Avoriaz sous la neige

Ambassadrice Pierre & vacances pour un an, j’ai eu le plaisir d’être hébergée avec Monsieur et Junior, son fils, pendant une semaine à la montagne pendant les vacances scolaires d’hiver. Nous avons choisi une destination que nous ne connaissions pas encore : Avoriaz 1800. Je suis revenue sur ce séjour dans un premier billet compilant mes publications sur les réseaux sociaux durant le séjour mais tenais à vous en dire beaucoup plus !

 

La résidence Pierre & vacances Atria-Crozats à AvoriazNos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Quatre étoiles

Pierre & vacances a plusieurs résidences à Avoriaz, et notamment une premium. C’est à Atria-Crozats, une résidence quatre étoiles, que nous avons séjourné dans un appartement standard deux pièces qui peut accueillir jusqu’à quatre à cinq personnes.

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Notre appartement

Dès la réservation, nous avons été sensibles à sa décoration, qui a été l’un de nos principaux critères de choix. Sur place, nous avons retrouvé l’esprit qui nous avait plu sur le web quelques mois plus tôt. Le salon est vaste et ses coussins rouges et blancs lui donnent un air à la fois montagnard et contemporain. La cuisine y occupe une place suffisante pour pouvoir s’y retourner. Cerise sur le gâteau : c’est le lave-vaisselle qui est de corvée après les repas, ce qui est d’autant plus appréciable que nous n’en avons pas chez nous.

Dans l’appartement, on se rend rapidement compte que tout est grand et accessible pour les personnes handicapées :

  • la chambre est d’une taille peu commune pour une location pour le ski ! Nos sacs de voyage ne nous ont pas gênés le moins du monde.
  • les toilettes sont immenses avec lavabo et savon
  • la salle de bains accueille une baignoire, un espace pour la douche suffisamment grand pour un fauteuil et qui peut servir pour un séchoir à linge. Le sèche-serviettes peut faire un sèche-manteaux très efficace à ses heures perdues !
  • le couloir est très large, à tel point que nous avons fait d’une partie une chambre pour Junior afin que chacun puisse avoir son rythme et son intimité et qu’il puisse avoir sa lumière pour dormir sans nous gêner. Cela ne perturbait pas nos trajets jusqu’à la salle de bains.

Le logement est équipé de placards en nombre. Tout est impeccable, récent et bien entretenu.

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

L’appartement disposait d’un balcon, véritable spot photos du matin au soir et par tous les temps !

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Junior n’a pas testé mais je suis sûre que la quantité de neige tombée dans la semaine sur le balcon aurait permis de faire un petit bonhomme de neige !

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Une grande résidence

Nous étions installés au 10e étage de ce beau bâtiment boisé. Il a eu beau tomber beaucoup de neige, nous avons toujours eu bien chaud : rien à voir avec l’isolation des bâtiments parisiens !

La résidence compte également des trois pièces pour 6/7 personnes et des cinq pièces pour 10/12 personnes. Ils étaient tous complets bien avant notre départ.

Un parfait local à skis à proximité des pistes

Pour les skieurs, la résidence est pratique : on y accède facilement depuis une piste et on peut chausser les skis devant la porte et s’élancer – et pousser un peu – en direction de l’école de ski pour les enfants ou des pistes pour tous. Cerise sur le gâteau : les casiers du local à ski sont grands et très bien conçus. Je n’avais encore jamais vu de casier chauffé ! Les chaussures sont bien chaudes lorsqu’on les récupère et tout l’équipement que l’on y laisse sèche vite. Un vrai luxe !

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Le spa

Nous avons pu expérimenter le spa de la résidence Atria-Crozats le temps d’une heure, le jour de mon anniversaire. On y trouve hammam et sauna et une petite salle de fitness. Le hammam était très agréable. Nous y étions cinq. Ses murs avec de petites pierres étaient très beaux. L’odeur de plantes était comme il fallait. Le sauna était raisonnablement chaud et j’y suis restée quelques minutes… même si je suis plutôt adepte de hammam ! Des infusions étaient proposées à l’entrée. Cette séance nous a bien détendus et nous a vraiment fait plaisir.

Une résidence à notre service

On peut notamment se rendre à la réception :

  • pour emprunter un appareil à raclette ou un jeu de société : Monopoly, Cluedo, etc.
  • pour demander à ce que le balcon soit déneigé
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Si nous avons mangé une raclette, nous n’avons pas boudé les spécialités d’autres régions ou pays.

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Avoriaz, une station de ski familiale

À deux pas de la Suisse, la particularité de cette station est d’être entièrement piétonne. Avoriaz est une jolie station à taille humaine, avec beaucoup de charme. Le soir, de notre balcon, nous voyions les sapins éclairés dans la nuit. C’était très beau ! Cette semaine toute blanche nous a dépaysés et fait un bien fou.

Nous sommes allés faire des courses et avons fait des sorties « utiles » (me racheter des boots, acheter à manger, etc.) mais, les journées étant bien chargées, nous n’avons pas profité des restaurants et bars. Je ne peux donc pas vous en conseiller, pour cette fois tout au moins.

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

L’Aquariaz

Nous sommes allés passer un après-midi où il neigeait à l’Aquariaz, un espace aquatique et ludique installé au cœur d’Avoriaz. Une sortie très attendue par Junior ! À l’intérieur, on évolue au milieu de la végétation tropicale dans une rivière à courants. Pour les enfants, on trouve aussi un arbre à eau, un mur d’escalade avec une corde pour jouer à Tarzan, etc. Nous avons facilement passé deux bonnes heures sur place. Une activité bien agréable !

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Le ski à Avoriaz

Quelques cours ?

Avoriaz compte un grand nombre d’écoles de ski : l’ESF, le village des enfants, etc. Junior était inscrit à l’ESF en flocon et a non seulement décroché sa médaille mais aussi la première étoile, comme tous les bons flocons ! À chaque fois que nous avons croisé des moniteurs de l’ESF, nous les avons trouvés sympas et patients avec les enfants ! Monsieur et moi avons tous deux notre première étoile (lui depuis les années 80 et moi en 92 !) et nous trouvons dommage de ne pas avoir eu envie de continuer à l’époque.

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Notre semaine de ski à Avoriaz

Nous avons bien profité de nos journées de ski avec des sorties de trois bonnes heures le matin et deux heures ou à peine l’après-midi. Nous avons eu deux jours et demi de beau temps (comprendre de temps couvert à grand ciel bleu) et trois jours et demi de neige, souvent vraiment forte, voire de brouillard épais.

Les conditions météo ont conditionné nos itinéraires de sortie sur les pistes. Au moindre coin de ciel bleu, nous sommes partis découvrir de nouvelles pistes et faire des repérages. Lorsque l’on ne voyait pas à cinq mètres, nous arpentions les pistes que nous connaissions déjà (coucou « Mossettes » !).

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Nous avons beaucoup skié à Avoriaz, en descendant vers Super Morzine ou Ardent mais sommes aussi un peu allés vers Châtel et aux Crosets, en Suisse.

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Malheureusement, les sièges qui mènent en Suisse ont été fermés près de trois jours en raison des intempéries. Nous les avons pris jusqu’à quelques minutes avant leur arrêt. En haut, le vent était si fort ! Face à la pente, nous descendions à peine et la glace et le vent giflaient nos visages. Nous avancions baissés, face à la piste, le bras abritant un peu nos têtes. Mémorable !

Nous n’avons pas trop joué les malins et avons skié prudemment, surtout sur des pistes bleues même si nous avons pris plaisir à skier sur quelques rouges lorsque la visibilité le permettait. Car, dès lors que l’on voit le paysage et même s’il neige, être dehors et skier est si agréable ! Les sapins près des pistes pliaient presque sous la neige, offrant des panoramas apaisants et enchanteurs. Il n’y avait alors plus qu’à se remplir les poumons d’air frais et pur et mémoriser ces instants un peu hors du temps pour recharger durablement nos batteries. C’était si chouette de skier de nouveau !

Je ne suis pas tombée de la semaine. Prudence pourrait être mon deuxième prénom !

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Les forfaits de ski

Nous n’avons pas réservé nos forfaits avant de partir, au cas où le temps aurait été trop défavorable. Finalement, nous avons regretté car nous aurions pu, avec une remise de quelques euros, récupérer nos forfaits à l’accueil de notre Pierre & vacances. Cela nous aurait aussi évité une heure d’attente au guichet le samedi après-midi de notre arrivée. À noter aussi qu’il faut acheter les forfaits enfant avec la carte fournie par l’école de ski car Monsieur a du coup pris un forfait complet pour Junior, qui n’a skié que le matin en cours et un après-midi avec nous.

Les applis mobiles liées au ski

Je vous ai déjà parlé de bracelets connectés et d’applications comme Nike+ que nous utilisons pour le running. Nous avons donc eu envie d’en savoir plus sur nos sorties ski. J’ai découvert le premier jour que je pouvais indiquer à mon appli Up pour mon bracelet Jawbone combien de temps j’avais skié mais cela n’a généré aucune donnée.

Monsieur a testé cinq applis pendant le séjour et moi deux. Je lui ai demandé son avis pour vous en parler si cela vous intéresse. Globalement, nous avons rencontré des problèmes de géolocalisation et donc d’enregistrement de parcours. Il faut noter aussi que c’est motivant de voir sa vitesse mais qu’il n’est pas conseillé de chercher à la battre, à moins de maîtriser parfaitement le ski. À chaque fois que j’ai eu l’impression d’avoir bien skié parce qu’il faisait beau, les données ont planté et je n’en ai eu aucune !

  • Edge, la préférée de Monsieur et la seule qui a fonctionné à chaque fois qu’il l’a lancée. Cette appli lui a donné des infos cohérentes. Le tableau de bord est sympa pour les sessions en cours de route mais moins sur les sessions passées.
  • Ski + : l’appli a fonctionné deux fois sur trois sur l’iPhone de Monsieur. Il a aimé les données très détaillées, la possibilité de débloquer des badges même s’ils ne sont pas ultra ludiques.
  • Trace Snow met beaucoup de temps à charger, charger et charger encore. Les possibilités de partage sont bien faites mais l’appli n’est pas très stable.
  • Slopes est sympa car l’appli permet de savoir combien de temps on a réellement passé à skier pendant une sortie et combien de temps on a passé sur les remontées mécaniques ou à attendre.
  • Ski Pursuit de Salomon, qui n’a pas du tout fonctionné sur l’iPhone de Monsieur. Il l’a rapidement supprimée.

Les accessoires du ski version 2016

Sur les pistes, nous avons vite remarqué les deux accessoires qui ont fait leur arrivée depuis la dernière fois où je suis allée au ski, il y a sept ans :

  • les casques ! À l’époque, cela commençait à se faire pour les enfants mais je partais hors vacances scolaires. À Avoriaz, un jour où mon père est tombé avant de monter sur un télésiège et s’est couché pour qu’il passe au-dessus de lui, une personne de la station lui a conseillé de prendre un casque. Bref, un investissement auquel réfléchir avant un futur séjour.
  • les caméras de type GoPro ! Si vous aviez vu le nombres de caméras fixées sur les casques des uns et des autres… C’était fou ! Monsieur a d’ailleurs acheté une GoPro mais qu’il gardait dans sa poche, plutôt pour faire des photos ou de courts films sans intention de les monter dans un premier temps.

Aller à Avoriaz (et en revenir !)

Voiture ou train ?

Monsieur a une petite voiture citadine et nous avons tous les deux le permis mais aucune expérience de conduite sur neige. Monsieur, le plus à l’aise des deux, ne se sentait pas de conduire avec des chaînes. Nous avons donc choisi la facilité et le confort (qui ont un prix) : les transports en commun.

Certes, nous n’avons pas eu de bouchons en train mais les aléas du trajet métro-train-bus sont tout de même assez grands.

À l’aller, la ligne 14 de la RATP nous a fait des frayeurs en étant interrompue pour incident technique. Mais tout a été efficacement résolu ! Arrivés en gare de Thonon-les-Bains, nous avons pu prendre le bus plus tôt que prévu car il restait des places. Nous avions pris un horaire un peu tardif en cas de problème de train.

Au retour, les routes étaient enneigées et les chaînes obligatoires d’Avoriaz à Morzine. Nous avons passé près de 2h pour aller de l’un à l’autre à cause, essentiellement, d’un bus belge resté coincé sur la route. Même si les horaires de bus sont soigneusement étudiés et l’avance prévue de plus de 45 minutes, nous sommes arrivés très en retard et étions des dizaines de personnes concernées. Nous avons alors pris un TER pour Lyon pendant trois bonnes heures puis le TGV pour Paris un peu plus de deux heures en mode « debout dans le couloir » (sauf sur la fin où Junior et moi avons pu partager un siège). À la fin de la journée, nous avions 2h30 de retard sur les prévisions initiales avec un retour ayant nécessité 11 heures porte à porte.

« C’est le jeu ma pauvre Lucette ! » : qui ne voyage pas n’a pas de tracas. Les six jours de plaisir priment évidemment sur une journée de galère.

Les trajets parking-logement à l’arrivée et au départ

S’il y a bien une chose qui n’a pas fonctionné pendant notre séjour à Avoriaz, c’est bien le système de navettes pour aller du plateau d’arrivée à la résidence et inversement.

En arrivant à la station, si l’on vient en voiture, il faut se garer dans un parking intérieur ou extérieur, à proximité du plateau. Un coup d’œil aux voitures complètement enneigées suffit à se rendre compte qu’il est plus qu’utile de choisir la première option (choisie d’ailleurs par nos parents, venus en voiture avec mon matériel et mes vêtements de ski). Si l’on vient en bus, on est aussi déposés au plateau. Commence alors le challenge : transporter des affaires jusqu’à son logement. Plusieurs solutions existent alors : les calèches, les navettes, les caddies ou les bras. La navette étant inclue dans la location Pierre et vacances, nous nous sommes logiquement tournés vers cette option. Il faut alors imaginer des familles surchargées avec, sur leurs piles d’affaires, des rouleaux de papier WC ou des cartons de vin. On se signale et commence l’attente. Globalement, tout le monde est stressé car personne ne sait combien de temps il va falloir patienter et des familles arrivées après d’autres embarquent avant. Je n’ai pas regardé précisément l’heure mais nous avons patienté environ une heure. Quand nous avons compris que le trajet ne faisait qu’une dizaine de minutes à pieds, nous avons eu quelques regrets.

De même, pour le retour, nous avons libéré notre appartement à 10h et notre bus était à 11h15. Nous avions donc largement le temps. Il y avait moins de 20 personnes avant nous et nous nous sommes signalés auprès de la personne au gilet jaune… qui a ensuite disparu sans un mot. À 10h45, la personne est revenue, nous l’avons interrogée et avons alors appris que la troisième navette serait pour nous mais qu’il n’y avait aucune notion de temps. En gros, nous avions toutes les chances de manquer le bus. Dix minutes de port de bagages en marchant dans une épaisse couche de neige plus tard, nous étions dans le bus. Bref, le système ne fonctionne clairement pas très bien. Des tickets d’arrivée pour monter dans l’ordre d’arrivée ou l’annonce d’un temps d’attente estimé seraient des options à mettre en place.

Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances
Nos vacances au ski à Avoriaz avec Pierre & vacances

Le budget

L’hébergement

Vous l’aurez compris, l’hébergement nous a été offert dans le cadre de ce blog pour ces vacances. Notre appartement était à 2509 € en plein tarif pendant les vacances scolaires parisiennes de février. On trouvait une promotion à -31 % à la veille du départ sur les derniers logements disponibles (1728 €). Le même jour, sur le web, il était proposé à 751 € au lieu de 1299 € pour la première semaine d’avril, 547 € la semaine au plus bas en juillet, etc. Bref, il y en a pour tous les budgets !

Le transport

Le prix des billets de train était identique la semaine d’ouverture des réservations et le jour du départ, c’est-à-dire proposé au tarif maximal.

Nos trois Paris-Thonon-les-Bains A/R nous ont coûté 540 € (216 € par adulte et 108 € pour Junior), auxquels il a fallu ajouter 78 € d’Altibus (31 € par adulte et 16 € pour Junior) pour faire Thonon-les-Bains-Avoriaz A/R.

En voiture, le budget essence sans bouchon aurait été divisé par deux par rapport au budget train. Nous aurions ajouté 89 € de parking.

Les forfaits de ski

Nous avons payé 250,50€ par adulte pour un forfait de ski Portes du soleil six jours, sans assurance. Cette formule était la plus intéressante (skier 5h plutôt qu’une journée ne fait économiser que 4€ par jour par exemple et n’est pas rentable sur six jours).

Les autres dépenses

Une entrée Aquariaz avant 16h coûte 8€ pour un adulte, 6€ pour un enfant.

Je n’ai pas eu à louer de matériel de ski car j’ai déjà mes skis (bien amortis !) et ai racheté de nouvelles chaussures dans un magasin d’usine Salomon au moment des soldes. J’ai aussi profité des soldes pour acheter un pantalon Columbia de type K-Way à porter par dessus un pantalon de sport (j’étais super confort !), un masque qui peut se porter sur des lunettes de vue, etc. J’ai sinon beaucoup recyclé de « vieilles » choses (ah ah).

Monsieur a loué du matériel de ski pour Junior et lui pour moins de 140€ la semaine.

En bref : de super vacances au ski !

Vous l’aurez compris, nous avons passé de très belles vacances et en sommes tous les trois revenus enchantés. Le confort dont nous avons bénéficié dans notre résidence Pierre et vacances a évidemment eu son importance car nous avons eu l’impression que tout était facilité et nous n’avons jamais manqué de place.

De tout notre cœur : merci Pierre & vacances !

Si vous êtes plus lavande et cigales que neige, n’hésitez pas à (re)lire mon billet sur Pont royal.

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.