Calder and Eden – tome 1 - Mia Sheridan

« Calder & Eden » est le troisième roman de Mia Sheridan que je lis. Le nom de l’écrivaine est d’ailleurs probablement ce qui m’a donné envie de découvrir cette histoire. Il y est question d’un amour interdit sur fond d’univers sectaire. Ce drame psychologique nous interroge sur l’éducation, la liberté et la captivité, la religion et la foi, la manipulation, la soumission ou le courage, etc. Candeur, beauté et violence sont au rendez-vous. Le récit est bien construit, original et servi par une très belle plume. J’ai vraiment aimé !

« Calder & Eden » tome 1 : présentation de l’éditeur

« Calder a grandi au sein d’une communauté religieuse au cœur des Etats-Unis. Ses membres obéissent aux ordres d’un gourou qui a banni tout progrès technique et les isole du reste du monde.

Si Calder n’a pas eu la même enfance que les autres petits Américains, il est plutôt heureux de grandir là, entouré de sa famille et de ses amis.

Mais le jour où Eden arrive dans la communauté, les choses vont commencer à changer pour lui. Cette petite fille doit devenir, à l’âge adulte, la compagne de leur leader et elle est la clef d’une prophétie plutôt inquiétante pour la communauté.

Il est interdit à Calder, simple travailleur agricole, de fréquenter Eden qui grandit auprès des membres les plus puissants de la secte. Pourtant, il va se nouer entre eux une relation amicale qui se transforme au fil des années en un amour fusionnel et profond.

Quel avenir ont-ils dans une communauté où leur passion est interdite ? Mais est-il possible d’y résister ? »

Source : Hugo & Cie

Calder and Eden – tome 1 - Mia Sheridan

Le roman accompagné des nouvelles tablettes La Maison du chocolat (lancement juin 2019) (tout ce à quoi Calder n’a pas droit !) et de thé servi dans une tasse Le Creuset

Mes impressions sur le 1er tome de « Calder & Eden »

« Calder & Eden » nous emmène en Arizona, au cœur d’une secte. C’est Hector, le gourou, qui mène son monde à la baguette à coups de belles paroles au Temple ou diffusées dans les allées. Sa communauté vit de façon très rudimentaire tandis que lui jouit d’un certain confort aux côtés des membres de son conseil. A écouter son discours, les membres de sa communauté, Acadie, se croient protégés par lui du monde extérieur.

« Calder & Eden » nous dévoile une histoire d’amour sincère et pure, entre deux êtres intelligents et conscients d’être assez naïfs car en dehors de la vie « normale ». L’histoire commence quand les héros n’ont pas 10 ans. On les voit grandir, proches ou, le plus souvent, éloignés, à travers le regard et les mots de l’un et de l’autre alternativement. La jeune femme, frêle et blonde, est une pianiste douée qui consacre par obligation beaucoup de temps à la lecture du livre saint. Le jeune homme, « porteur d’eau » et robuste, dépasse tout le monde de par sa stature et est ingénieux. Les deux auraient tout pour réussir s’ils n’étaient pas éloignés de la société. Ils sont aussi attachants que fous d’amour l’un pour l’autre. « Calder & Eden » est un livre romantique et initiatique, basé sur une histoire très différente de celles que l’on a l’habitude de lire. L’amour y est beau, les êtres tourmentés. On se croirait auprès des personnages !

Il est aussi question de relations fraternelles et d’amitié. L’ami de Calder est quelqu’un de précieux. Le peuple d’Acadie, coupé du monde, a sans doute beaucoup d’amour à donner et un très fort sens du groupe. Il vit dans l’attente du déluge annoncé par Hector, avec une véritable épée de Damoclès au-dessus de la tête. Les méchants du livre sont vraiment méchants. Et beaucoup de gentils sont des esprits soumis qui font passer leur foi au-dessus de tout. Manipulation des foules, bonjour !

L’eau a un rôle énorme dans le livre. L’activité de Calder y est liée, la source est presque un personnage à elle seule puis le thème de l’eau est rappelé sans cesse. Je ne vous en dis pas trop…

Le livre est empli de suspense – surtout une fois les personnages ayant atteint leurs 17 ans environ – et se lit avec facilité, garantissant de belles longues heures de lecture. On est de tout cœur avec les héros, les soutenant autant que possible de leur quête. On retient notre souffle, on s’attendrit. Et la fin nous laisse dans l’attente de la sortie du tome 2, en mars. J’ai hâte de savoir ce que Mia Sheridan nous réserve pour la suite car elle y est allée fort et maîtrise très bien l’art du rebondissement. La fin du premier tome est surprenante et intelligente à la lumière du discours servi par Hector pendant tout le roman.

En bref, c’est un vrai voyage que Mia Sheridan nous propose avec ce roman qui mérite d’être lu !

« Calder and Eden » tome 1 – Mia Sheridan
Sortie le 7 février 2019
Prix papier : 17 € / Prix numérique : 9,99€
Retrouvez le tome 1 de « Calder & Eden » sur Amazon ou chez votre libraire

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.