J’ai découvert le musée Jacquemart-André il y a plus de dix ans et n’y étais pas retournée depuis ! J’avais pourtant un très bon souvenir de cette collection privée d’oeuvres d’art qui contribue à embellir un déjà superbe hôtel particulier du XIXe siècle. Le musée doit son nom à Édouard André et Nélie Jacquemart.
Caillebotte-affiche--2.JPG
Caillebotte-affiche-1.JPG
Je me suis donc fait une joie d’aller voir l’expo « Dans l’intimité des frères Caillebotte, peintre et photographe », présentée jusqu’au 11 juillet 2011.

Le musée en fait la description suivante :

« À la croisée de la peinture impressionniste et de la photographie, cette exposition évoque l’univers artistique et intime des frères Caillebotte.
La mise en regard inédite des tableaux de Gustave et des photographies de Martial invite le visiteur à entrer dans l’intimité d’une grande famille parisienne et à plonger dans la nouvelle vie citadine qui s’installe à l’aube du XXe siècle. Les frères Caillebotte se font en effet les témoins d’une époque en pleine mutation urbaine et technique, mais aussi d’un art de vivre si souvent illustré par les artistes impressionnistes. »

Caillebotte-themes-expo.jpg
Le parcours suit différents thèmes, de Paris au jardin en passant par les paysages modernes (avec des voies ferrées par exemple !) ou des scènes d’intérieur.

Caillebotte-site.jpg
La capture d’écran faite du site (juste au-dessus de cette ligne !) montre l’une des salles de l’expo, que j’ai trouvée bien organisée. Le lieu est vraiment beau… mais on y a chaud car la clim’ fait (presque) défaut et le public est au rendez-vous. Sans coupe-file, il fallait compter 1h30 d’attente pour entrer. Heureusement, nous avions prévu le coup !

Caillebotte-balcon.jpg
Caillebotte-femme-au-balcon.jpg
Plus de 50 toiles et près de 130 tirages modernes sont présentés dans cette expo grâce à des prêts exceptionnels de collections privées et publiques. Certains des tableaux, issus collections privées, n’ont jamais été présentés au public. Cela explique peut-être pourquoi ce nom de famille m’était jusqu’alors inconnu ! Car pourtant quel plaisir de voir ces oeuvres ! J’étais particulièrement sensible aux peintures (je me demande si l’une m’a déplu… et je ne crois pas !) mais les photos ne déméritent pas…

Caillebotte-rue.jpg
J’ai été bluffée par les couleurs des peintures, par le travail effectué et sa capacité à vraiment me plaire. Les scènes dépeintes ont quelque chose de très réel… Le tableau des quatre femmes à leur ouvrage n’est pas mon préféré mais m’a quand même fait imaginer et sentir l’ambiance d’un après-midi, la douceur dehors, le calme, entendre des oiseaux…

Caillebotte-femmes-dehors.jpg
Caillebotte-jardin.jpg
Caillebotte-eau.jpg
En bref, je ne peux que vous recommander d’aller voir cette expo consacrée aux frères Caillebotte si ce que vous voyez dans ce billet vous inspire. Me concernant, je peux vraiment associer un nom en plus à mes goûts en matière de peinture. Un régal !!

Caillebotte-divers.jpg
Musée Jacquemart-André
158, boulevard Haussmann
75008 Paris
Tel. : 01 45 62 11 59
www.musee-jacquemart-andre.com

Métro : lignes 9 et 13 (Saint-Augustin, Miromesnil ou Saint-Philippe du Roule)
RER A Charles de Gaulle-Étoile

Jusqu’au 11 juillet 2011
Ouvert tous les jours de 10h à 18h.
Nocturne tous les lundis jusqu’à 21h30.
Nocturnes les 4, 11, 18 et 25 juin jusqu’à 20h.

Plein tarif : 10 €
Tarif réduit : 8,5 € (étudiants, enfants de 7 à 17 ans, demandeurs d’emploi)
Gratuit pour les moins de 7 ans, les journalistes, les Membres et le personnel de l’Institut de France.

Retrouvez tous mes billets Promenades et visites à Paris

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.