Ma découverte de Madrid en 2008

Me voilà de retour de Madrid, où j’ai rejoint mon p’tit Greg avec Lauriane. De mercredi après-midi à ce lundi matin, j’ai donc pu profiter de la capitale espagnole à loisir… et il y a de quoi profiter !

18 bonnes raisons (en pagaille) d’aller rendre visite à son ami madrilène d’adoption :
– voir son ami en question !
– profiter de la météo idéale de Madrid : de 23 à 29° avec soleil juste comme il faut,
– faire connaissance avec Julia, la très sympathique copine de Greg,
– visiter le musée de la Reine Sofia et y voir le célèbre tableau « Guernica »,
– s’extasier à tout va devant la superbe collection du Musée Thyssen-Bornemisza (notamment l’aile ouverte en 2004) et s’amuser en y reconnaissant un tableau de Derain portant sur Londres et qui est très semblable à celui représentant le Big Ben au musée d’art moderne de Troyes !,
– aller faire du shopping sur la Gran Via et à Fuencarral (Mango aura été mon seul fournisseur),
– dormir sur la belle pelouse bien verte du Retiro puis aller visiter la roseraie (cf.photo) et toutes les surprises que réserve le parc,
– découvrir les places madrilènes : Santa Ana, Mayor, Puerta del sol, Isabel II, de la Villa, de Cibeles, d’Espagne,
– visiter quelques églises – Basilica Pontifica de San Miguel, Iglesia de San Isidro, Notre Dame de la Almudera – et entendre une espagnole se confesser (ohh),
– visiter le Palais royal, le trouver beau, ouvrir la bouche en grand devant les pièces roccoco – !!!! – et passer dans les jardins de Sabatini,
– se marrer devant le Temple de Debod,
– faire de la balançoire et marcher dans les herbes hautes de Casa de Campo,
– augmenter le nombre de troyens déjà sur place (et y’en a pas mal, cf. la soirée d’anniversaire d’une auboise samedi soir),
– faire « connaissance » à 5h du mat’ avec un colombien croisé dans un couloir d’appartement gregeste et lui demander sans parler espagnol si on peut squatter ses toilettes,
– faire envie avec son bronzage quand on rentre en France quand il y a fait un sale temps (même si en réalité, on m’a juste dit que j’avais l’air crevée… mais bon… faut bien enjoliver les choses, c’est un blog, non de Dieu !),
– se demander si finalement, il ne faudrait pas apprendre l’espagnol « un jour » pour compléter les quelques mots appris sur place (lol… « pollo » « aseos » pour l’essentiel !),
– comprendre soudain que les joueurs de tennis hispaniques ont des noms comme « porte », « église », etc.,
– se dépayser tant qu’on peut et « kiffer grave » (private joke) !

Et j’en passe !

Sur mon ordinateur, j’ai nommé mon groupe de photos « Madrid1 ». Le 1 est une façon de dire que Madrid à un goût de « reviens-y »…

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.