Je vous propose de faire un tour d’horizon des dernières séries dont nous avons regardé au moins une saison complète sur Netflix : les saisons 1 d’Alta mar et de Plan Cœur et la saison 4 des Demoiselles du téléphone. De belles découvertes !

Depuis, et en attendant la reprise des séries que nous regardons, dont fait partie Riverdale, nous avons vu un épisode de Poldark, un de Chesapeake Shores… mais sans être encore vraiment conquis. Si vous cherchez vous aussi des idées, j’espère que ce billet vous sera utile !

Alta mar : une première saison prometteuse

En juillet, nous avons regardé la première saison d’Alta Mar, une série Netflix dramatique et policière espagnole. Elle compte pour le moment huit épisodes de 50 minutes et est donc assez vite visionnée. Sans être une révélation, nous l’avons regardée avec plaisir et nous plongerons sans doute dans la saison 2 lorsqu’elle sortira, le 22 novembre a priori.

L’histoire ? « Dans les années 1940, un luxueux paquebot relie l’Espagne à Rio de Janeiro. À son bord, deux sœurs inséparables, un bel officier, et quelques cadavres mystérieux… »

Dès le départ, impossible de ne pas penser à Titanic voire un peu à Columbo, pour son inspecteur un peu décalé. L’histoire se passe après guerre mais pourrait tout aussi bien nous être plus contemporaine.

L’on y suit celle de deux jeunes femmes, qui sont sœurs. L’une, Carolina, est blonde, assez douce, promise à un mariage sur le bateau. L’autre, Eva, est brune, aventurière et plus têtue. Les deux sont attachantes et s’entendent bien.

Autour d’elles gravitent Fernando, le promis de Carolina, Nicolas, qui ne laisse pas Eva indifférente, un oncle, un médecin, une clandestine bien étrange, un maître aisé, son gentil et futé serviteur, une jeune femme de basse extraction qui plaît bien aux deux, etc. J’ai d’ailleurs eu parfois du mal à comprendre qui était commandant, qui était propriétaire du bateau, qui payait vraiment…

Nous avons bien accroché dès les premiers épisodes et, si l’intérêt s’essouffle un peu au fil des épisodes, la saison n’est pas longue et se regarde aisément. Les décors (surtout des cabines !) et costumes m’ont bien plu. Au début de la saison, tout le monde, en dehors des deux filles, semble suspect et pourrait être un bon candidat aux meurtres qui se succèdent. Tout ce petit monde a ses histoires et ses potentiels mobiles. J’ai tout de même hâte d’en voir plus.

Les Demoiselles du téléphone, saison 4 : une réussite

Je vous livre mes impressions positives sur la saison 4 des Demoiselles du téléphone, autre série Netflix espagnole. Si vous n’avez pas vu les trois précédentes, attention aux spoils !

L’histoire ? « Au cœur des bouleversements sociaux de 1931, les amies sont mêlées à un meurtre mystérieux qu’elles doivent résoudre ensemble, sinon, l’une d’elles sera condamnée à mort« .

La saison ne compte que huit épisodes et est donc, elle aussi, vite regardée. L’histoire commence un an après le moment où l’on avait laissé les personnages à la fin de la saison 3.Nous avons été ravis de retrouver une image et une lumière aussi soignées et belles que l’étaient celles des trois premières saisons des Demoiselles du téléphone. Cela fait vraiment partie de la signature de la série.

Je suis toujours attachée à Lidia, l’héroïne, mais n’approuve pas tous ses choix, loin de là. Plus généralement, plusieurs personnages font de mauvais choix dans cette saison et cela m’a fait pas mal pester ! Le trio Lidia-Carlos-Francesco est toujours d’actualité. Je suis toujours team Carlos et celui-ci n’est pas épargné !

Si l’histoire de Marga a été mise en avant dans la saison précédente, la jeune femme est cette fois plus en retrait et le jumeau de Pablo, son mari, est reparti comme il est venu avant même le premier épisode. Dans cette saison, l’amour passe au second plan au profit d’enquêtes et de prises de risques.

Carlota est toujours trop remontée, Sara-Oscar, que je n’ai jamais apprécié(e) vraiment pas marrant(e). Les deux sont enfermé(e)s dans un militantisme qui imprègne chaque seconde de leur vie. Angeles a un destin étonnant et est une femme de poigne.

La saison 4 est riche en rebondissements et nous a beaucoup plu. Nous avons été embarqués dès le premier épisode et notre intérêt ne s’est pas relâché. La saison nous a plu bien davantage que la précédente !

La dénouement est fort et inattendu. J’ai frissonné après avoir eu peur ! Certains événements sont vraiment peu plausibles et la quête des jeunes femmes aura eu des effets de bord plus que regrettables. J’ai tendance à penser parfois qu’il faut accepter certaines choses et ne pas lutter contre tout et n’importe quoi !

La saison 5 devrait se passer 10 ans plus tard, pendant la guerre civile espagnole, mais des pans de l’intrigue sont restés un peu en cours de résolution. Tous les coupables ne sont pas tombés et le sort des justiciers paraît un peu étrange. Aucune date n’est avancée pour la diffusion de la saison 5 mais les épisodes auraient été tournés et la saison 6 serait en cours de préparation.

Les demoiselles du téléphone saison 4

Plan Cœur

Au début de l’automne, nous avons regardé la 1re saison de « Plan cœur », une série française, qui oscille entre comédie romantique et comédie dramatique. Les épisodes durent moins de 30 minutes et ne sont que huit par saison. Une poignée de jours nous a donc suffi à les regarder. J’ai ri et été émue. Une série qui ne paie pas de mine a priori mais vraiment réussie !

L’histoire ? « Alors qu’Elsa, Parisienne, n’arrive pas à oublier son ex, sa meilleure amie embauche en secret un escort boy pour l’aider à passer à autre chose. Mais le plan marche un peu trop bien… »

Elsa est une jeune Parisienne, qui travaille (ou papote surtout) à la mairie de Paris (merci pour l’image de la fonction publique ;-)). Son ex, Maxime, est content de s’être débarrassé d’elle et s’apprête à se marier avec sa nouvelle petite amie. Autour d’eux gravitent la collègue et les deux copines d’Elsa : Charlotte et Émilie, et leurs copains, Antoine et Matthieu. Les amies d’Elsa, jugée un peu fragile, ont des caractères bien trempés et vraiment différents.

Pour moi qui vis à Paris, la série fleure vraiment bon la vie dans cette ville. Il y a quelque chose de familier et de rassurant dans « Plan Cœur ». Aucun personnage ne me ressemble mais j’ai senti que tout était crédible et presque proche. Telle personne pouvait me faire penser à un ami d’ami. Les héros semblent être des gens ordinaires, aussi par opposition aux comédiens body buildés américains qui ne ressemblent à personne (coucou Riverdale ou Vampire diaries !).

La première partie de la saison est drôle et je me suis rapidement surprise à rire ou m’amuser. La suite est plus dramatique et comprime la poitrine. Tous les sentiments sont convoqués. Une réussite !

La saison 1 se termine sur une grosse note de suspense. J’étais heureuse de savoir que la saison 2 sortait dès la semaine suivante, le 11 octobre ! Monsieur et moi sommes conquis.

J’espère que cette revue des séries que nous avons regardées récemment vous aura plu. Et vous, avez-vous déjà vu ou avez-vous envie de voir Alta mar, les Demoiselles du téléphone ou Plan cœur ?

Retrouvez tous mes billets « Séries »

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.