Voilà un petit moment que je ne vous ai pas parlé de tous les bons petits plats que nous avons dégustés, qu’ils soient achetés ou faits maison. Vous êtes prêts ? Attention : si vous avez faim, cela pourrait empirer !

Le matin de la Saint-Valentin, j’ai eu le plaisir de recevoir un colis surprise. William Saurin nous offrait deux cocottes, deux tee-shirts « Coco » et « Cocotte » assortis et un Wonderbox « Coffret cadeau romantique ». J’étais ravie !

Lorsque nous sommes rentrés de nos vacances en famille, nous avons goûté les deux cocottes individuelles William Saurin après un passage de trois minutes au micro-ondes :

  • Saumon au citron : saumon cuisiné avec une sauce crémeuse au citron, du riz, des carottes et des courgettes (370 grammes, 108 calories pour 100 grammes)
  • Bœuf bourguignon : morceaux de bœuf cuisinés avec des pommes de terre, des carottes et des oignons, le tout mijoté dans une sauce au vin rouge (400 grammes, 64 calories pour 100 grammes)

Nous avons partagé les deux mets entre nous trois, mon beau-fils étant avec nous. D’après lui d’ailleurs, le bœuf bourguignon était « hyper bon ». Nous avons tous bien aimé, apprécié la quantité de viande et constaté que la quantité de pommes de terre contenterait les bons appétits. Seul bémol : d’avis général, il y avait trop de sauce et peut-être pas assez de carottes.

Seuls mon amoureux et moi avons goûté la cocotte de saumon. Elle m’a vraiment bien plu. J’y ai simplement ajouté un filet de citron (j’adore le citron avec le poisson). La sauce se mariait bien avec le riz.

On ne peut que noter la facilité de stockage et de conservation des cocottes : elles sont bonnes des mois et n’ont pas besoin d’être au frigo. Elles sont jolies et pratiques.

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.
Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.
Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.
Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Pour mon anniversaire, nous sommes allés faire une razzia chez Picard. En entrée, nous avons partagé les 12 mini-bagels, aussi beaux que bons. Une super idée apéritive ! Nous avons enchaîné sur les coquilles Saint-Jacques – une valeur sûre de cette enseigne – et les mœlleux au chocolat, au cœur chocolat blanc. J’en profite aussi pour vous conseiller les paupiettes de saumon (si vous ne saviez pas que les Parisiens passaient leur vie chez Picard, cet oubli est réparé ).

La veille au soir, nous en avons profité pour tester les croustillants au camembert et leur confit de cidre avec des éclats de pistaches et d’amandes. Nous avons adoré. Cela nous a donné envie d’en préparer nous-mêmes.

Cet hiver, nous avons fait de nombreuses soupes maison. C’est même plutôt mon amoureux qui était aux fourneaux. Nous avons goûté des recettes qui changeaient et y avons très souvent ajouté des graines de courge, de lin, de la levure diététique (j’en raffolle cet hiver) ou du gruyère râpé. La soupe au butternut s’est bien mariée avec un peu de bacon.

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Fidèle à mes habitudes, j’ai refait un plein de conserves la Belle Iloise. La crème de sardine au whisky et les émiettes de thon à la tomate ou zanzibar aux pruneaux et épices font partie de mes chouchous.

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Un week-end, nous avons préparé tous les trois des lasagnes d’aubergine sur une recette de Carinne Teyssandier pour Télématin. En un mot : c’était dé-li-cieux !

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Pour un réveil gourmand, nous avons fait nos propres pancakes, d’après une recette de Cyril Lignac (merci Google). Avec quelques framboises et du sirop d’érable à volonté, nous nous sommes régalés. La recette est juste parfaite.

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Aux lendemains de mon anniversaire, je suis allée nous chercher des éclairs chez Fauchon :

  • chocolat
  • caramel beurre salé
  • framboise
  • vanille, coque de chocolat blanc

Nous les avons tous partagés afin de découvrir les saveurs que nous ne connaissions pas encore. Les éclairs Fauchon restent des classiques.

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.
Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Pour la saint-Valentin, mon amoureux m’a offert des délices chocolat-caramel Angelina, dans une boîte vraiment superbe. Les douceurs étaient vraiment originales, fermes avec un cœur caramel coulant.

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Cela date un peu plus mais j’avais envie de vous parler des bûches de Noël, que nous sommes allés chercher chez Picard. Je vous avais parlé d’une partie de la collection dans un précédent billet. Voici la suite ! Nous avons misé sur le chocolat puisque c’est ce que nous adorons.

La bûche glacée chocolat noir Gianduja, avec sa plaque de chocolat, sa sauce caramel, son croustillant au nougat et ses mille notes chocolatées nous a tous ravis. J’ai juste eu du mal à couper des parts équitables ! Cela dit, elle était bien nourrissante et personne n’a été lésé.

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.
Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Picard avait réédité sa bûche 2013 qui représentait un tas de bois… en chocolat. Nous l’avons goûtée pour notre deuxième Noël, avec mon beau-fils. Un vrai succès ! Sans doute notre plus grand coup de cœur parmi les différents bûches goûtées fin 2014. Une réédition en 2015 peut-être ?

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.
Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

J’ai eu, pour Noël et pour mon anniversaire, le traditionnel assortiment de chocolats noirs Jeff de Bruges de la part de ma mère. Toujours aussi efficace !

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Nous avons dégusté une boîte de chocolats Patrick Roger que l’on m’a offerte. Ils étaient très beaux mais nous ne ont pas tous plu. Dommage ! Mes préférés étaient les orangettes.

Pendant nos vacances en famille, nous avons dégusté pas mal de bonnes petites choses. Parmi elles : un gâteau au chocolat préparé dans un moule cœur pour la Saint-Valentin et des charlottes au chocolat. Miam ! Pendant ce même séjour, Monsieur a ramené à mes parents quelques macarons de la boulangerie-pâtisserie Gérard, à Troyes.

Tout récemment, mon amoureux nous a rapporté un cheesecake et un gâteau au chocolat (très joli !) de la Grande épicerie de Paris. Nous les avons partagés et bien appréciés.

Promis, j’arrête de vous parler de Picard pour aujourd’hui mais leurs pains au chocolat permettent de déguster des viennoiseries toutes chaudes pour le petit-déjeuner sans même avoir à mettre le nez dehors. Ça a son charme !

En fin d’année, j’ai missionné ma mère pour trouver la collection exclusive de boîtes Delacre Chantal Thomass. Et elle en a trouvé ! J’avais aussi demandé à ce que les gâteaux soient bien attaqués pour ne pas avoir tous les kilos (lol). Je n’ai jamais vu ces boîtes près de chez moi. Très belles, non ?

Revue gourmande : William Saurin, Picard, Fauchon, Angelina, la Grande épicerie, etc.

Et vous, quels sont vos récents tests culinaires ou gourmands ?

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.