J’ai eu la chance de voir « T.S. Spivet » au cinéma, quelques jours avant sa sortie officielle, ce 16 octobre 2013. Avant d’y aller, je savais juste que le film était réalisé en 3D par Jean-Pierre Jeunet, d’après le roman « L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet », de Reif Larsen. J’ai été conquise par la beauté de l’histoire, l’émotion qui s’en dégage, son originalité, le soin apporté aux détails et la créativité du film ! Une réussite qu’il faut aller voir sur grand écran pour vivre un beau moment poétique !

"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" : une 3D de toute beauté

T.S. Spivet vit dans un ranch isolé du Montana avec ses parents, sa sœur Gracie et son frère Layton.

Petit garçon surdoué et passionné de science, il a inventé la machine à mouvement perpétuel, ce qui lui vaut de recevoir le très prestigieux prix Baird du Musée Smithsonian de Washington.

Après avoir laissé un mot à sa famille, il part, seul, chercher sa récompense et traverse les États-Unis sur un train de marchandises.

Mais personne là-bas n’imagine que l’heureux lauréat n’a que dix ans et qu’il porte un bien lourd secret…

La bande annonce de T.S. Spivet

Une esthétique très soignée

Dès les premières images, je me suis laissée porter par leur beauté. Les paysages en 3D sont époustouflants et donnent envie de boucler une valise et de partir outre-Atlantique dès que possible. La caresse du vent dans les herbes, les voitures qui semblent posées là, comme dans la ville fantôme de Bodie (que je n’ai pas encore visitée !), la belle demeure rouge de la famille Spivet, le décor étonnant de leur vie dans la nature… On en prend plein les lunettes ! La suite du film ne déçoit pas.

 

Une invitation à l’évasion au Canada

La famille Spivet habite dans le Montana mais le film, une coproduction franco-canadienne, n’y a pas été tourné. Les images qui font tant envie viennent du Canada. Avis aux amateurs de grands espaces…

 

La « patte » Jeunet, un vrai plaisir

J’ai retrouvé ce que j’aimais dans « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain » : des personnages originaux, la description de ce qu’ils sont, la narration soignée, etc. La 3D est magnifiquement utilisée pour tout et notamment pour présenter des petits schémas explicatifs ou pour découper le récit.

 

"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" : une 3D de toute beauté
"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" : une 3D de toute beauté
"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" : une 3D de toute beauté
"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" : une 3D de toute beauté
"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" : une 3D de toute beauté

Les personnages et les acteurs

Kyle Catlett incarne TS. Le jeune garçon est épatant. Il a une petite bouille d’ange et semble être aussi malicieux et intelligent dans la vraie vie qu’à l’écran. Jean-Pierre Jeunet raconte qu’il a vu des centaines et des centaines de jeunes garçons et a été heureux et surpris de tomber sur un enfant qui sache parler plusieurs langues et se distingue au niveau mondial dans les arts martiaux. Son jeu est en tout cas très juste.

Callum Keih Rennie et Helena Bonham Carter interprètent ses parents. L’un est un vrai cow boy, l’autre a plus le profil d’une chercheuse, passionnée par les insectes. La confrontation de leur monde et le père qui doit manger dehors, sur son cheval, est assez amusante. Ils sont plus que crédibles, évidemment.

Jakob Davies et Niamh Wilson jouent les rôles du frère et de la sœur de TS.

L’autre personnage important, miss Jibsen, la sous-secrétaire du Smithsonian, est incarné par Judy Davis. Elle est l’excentrique en mal de maternité (d’un petit génie). Amusante !

Un film émouvant

Je ne veux pas trop en dire sur l’histoire et ne vous livrerai donc pas le secret de TS mais j’ai été vraiment touchée. Le jeune garçon choisit un moment très juste pour livrer ce qu’il a sur le cœur et ses mots font monter les larmes assez facilement.

Le monde vu à travers les yeux et le périple de TS est assez chouette. L’enfant est mûr et naïf à la fois. Il craint l’autorité suprême, qu’il déjoue : la police ! (ci ce n’est pas un truc d’enfant ça, la police…). Le film dure 1h45, ce qui est plutôt bien dosé car le rythme est lent même s’il se passe beaucoup de choses !

"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" : une 3D de toute beauté
"L’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet" : une 3D de toute beauté

Pour voir le film dans des conditions optimales, en IMAX 3D, vous pouvez aller dans les cinémas équipés :
Ivry-sur-Seine, Pathé Quai d’Ivry
Chessy, Gaumont Disney Village
Lyon, Pathé Carre de Soie
Rouen, Gaumont Grand Quevilly
Toulouse, Gaumont Labège

En bref, « TS Spivet » est un beau film, qui sait tirer les ficelles de la créativité et de l’émotion. Un joli moment à passer au cinéma !

Et vous, avez-vous prévu d’aller le voir ?

Retrouvez tous mes billets ciné

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.