Soumise, comme beaucoup d’actifs, au stress et à la fatigue, mon organisme tente parfois de me stopper et m’envoie quelques signes. Certains d’entre eux sont plus ou moins simples à soulager. Quoi de mieux (en dehors des « vraies » vacances !) que de profiter d’une bonne séance de spa pour se délasser et se reconnecter un peu à son corps ?

C’est dans cette idée que je me suis rendue de nouveau à Central Spa, lors de mon dernier week-end à Troyes. Mes parents ont profité d’une formule promotionnelle à 80€ pour m’offrir par anticipation pour Noël 2h45 de bien-être. Au programme : accès au hammam, au sauna, à l’espace de repos et son coin tisanerie, soin du visage adapté à mon type de peau, massage traditionnel indien du visage, massage des mains ou des pieds et son enveloppement et dégustation de chocolats avec une boisson.

Si l’espace de repos était trop fréquenté et m’a plutôt stressée, le reste de la prestation et la seconde partie du programme, en cabine, m’ont beaucoup plu. Je vous raconte tout ça !

La réservation

En appelant une douzaine de jours à l’avance, j’ai eu le choix, pour un samedi, entre trois créneaux horaires et ai opté pour l’après-midi. La réservation s’est donc faite facilement.

L’espace au cœur de l’ô

Après m’être changée sans le savoir dans le vestiaire des hommes (celui des femmes était complet), je me suis dirigée vers la première partie de mon programme : l’espace au cœur de l’ô.

Un repos difficile

L’espace de repos comprend quatre fauteuils destinés à s’allonger et une grande banquette sur laquelle s’asseoir. L’organisation des lieux est sans doute la vraie piste d’amélioration pour le spa, tout le reste m’ayant bien plu. Le jour de ma venue, il s’est avéré que nous étions cinq dans cet espace : deux jeunes femmes venues ensemble, un couple et moi.

Une personne du spa m’a conseillé de déposer mon peignoir sur un siège long et de n’entrer dans l’espace hammam-sauna qu’avec la serviette, soit l’inverse de ce que faisaient les autres. Lorsque je suis ressortie d’une première session de hammam, les clientes avaient posé mon peignoir sur le comptoir de la tisanerie et quelqu’un avait pris mes chaussons, m’en laissant une autre paire. Il ne m’a alors plus été possible d’accéder à l’un des quatre sièges pour m’allonger pendant toute l’heure que j’ai passée dans cet espace. Le couple – par ailleurs très nerveux avec une femme qui ne cessait de parler ou d’interroger son conjoint – s’assurait de bien réserver ses deux sièges à renfort de serviettes étendues et de regards dissuasifs dès qu’il partait en direction du hammam.

J’ai donc fait toutes mes pauses assise sur un coin de banquette en espérant en vain pouvoir m’allonger un peu comme tous les autres clients présents. Comme je ne savais pas à quelle heure on venait me chercher pour le soin (on m’a informée à un moment que c’était imminent mais il fallait en fait bien compter 25 minutes), je suis restée ainsi assez longtemps sur la fin.

Le hammam « valeur sûre »

Je n’ai pas testé le sauna car je supporte mal la chaleur sèche et ma circulation sanguine n’apprécie pas cette pratique. En revanche, j’ai fait quelques sessions de hammam. J’ai trouvé la température agréable et ai bien apprécié. J’ai toujours envie que cela sente les huiles essentielles dans un hammam. Central spa a fait le choix de n’associer aucune plante à son hammam mais cela reste très bien.

Une douche de rêve

J’ai aussi apprécié la douche, qui comporte quatre modes avec des températures, intensités, lumières et musiques différentes. On peut tour à tour avoir l’impression d’être sous une brume fraîche, sous une averse tropicale, etc. J’adore !

Soins et massage en cabine

Avant le soin, j’ai pu choisir la senteur du produit MySpa utilisé pour me masser. Au programme : soin du visage adapté à mon type de peau, massage traditionnel indien du visage et massage des mains ou pieds.

La cabine était propre et joliment décorée, à l’image de tout le spa. Le soin s’est déroulé avec une lumière tamisée. Seul le moment d’échange autour de mon type de peau s’est fait avec davantage de lumière, pour bien voir quels produits utiliser pour mon profil et que je puisse parler de ma routine beauté. La personne qui s’est occupée de moi était douce, discrète, gentille et professionnelle. Ses gestes étaient agréables et le soin plutôt nouveau par rapport à ceux que j’ai déjà reçus. J’étais si détendue que j’aurais pu dormir si je m’étais laissée aller, ce qui n’est pas du tout le but lors d’un soin dont on veut profiter !

J’ai choisi de me faire masser les pieds plutôt que les mains car c’est une zone qui permet un massage vraiment délassant. De plus, nul doute que l’enveloppement aura été bénéfique à ma peau.

Après un ultime thé Dammann dégusté à l’accueil du spa, j’ai repris le fil de la journée en début de soirée, quelques chocolats en main.

Si l’expérience au cœur de l’ô a été en partie gâchée à cause des personnes présentes en même temps que moi, la partie soin-massage a été très agréable. J’étais contente de retourner à Central spa, dont l’espace d’entrée a évolué ces dernières années.

Et vous, connaissez-vous déjà cette adresse ?

Le site du spa

Retrouvez, sur une carte, les articles consacrés à des spas :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.