Derrière la plume d’Erin Watt se cachent deux écrivaines : Elle Kennedy & Jen Frederick. Du duo, j’ai lu et vraiment beaucoup aimé la saga des Héritiers mais aussi When It’s real. J’ai donc été heureuse d’avoir l’opportunité, grâce à Babelio, de recevoir leur nouveauté, publiée chez Hugo New Way le 10 novembre 2021 en France : Un Petit rien. Ce roman parle de lycée, de famille, d’amitié, de deuil, de pardon, etc.

Un Petit rien : l’histoire

« Depuis la mort de sa sœur, Beth n’est plus la même. Ses parents la gardent à la maison, pensant que les murs de sa chambre la protégeront du malheur, l’empêcheront de faire une bêtise… Mais un soir, Beth étouffe. Elle fait le mur et se retrouve dans la soirée du petit nouveau au lycée, Chase. La rencontre avec le jeune homme a l’air d’un tout petit rien, pourtant, c’est un vrai souffle pour Beth, un retour à la vie, à des émotions qu’elle n’avait pas ressenties depuis longtemps. Chase semble porter un lourd secret, mais Beth n’ose pas aborder le sujet. Pourtant, chacun avec leurs démons, ils se comprennent comme s’ils se connaissaient depuis toujours. Jusqu’au jour où ces derniers refont surface, et que Beth découvre une vérité qu’elle ne devrait pas pouvoir accepter… Quel rôle Chase a-t-il vraiment joué, la nuit où sa sœur est morte ? Mérite-t-il une seconde chance ? Mais surtout, alors que la passion est si dévorante, a-t-elle le droit de pardonner ? »

Mes impressions sur Un Petit rien

Adulte depuis un petit moment (oups), je lis davantage de new romance que de romans young adult mais j’apprécie la qualité de la collection New Way et reconnais l’univers lycéen dans lequel la lectrice est plongée. Mention spéciale pour la couverture du roman, que je trouve vraiment réussie.

Beth, l’héroïne, dont on suit le point de vue, a perdu sa sœur aînée quelques années plus tôt. Cela a eu un impact extrêmement fort sur sa vie. Beth est quelqu’un de volontaire, de déterminé. Je n’ai pas du tout identifié celle que j’étais au lycée à son personnage. En plus de son propre deuil, elle doit gérer celui de ses parents, qui n’ont plus de limites pour la garder enfermée et lui couper les ailes.

Dès le début du roman, j’ai pesté contre eux. Ils sont vraiment extrêmement possessifs et intrusifs. Son père, en particulier, est sans barrière. J’ai commencé à émettre quelques théories. J’en ai d’ailleurs eu une immédiatement lorsque le héros masculin nous a été présenté et elle s’est rapidement avérée être vraie. J’ai été heureuse que ce voile soit levé sans tarder car cela m’aurait chagrinée que ce soit LA grosse révélation finale… même si la fin m’a semblé venir naturellement également.

Chase, le héros, est lui aussi en proie à des tourments. Forcé de mûrir d’un coup, il est de bons conseils et a acquis une sagesse certaine. Pour autant, on peut voir les choses comme elles sont lorsque cela concerne les autres mais il n’est pas toujours évident de se considérer soi-même avec autant de lucidité. On a immédiatement de la sympathie pour son personnage, pourtant un peu taciturne.

Un Petit rien a le lycée pour toile de fond. On y côtoie les camarades des héros, les professeurs, etc. Malgré tout ce maillage social, Beth est vraiment seule. Ses parents sont très hostiles, ses amies ne sont pas fiables… C’est un peu l’horreur pour elle !

J’ai lu le roman sans ressentir de grandes émotions mais avec un vrai intérêt tout de même. La plume d’Erin Watt est très fluide et les pages se tournent toutes seules. Je recommande évidemment plus particulièrement cette lecture aux adolescentes, qui y trouveront des conseils utiles ! Quant à moi, je lirai certainement d’autres romans de ce duo d’écrivaines.

Et vous, les connaissez-vous ?

Un Petit rien, d’Erin Watt
Sortie le 10 novembre 2021
Prix papier : 17 € – Prix numérique : 7,99€
Retrouvez Un Petit rien sur Amazon ou chez votre libraire !

Merci Babelio !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.