Ah, le sommeil : un vaste sujet ! Si je dors plutôt bien et m’endors généralement très vite le soir, j’ai toujours au moins un réveil nocturne et ai régulièrement des difficultés de à me rendormir à partir de 5h45. Plus je suis stressée et plus les jours sont longs, plus le problème est prononcé. Je suis donc ravie d’avoir reçu Morphée, un appareil design, sans onde et sans écran, conçu pour s’endormir rapidement et dormir profondément. Voici mes premiers retours après quelques semaines !

De l’hypnose et des sons de la nature : mes habitudes de ces dernières années

Cela fait quelques années qu’il m’arrive d’écouter des bruits de la nature la nuit pour m’apaiser et/ou dormir. C’est particulièrement vrai lorsque je suis malade, ai des douleurs ou suis vraiment stressée et que mes pensées s’éparpillent. J’adore les bruits de ruisseau et cascade et les petits morceaux de piano. Jusque là, j’ai souvent eu recours à Youtube (et donc à un écran) mais la publicité est maintenant trop présente, y compris régulièrement au milieu des programmes de 2h. Réveil garanti… De même, j’ai, à une époque, écouté pas mal d’hypnose mais le petit mot de la fin me réveillait. Bref, quoi de mieux qu’un appareil vraiment dédié au sommeil pour remplacer ces alternatives pas complètement satisfaisantes ?

Présentation de Morphée : coffret et fonctionnement

Le coffret que j’ai reçu est très esthétique. Il comprend Morphée et sa coque en hêtre, un livret et un chargeur. L’appareil est vraiment un bel objet !

Morphée comporte trois clés pour choisir :

  • le thème du programme : est-ce que l’on veut écouter quelqu’un parler ou non ? Est-ce que l’on souhaite juste faire une sieste ou dormir longtemps ? Ou encore juste se calmer ? En fonction, on règle la clé sur l’un des modes :
    corps : un balayage corporel durant lequel on prend conscience de chaque partie de son corps
    respiration
    mouvement : contraction de certains muscles avant d’expirer et de les relâcher
    voyage : visualisation de décors qui invitent à l’évasion
    méditations rythmées
    sieste : quatre minutes de relaxation avant du silence et des chants d’oiseaux à la fin
    nature : des sons enregistrés un peu partout dans le monde pour nous faire transporter à la mer, dans la jungle, devant un orage, à la plage, etc.
  • le numéro de la séance
  • le temps d’écoute : 8 ou 20 minutes

Morphée comprend ainsi 210 combinaisons de séances guidées dédiées à la méditation et au sommeil, toutes réalisées par des professionnels du sommeil. Une charge correspond jusqu’à 3h30 d’écoute.

L’appareil est vendu 79,95€ – le code « sommeil » vous permettra d’économiser 10% tout ce mois d’octobre 2020 – et comprend 100 nuits d’essai.

Nos premières semaines d’utilisation de Morphée

Avant toute chose, Monsieur et moi somme séduits par l’appareil en lui-même, très déco. Nous le trouvons vraiment beau avec son effet « mécanique ancienne qui fait rêver« .

Nous n’avons pas encore testé tous les modes, loin de là. En effet, les bruits de nature nous conviennent bien et nous sommes devenus de grands habitués de l’orage de Tsumago, au Japon ! Un soir où l’appareil était déchargé (ça s’est vite résolu, il suffisait de le brancher !), nous avons tous les deux poussé un « oh » déçu en chœur : je pense que ça valait le détour. Nous utilisons Morphée tous les soirs et l’avons emmené en week-end.

J’adore entendre l’eau couler et Monsieur adore les orages : c’est le compromis parfait ! En début de nuit, je m’endors très vite et Monsieur, qui dort vraiment moins bien que moi, s’endort pendant les 20 minutes. Il regrette juste d’un peu moins bien entendre de son côté de lit. Et sur certains bruits de nature, le son évoque un peu celui d’une radio.

Les concepteurs de Morphée indiquent qu’une écoute au casque permet une immersion complète. N’ayant pas de casque (et dormant plus facilement sur le ventre), je n’ai pas essayé.

Nous apprécions vraiment le fait que Morphée s’arrête tout seul après la durée définie. On apprend assez vite à manipuler ses petits boutons (lecture, pause…) dans le noir en suivant son rebord. Si l’on souhaite changer de mode en pleine nuit, mieux vaut en revanche changer de pièce le temps de le faire si l’on ne dort pas seul car cela fait un peu de bruit.

De même, il m’est arrivé au moins à deux reprises, quand je ne dormais pas vers 6h du matin, de migrer avec Morphée dans le salon et de me rendormir facilement sur le canapé au son de l’orage. J’étais bien calée et étais ainsi sûre de ne pas réveiller Monsieur.

Le fait que Morphée n’aie pas d’écran est un point positif. Lorsqu’on ne dort pas, on peut finir machinalement par aller sur son smartphone, ce qui a plutôt pour effet de stimuler le cerveau que l’inverse. La nuit est alors finie…

Nos premières semaines de découverte sont donc positives. Il n’est pas toujours facile de mesurer précisément des effets mais nous apprécions nous endormir au son de l’orage et je trouve que je fais d’assez bonnes nuits et suis plutôt dans une période où les réveils nocturnes sont limités.

Parents, sachez que Mon Petit Morphée est lancé ce mois d’octobre pour accompagner le sommeil des enfants à partir de trois ans.

Et vous, comment dormez-vous ? Avez-vous des astuces ? Est-ce que Morphée vous tenterait ?

Avec le code « sommeil », vous pouvez bénéficier de 10% de remise sur l’achat d’un Morphée jusqu’à fin octobre 2020.
Retrouvez toute l’info sur le site de la marque

Merci de cet envoi !

Retrouvez tous mes billets Santé et forme

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.