Les Belles Apparences est déjà le 7e roman écrit ou co-écrit par Vi Keeland que je lis. Il s’agit d’une comédie romantique avec quelques passages pimentés et un fond sexy tout en ayant une trame dramatique. S’il est possible que le livre ne me marque pas durablement, il m’a fait passer un bon moment.

Les Belles Apparences : l’histoire

« Rachel Martin est une jeune femme pétillante qui cherche à cacher sa vulnérabilité derrière son humour. Dans le cadre de sa thèse en musicothérapie, elle s’apprête à devenir l’assistante d’un professeur de musique à l’université : Caine West… qui a la réputation d’être froid et antipathique. Lorsque Rachel arrive à la fac, elle découvre avec embarras que Caine n’est autre que l’homme si séduisant qu’elle a insulté la veille dans le bar où elle travaille… et qu’elle pensait ne plus jamais revoir.

Comment Rachel et Caine peuvent-ils rester professionnels après une telle rencontre ? Obligés de préparer des cours ensemble, ils tentent de dépasser leurs préjugés réciproques et se rapprochent grâce à leur passion commune, la musique.

Se sentant de plus en plus attirée par son charismatique professeur, Rachel ne tarde pas à découvrir que Caine est en réalité un homme sombre qui dissimule un passé douloureux.

Pourquoi Caine a-t-il laissé tomber sa carrière de rock star pour devenir un respectable professeur de musique ?

Que s’est-il passé dans la vie de Rachel pour qu’elle envisage la musique comme thérapie ? Les belles apparences protègent bien des secrets« .

Avec un coffret de chocolats de Noël de La Maison du chocolat

Mes impressions sur Les Belles Apparences

J’ai lu assez rapidement le roman, bien qu’avec une pause au milieu le temps de mes vacances. Les 392 pages que compte le roman se lisent avec plaisir et presque toutes seules.

L’héroïne, Rachel, est provocante et plutôt sûre d’elle. L’on oublie qu’elle peut cacher une part d’ombre. Rachel est la chargée de TD du héros, jeune homme charismatique et décrit comme follement sexy. Caine est enseignant dans le domaine de la musique. Ponctuel, séducteur, il s’en veut à tord pour des événements du passé. Ce musicien est tracassé.

Les deux personnages sont sympathiques. En lisant alternativement le point de vue de l’un et de l’autre, l’on s’attache à eux assez facilement. Le côté enseignant/chargée de TD n’est pas gênant : il s’agit plus d’un prétexte que d’autre chose. Rachel et Caine pourraient facilement ne pas avoir ce rapport hiérarchique sans que cela ne change l’histoire.

Si la  phase de séduction commence sur les chapeaux de roue, les choses progressent finalement à un bon rythme. L’histoire a un tournant, une révélation que je n’avais pas du tout vu(e) venir !

Le roman réussit à être à la fois léger et sérieux et le fait plutôt bien. Les Belles Apparences parle de destin, d’amour, de pardon, etc. Un bon roman !

Les Belles Apparences, de Vi Keeland
Sortie le 11 février 2021
Prix poche : 7,60 € – E-book : 7,99 €
Retrouvez Les Belles Apparences sur Amazon ou chez votre libraire !
Empruntez le roman à la bibliothèque de Paris

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 38 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. La famille va s'agrandir en février 2022. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.