Je vous ai pas mal parlé des livres de Charlaine Harris, la saga « La communauté du Sud », dont j’ai lu tous les volumes parus, mais je n’avais encore jamais vu leur adaptation à l’écran : la série « True blood ».

Sookie-Anna-Paquin.jpgBill-Stephen-Meyer-True-Blood.jpg
Le synopsys est le suivant : « Ayant trouvé un substitut pour se nourrir sans tuer (du sang synthétique), les vampires vivent désormais parmi les humains. Sookie, une serveuse capable de lire dans les esprits, tombe sous le charme de Bill, un mystérieux vampire. Une rencontre qui bouleverse la vie de la jeune femme… » (source : Allociné)

Eric-True-blood.jpgJason-True-blood.jpg
Début avril, on m’a prêté le coffret de la saison 1. J’étais assez motivée pour les 2 ou 3 premiers épisodes et me suis forcée jusqu’à voir le 8e. Mais après quelques minutes ensanglantée du 9e épisode, je me suis rendue à l’évidence ce début juin : je n’en pouvais plus ! Je ne suis donc pas arrivée au bout des 12 épisodes de la saison 1.

Alors qu’est-ce qui a fait que je n’accroche pas avec la série alors que j’avais adoré les livres ?

Si l’univers visuel de la série est bien trouvé, reproduit bien ce que l’on imagine du fin fond de la Louisiane et d’un milieu où évolueraient croyances et vampires, il a fini par me déranger. La série n’est finalement pas assez « lisse » pour moi, contrairement à « The vampire diaries ». Les images me marquent trop je pense… En fait à partir de la mare de sang chez la grand-mère de Sookie, j’ai commencé à me dire que ça n’allait pas aller bien bien par la suite !


Les personnages de Tara et de Lafayette m’agacent prodigieusement ! Je ne les supporte pas. De même, Jason, le frère de Sookie, et son besoin de sang de vampire me sont pénibles. Les fortes têtes, le petit commerce parallèle, le sang, l’alcoolisme, le glauque douteux… Tout cela transparaissait beaucoup moins dans les romans et ces personnages étaient mineurs.

Le traitement de l’apparition des crocs des vampires m’a un peu déçue aussi. On dirait des canines dépliables et automatiques (clac les dents !). Étrange ! Mais ce n’est pas pour ça que j’arrête…

True-blood-anna-paquin-stephen-meyer.jpg
De même, les comédiens sont bien castés mais je ne m’y attache pas.

Bref, je bloque ! J’aurais pourtant aimé aimer ! Je ne peux pas affirmer que je ne reverrai jamais d’épisodes mais jusqu’à preuve du contraire, j’en suis là !

Et vous, accrochez-vous à la série « True blood » ? Est-ce que la saison 1 vous a plu ?

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.