Il y a quelques jours, j’avais rendez-vous sur l’île de la Cité, conviée à prendre part avec mes amies au Complot de l’Œillet, pour tenter de libérer la reine Marie-Antoinette, enfermée à la Conciergerie. Si le sort de la célèbre reine est malheureusement scellé de longue date, cela ne nous a pas empêchées de participer à un jeu de piste pendant environ 2h dans le centre de Paris.

Cette activité se déroule exclusivement en extérieur, pour des groupes de deux à six personnes. Une façon de profiter de Paris même pendant le confinement !

Participer au Complot de l’Œillet : la mission des joueurs

« 21 janvier 1793 – Louis XVI est conduit à l’échafaud sur ordre de la nouvelle République. Depuis sa geôle à la Conciergerie, son épouse Marie-Antoinette attend elle aussi de connaître son sort qui s’annonce funeste… Un complot s’organise : il faut sauver la reine de France !

Le mercredi 28 août 1793, Jean-Baptiste Michonis a pénétré dans la cellule de la souveraine, accompagné de notre ami Alexandre Gonsse, Chevalier de Rougeville ; votre contact. Tous deux sont prêts à tout pour tenter de libérer la Reine, même à conspirer contre le nouveau Régime et risquer d’y laisser leur vie. Cette mission prendra le nom de « Complot de l’Œillet ».

La nuit du 30 août, les deux hommes revinrent afin de régler les détails de l’évasion qui doit se faire dans la nuit du 2 au 3 septembre 1793, soit ce soir !

Chers amis, à partir de cet instant vous prenez part à l’action et rentrez dans l’Histoire.

Votre parcours vous conduira sur les pas parisiens de la plus célèbre reine de France afin de tenter de changer le cours de l’Histoire et de lui sauver la vie« .

Sauver Marie-Antoinette : notre expérience du jeu de piste

Le matin du jeu, nous avons été briefées pendant environ 20 minutes, le temps de discuter de la célèbre reine, du jeu et de découvrir le contenu d’une grande enveloppe. Puis nous nous sommes promenées jusqu’au rendez-vous final pendant 2h.

Nous avons joué à quatre mais le jeu est réellement possible à partir de deux personnes. En effet, il est surtout fait appel à de l’observation puis de la déduction. Etre quatre était pratique car l’une de nous tenait le carnet et lisait les instructions, je déchiffrais une lettre tandis que mes deux autres amies observaient, manipulaient les documents à nos côtés, etc. Mais la trame n’est pas compliquée, se veut accessible à tous, dès 10 ans.

Avec une équipe moins étoffée, il est possible qu’il faille plus de temps, ce qui est autorisé puisque les deux heures sont une indication mais le temps nous est laissé pour terminer si nécessaire. L’organisatrice, qui réalise le brief et nous retrouve à la fin, reste disponible pendant le jeu.

Il s’agit d’un jeu de piste, cousin du concept de l’escape game. Ce ne sont pas les codes du jeu d’évasion qui sont utilisés.

Comme les photos le laissent entendre, nous avons tenté de sauver Marie-Antoinette par grand beau temps. Parcourir Paris entre amies était très agréable, et à plus forte raison encore durant cette période de crise pendant laquelle chacun vit vraiment chez soi. Le jeu permet de se créer des souvenirs ensemble et de se donner un excellent prétexte pour se rassembler !

Une petite surprise nous attendait à la fin… je n’en dis pas plus !

Mysteries Hunt propose d’autres jeux, à Montmartre, sur l’Ile-Saint-Louis sur le thème d’Arsène Lupin, etc.

Mysteries Hunt – Enquêtes historiques
Créneaux disponibles tous les jours, en fin de matinée et début d’après-midi
Rendez-vous : 1 rue des Ursins, 75004 Paris
35€ par personne
À partir de 10 ans
Informations, réservation, etc. : le site du jeu

Merci de cette invitation !

Retrouvez mes idées pour se divertir à Paris

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.