Alaska wild - Ka Tucker

Avec « Alaska Wild », Kathleen A. Tucker a écrit tout ce que j’aime dans une romance. J’ai dévoré le livre en 24 heures environ, laissant un peu de côté toute notion de sociabilité et cédant à la régression de lire avec avidité même entre le fromage et le dessert. Un coup de cœur !

« Alaska Wild » : présentation de l’éditeur

« Calla Flectcher avait tout juste 2 ans quand sa mère a quitté l’Alaska, fuyant la vie trop rude, et laissant derrière elle le père de Calla. Calla a aujourd’hui 26 ans et mène une vie bien remplie à Toronto. Lorsqu’elle apprend que les jours de son père, très malade, sont peut-être comptés, elle entreprend le voyage jusqu’à son village natal. Elle va alors découvrir le quotidien « à la dure », les journées qui comptent peu d’heures de clarté, les nuits à la belle étoile… Elle va en profiter pour mieux connaître son père, à qui elle tient beaucoup malgré les erreurs qu’il a commises.

Tandis qu’elle tente de s’adapter à ce nouvel environnement, Jonah – le pilote fier, débraillé et détestable qui l’aide à maintenir la compagnie d’hydravions de son père opérationnelle, a clairement hâte de renvoyer cette fille de la ville chez elle, persuadé qu’elle n’est pas du tout faite pour survivre à la rudesse de l’Alaska. Jonah a sûrement raison, mais Calla est déterminée à lui prouver le contraire. Elle va rapidement créer un lien très fort et inattendu avec le pilote : de l’amitié, ou peut-être quelque chose de plus profond ? Mais Calla ne compte pas rester en Alaska et Jonah ne compte pas partir. Va-t-elle, comme sa mère bien des années plus tôt, laisser une chance à cette histoire ? »

Source : Hugo & Cie

Alaska wild - Ka Tucker

Du pain maison et quelques noix venues de mon département d’origine : mon quotidien !

Mes impressions sur « Alaska Wild »

« Alaska Wild » avait tout pour me plaire, de son histoire de citadine qui rencontre un ours mal léché (ici, un yéti plutôt !) à une magnifique couverture. Cela n’a pas loupé !

La galerie de personnages du roman m’a plu. Chacun d’entre eux est attachant. Calla a pu être agaçante au départ (on a envie de lui souffler de s’écraser un peu lorsqu’elle arrive en Alaska !) mais cela ne lui nui pas plus que cela. Sa mère, importante même si peu présente, est décrite comme une citadine qui est restée amoureuse de son grand amour impossible mais a trouvé bonheur et stabilité aux côtés de Simon, son psychanalyste de mari. Celui-ci donne envie de le rencontrer. Ce beau-père est une perle et son rôle me parle forcément puisque je suis moi aussi un beau-parent. Il est si patient, prévenant, à l’écoute, de bons conseils…

En Alaska, Wren, le père de Calla, apparaît comme un homme jadis robuste qui a dû composer avec des regrets. Il fait partie de la catégorie des taiseux. Il se repose beaucoup sur Agnès mais aussi sur son bras droit de 31 ans : Jonah. Ce dernier, presque Viking, dont les airs d’Alaska sont le terrain de jeu, est grinçant et viril à souhait. Il ne filtre pas ce qu’il a à dire et ne manque pas de piquant. Ses échanges avec Calla sont de véritables joutes verbales. Ce book boyfriend ne joue pas dans n’importe quelle catégorie. J’ai adoré la relation entre les deux personnages, qui mettent vraiment beaucoup de temps à accepter qu’il pourrait y avoir quelque chose entre eux.

Les relations, qu’elles soient familiales, amoureuses ou amicales, sont importantes dans « Alaska Wild ». Dans un milieu si froid et isolé, pour ne pas rester seul, chacun s’est créé son maillage et l’entraide est importante. De la même façon, les choix de vie sont questionnés, jusqu’au comportement à adopter face à la maladie.

Petit clin d’œil amusant : Calla partage avec sa meilleure amie un blog et un compte Instagram, plutôt axés sur des sujets futiles. On s’identifie facilement à elle et on se sent proche de l’action.

À la fin, sans vraiment pleurer, j’ai été émue et touchée. J’ai refermé le livre – assez tard un dimanche – avec la folle envie de rester dans son univers.

Alaska wild - Ka Tucker

Le roman accompagné des nouvelles tablettes La Maison du chocolat (lancement juin 2019) et de thé servi dans une tasse Le Creuset

J’ai prévu de lire un autre roman de Kathleen A. Tucker dans le courant du mois de février. Voilà que j’ai hâte de retrouver sa belle plume et espère fondre une nouvelle fois pour l’une de ses histoires.

Je pourrais passer ma vie à lire de tels livres. Un coup de cœur !

Alaska Wild – Ka Tucker
Sortie le 7 février 2019
Prix papier : 17€ / Prix numérique: 9,99€
Retrouvez « Alaska Wild » sur Amazon ou chez votre libraire

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.