My little Lie - Vi Keeland et Penelope Ward

Les amateurs de new romance ne peuvent pas se tromper en choisissant de lire un roman de Vi Keeland et Penelope Ward. La nouveauté « My little lie » ne fait pas exception. J’ai lu cette histoire entre comédie romantique et drame psychologique en quelques jours avec plaisir. Y sont abordés les thèmes du mensonge, de l’amour, de l’infidélité, etc., le tout sur fond de petites allusions sexy. Je vous fais part de mes impressions !

L’histoire de « My little Lie »

« Lorsque l’ascenseur qu’il emprunte tombe en panne, Dexter Truitt est loin de se douter qu’il se retrouve coincé avec la journaliste avec qui il a rendez-vous. Bianca travaille pour un magazine financier et a été chargée de rédiger un article à propos de Dex, cet homme d’affaires mystérieux, méconnu du grand public.

Alors que la conversation s’engage entre eux dans l’ascenseur immobilisé, Bianca ne fait pas mystère de son aversion pour les hommes de son genre : trop riches et privilégiés.

Dex préfère alors lui cacher son identité et se faire passer pour un simple coursier. Mais un mensonge en appelle d’autres et il se retrouve rapidement dans une situation très épineuse. Il n’avait pas prévu qu’il partagerait une telle alchimie avec Bianca et que la vérité deviendrait si difficile à dévoiler.

Dex est prêt à se battre pour ne pas perdre Bianca mais il ne sait pas encore que cela risque d’être plus compliqué qu’il ne le pensait. »

Source : Hugo & Cie

My little Lie - Vi Keeland et Penelope Ward

Mes impressions sur « My little Lie »

Le titre du roman met le mensonge en avant mais l’on finit par comprendre qu’un train peut en cacher un autre. Le récit est narré alternativement par l’un et l’autre des personnages. Cela nous permet donc de nous mettre dans la peau de Dex-Jay, de comprendre et d’excuser son comportement. « My little lie » commence par une rencontre entre un homme et une femme mais fait entrer de nombreux personnages dans l’histoire.

Le livre nous emmène à New York, avec quelques sauts de puce ici et là, comme à Palm Beach ! Bel appartement donnant sur Central Park, petits logements, visites à Brooklyn, immeuble immense et son ascenseur… On voyage !

Bianca n’a pas froid aux yeux. C’est une jeune femme qui a déjà changé de travail et a un esprit brillant. Elle est maintenant journaliste pour un magazine financier.

Dex est entouré de mystère. À la tête d’une grande entreprise, il a pris la succession de son père, auquel il ne souhaite pas ressembler à d’autres égards. Il est plutôt obstiné et pourrait être tenté de vouloir échapper à la réalité. Cela ne l’empêche pas d’avoir bon cœur.

La relation entre les deux personnages ne m’a pas forcément fait rêver car elle est basée sur des critères d’attraction physique et une tension que je n’ai pas forcément vécue de l’intérieur. Les scènes érotiques sont plutôt rares mais les allusions sont très régulières mais peut-être un peu trop directes pour moi (l’histoire des tétons qui ne cessent de pointer sous les vêtements…).

J’ai eu quelques frissons à la fin mais n’ai pas eu une lecture pour autant avide. Il faut dire aussi que la deuxième partie du roman nous douche autant que les personnages ! Gloups ! Cela n’a pas nui à mon appréciation du roman. J’ai passé un bon moment et l’écriture des deux écrivaines est fluide.

Je lirai avec plaisir d’autres de leurs œuvres. Pour le moment, « Cocky Bastard » reste toutefois mon gros coup de cœur !

My little Lie – Vi Keeland et Penelope Ward
Sortie le 2 mai 2019
Prix papier : 17 € (par exemple sur Amazon) / Prix numérique: 9,99€
Accédez à un extrait offert

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.