Je viens de refermer mon 5e roman signé Emma Green : Love & Lies on Campus, une nouveauté sortie en février. Il s’agit à la fois d’une romance et d’une histoire à suspense sur toile de fond universitaire, entre cours de dessin et matchs de soccer. Direction San Diego à la rencontre de Colleen, Tillie, Arlo, Martha et les autres !

L’histoire de Love & Lies on Campus

« Pour Arlo, une seule règle : on ne touche pas à Tillie. À la fac de San Diego, depuis quatre ans, Arlo Sheridan est chez lui : ici, il respire vraiment. Enfin, il respirait jusqu’à ce que « Baby Tillie » ait l’âge de les rejoindre sur le campus, Colleen et lui. Colleen, c’est la grande sœur de Tillie et la meilleure amie d’Arlo. Ces deux-là sont liés par un truc indéfinissable, et rien ni personne ne pourrait passer avant leur amitié. Mais la petite sœur intouchable n’a plus rien d’un bébé. Son arrivée pourrait même tout changer… Arlo a été chargé de veiller sur les sœurs Sinclair comme un grand frère. Parce que sur le campus de la San Diego State University, les dangers sont partout. Et surtout là où on ne les attend pas. Peut-être même que le plus grand danger, pour elles deux, c’est lui« .

Mes impressions sur Love & Lies on Campus

Dès le début du roman, le ton est donné : Colleen et Arlo sont meilleurs amis pour la vie. L’un et l’autre sont comme deux moitiés d’orange et incarnent chacun le filet de sécurité de l’autre. Et Dieu sait que Colleen en a besoin : elle est imprévisible, peine à se détacher de sa consommation de drogue, a de mauvaises fréquentations… Ses proches la surveillent comme du lait sur le feu. La lectrice a beau savoir qu’elle est plus que ce qu’elle laisse paraître, j’avoue ne pas avoir réussi à apprécier son personnage.

J’aurais davantage pu m’identifier à Tillie, la petite sœur de Colleen, qui arrive pour sa 1re année de fac et se destine à être architecte. Malgré tout, j’ai vu rapidement qu’elle avait beaucoup plus de caractère que moi à 18 ou 20 ans. Je n’ai pas compris tous ses choix mais ai suivi avec plaisir l’évolution de son personnage. Tillie est amoureuse de longue date d’Arlo, qu’elle a souvent vu sous le toit familial.

Arlo a une histoire familiale complexe. On apprend assez rapidement laquelle mais aussi qu’il a un grand frère, Jay, qui arrive sur le campus et est bien déterminé à faire partie de la vie d’adulte du héros. Arlo fait du soccer, ne passe pas inaperçu auprès des filles mais les traite bien. Dès qu’il découvre Tillie, qui a bien grandi, il s’aperçoit qu’il ne la voit plus comme avant ni comme une enfant. Arlo est certainement le personnage que j’ai préféré dans le roman.

Toute une galerie de personnages est aussi à l’honneur dans le livre : les parents et le frère de Colleen et Tillie, les colocataires des héros, dont l’adorable Martha, qui a grandi dans une communauté mormone, etc.

Le roman est bien inscrit dans son temps et j’ai aimé lire des références culturelles actuelles : des livres, des séries, etc.

Au départ, on croit lire une romance et peut-être découvrir un triangle amoureux. Mais le roman prend des chemins inattendus et ne parle plus uniquement de famille, d’études et d’amour. Le couple n’est pas le sujet principal du livre. Une intrigue se met en place et le drame s’invite. Love & lies on Campus est vraiment original.

J’ai frissonné et été émue, sans pour autant ressentir de grandes émotions. J’ai lu le roman, qui compte pas loin de 600 pages, en cinq jours. Je n’ai pas toujours été tenue en haleine et reste toujours en attente d’un coup de cœur mais cela reste très personnel… Il faut dire aussi que je suis plus friande de comédies romantiques que de drames.

Et vous, avez-vous envie de découvrir Love & Lies on Campus ? Peut-être l’avez-vous déjà lu ?

Love & Lies on Campus, d’Emma Green
Sorti le 11 février 2021
Éditions Addictives
Retrouvez Love & Lies on Campus sur Amazon
Empruntez le roman à la bibliothèque de Paris

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.