Après avoir lu et adoré Vicious puis Dirty Devil, j’ai été ravie de me plonger dans la lecture du 2e tome d’All Saints High : Angry God, de L.J. Shen. Si ma lecture est restée globalement plaisante, j’ai pourtant été « un peu » déçue, au point que je n’étais qu’à la moitié du roman après un aller-retour en train Paris-Toulouse (spoil : ça fait beaucoup d’heures disponibles !). Avec Angry God, l’écrivaine est allée un peu trop loin pour moi dans le harcèlement et le côté dérangeant. Il n’est pas impossible que j’aie grimacé en lisant. J’ai refermé le livre définitivement après un mois et demi…

Angry God : l’histoire

« Au lycée, Vaughn fascine autant qu’il intimide. Beau comme un dieu, prodige de la sculpture, il a le cœur aussi froid que le marbre qu’il cisèle. Surtout, il est prêt à écraser tout obstacle dressé entre lui et la bourse qui lui permettra de partir en Angleterre pour se former auprès de son mentor. Quand cet obstacle prend les traits d’une concurrente au charme magnétique, fraîchement débarquée dans son lycée, Vaughn comprend qu’il va pouvoir joindre l’utile à l’agréable. Évincer la propre fille de son mentor promet d’être très satisfaisant…

Lenora déteste la jeunesse dorée futile qu’elle découvre à All Saints High. Le seul élève qui se distingue est le protégé de son père : Vaughn, un artiste sexy à s’en damner, dont l’ambition et le talent sont sans limites. La noirceur aussi. Mais Lenora connaît le secret qui a fait de lui ce prince sans cœur. Alors, même s’il se comporte en salaud quand il la croise au lycée ou dans l’atelier de son père, elle n’a pas peur de lui. D’un mot, elle peut briser sa fierté éclatante… »

Mes impressions sur Angry God

Le héros, Vaughn, est le fils des personnages principaux de l’adoré Vicious. Vaughn est vraiment un bad boy assoiffé de vengeance, (très) névrosé et harceleur. Si, en littérature, je suis plus tolérante que dans la vie face aux comportements un peu déviants, j’avoue que le niveau d’acidité et de méchanceté gratuite m’a quelque peu fait grincer des dents. Si l’on ne veut pas qu’il arrive de mal à Vaughn, je n’ai pas eu pour autant une grande sympathie pour lui… Cela m’a fait tout drôle de lire que le héros, un personnage issu de l’amour de deux héros dont j’avais aimé l’histoire, allait mal et passait par des phases difficiles. Je ne me suis pas non plus sentie très attachée à Lenora, artiste travailleuse et orpheline de mère.

On finit par comprendre ce qui est arrivé à Vaughn et a fait de lui un adolescent cruel. La vengeance est, dans Angry God, un plat qui se mange très froid. De façon générale, le sang a un rôle un peu curieux dans le roman. Je ne veux pas trop en dire mais je n’ai pas compris.

Avec ce roman, L.J. Shen a fait un pari qui plaît beaucoup à un ensemble de lectrices mais risque fort d’en laisser d’autres, comme moi, sur le bord du chemin… Tout est difficile, tout est douleur. Moi qui ai envie de légèreté et de douceur… Je ne vais pas être très bavarde dans cet article car c’est comme si les semaines que j’avais laissé s’écouler m’avait permis de me détacher voire d’oublier l’histoire et les sensations que je n’avais pas envie d’éprouver.

De cette saga spin-off, je n’ai pas lu le 2e tome, Broken Knight. Possible que je le fasse car mon avis pourrait être bien meilleur. Mais je crois que j’ai besoin de changer de lecture entre temps.

Et vous, lisez-vous L. Shen ? Avez-vous déjà découvert ce roman ?

Angry God, L.j. Shen
Romance contemporaine – Collection &H
Publié le 6 janvier 2021 – 544 pages
Prix papier : 16,90 € / Format numérique : 9,99 €
Commander le livre sur Amazon… ou chez votre libraire

Retrouvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.