Midnight blue - New romance

Ce jeudi 4 avril sort « Midnight blue », un roman de L.j. Shen. Il s’agit d’une new romance qui porte sur une rockstar à garder dans le droit chemin et une jeune femme qui n’a pas été épargnée par la vie et est prête à beaucoup pour avoir de l’argent. Un récit sexy et qui ne manque pas de caractère. J’ai aimé !

« Midnight blue » : présentation de l’éditeur

« Lorsqu’on propose à Indigo d’accompagner Alex Winslow, le rocker britannique, lors de sa série de concerts à travers le monde, elle n’hésite pas très longtemps, elle a trop besoin d’argent. Sa mission est à la fois simple et compliquée : elle devra le suivre de très près et le surveiller.

Alex est beau comme un dieu et mondialement connu. Mais pas simplement pour son talent. Il a une très mauvaise réputation d’amateur de substances illégales et il s’est retrouvé au cœur de trop de scandales médiatiques.

Après l’échec commercial de son dernier album, il n’a guère le choix : il doit réussir sa tournée, afficher un comportement exemplaire et composer très vite de nouvelles chansons.

Indigo va devenir l’ombre d’Alex pendant trois mois, d’hôtels en salles de concert. Il déteste cette idée et est résolu à la faire fuir au plus vite pour qu’elle ne soit plus en travers de son chemin. Mais Indigo est tout aussi déterminée. Au fil des jours, elle pourrait bien jouer un autre rôle dans la vie d’Alex et trouver le chemin de son cœur ».

Source : Hugo & Cie

Roman Midnight blue

Mes impressions sur « Midnight blue »

La lecture de « Midnight blue » m’a beaucoup plu. C’est le premier roman que je lis de L.J. Shen.

Indigo, ou Indie, est une jeune femme de 21 ans qui vit avec son frère, sa belle-sœur et son neveu. Ses parents sont décédés dans un accident de voiture quatre ans plus tôt, laissant un vide dans la vie d’Indie et son frère et donnant à ce dernier de lourdes responsabilités et le contraignant à abandonner l’avenir qu’il était en train de se construire. Indie est douce mais ne manque pas de répartie ni de caractère. Son physique et son style vestimentaire sont originaux : cheveux bleus et robes cousues maison.

Alex, 27 ans, est l’archétype de la rockstar torturée. Beau comme un Dieu, il émane de lui une force magnétique indiscutable. Mais, sorti de cure de désintoxication et en panne d’inspiration, il risque à chaque seconde de replonger dans l’alcool ou la drogue. Il cherche des sensations aussi fortes que son mal-être est profond. Autour de lui, difficile de savoir qui est vraiment de son côté et si les petits arrangements des uns et des autres avec leur conscience lui sont vraiment profitables. Son entourage le préserve autant qu’il l’expose, semble parfois autant l’affaiblir qu’il ne le renforce. On ne sait s’il est ménagé autant qu’il est manipulé.

Les personnages secondaires ont de vrais rôles. Les musiciens et plutôt globalement l’équipe d’Alex sont très présents. L’écrivaine a imaginé un réel enchevêtrement des existences des uns et des autres. On n’est exposés qu’assez tard à l’ex d’Alex et son fiancé. Fallon, le nom de la briseuse de cœur, est omniprésente et agit comme une épée de Damoclès au-dessus de la tête de toute prétendante au cœur d’Alex.

J’ai bien été plongée dans l’ambiance du roman, me sentant tourmentée avec les personnages et appréciant leurs échanges. Au départ, on sent qu’Alex est particulièrement cynique et que sa prestance, sa beauté et son talent sont ses principales armes. On voit une Indie presque un peu lunaire et sans doute assez différente de beaucoup d’entre nous. Mais tout se met en place et l’alternance des points de vue permet de bien comprendre le cheminement des héros.

L’importance donnée aux séances d’écriture d’Alex et à sa recherche d’inspiration m’a plu. Ces rendez-vous dédiés à cet effet m’ont attendrie et emportée. Le côté coulisses de tournée est bien amené. On suit les personnages à travers les continents et les villes, de l’Australie à la Grèce en passant par Londres ou Paris. « Midnight blue » pourrait sembler traiter d’un thème déjà lu mais apporte sa touche propre.

Un bon moment de lecture !

Midnight blue, de L.j. Shen
Sortie le 4 avril 2019
Prix papier : 17€ / Prix numérique : 9,99€

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.