En janvier et février 2022, Monsieur et moi avons regardé les saisons 2 des séries Emily in Paris, Why women kill et À l’ombre des magnolias. Deux d’entre elles sont disponibles sur Netflix et l’autre l’est en replay suite à sa diffusion sur M6. Ce sont à nos yeux des réussites et nous avons passé de bons moments devant ! Je publie ce billet très en retard puisque j’en avais fini la rédaction quelques jours avant la naissance de mon fils il y a 8 mois. « Mieux vaut tard que jamais… ».

Emily in Paris, saison 2 (Netflix)

L’histoire ? « Désormais plus à l’aise dans sa vie parisienne, Emily se débrouille beaucoup mieux pour se repérer dans la ville, même si elle a encore du mal à s’habituer à certaines traditions typiquement françaises. Après s’être retrouvée dans un triangle amoureux avec son voisin et sa première véritable amie française, Emily est bien décidée à se recentrer sur son travail – qui se complique davantage chaque jour. En cours de français, elle rencontre un expatrié qui l’agace autant qu’il la séduit… »

Monsieur et moi avions déjà passé un très bon moment devant la 1re saison. Je crois que la saison 2 nous a encore davantage plu ! Emily in Paris est une série colorée qui fait vraiment du bien. L’héroïne n’est pas ménagée entre clients difficiles, amours contrariées, etc. Camille m’a insupportée mais l’on a affaire à toute une ribambelle de personnages donc il y en a pour tous les tempéraments. J’ai hâte de découvrir les saisons 3 et 4 !

Team Alfie ?…

… ou team Gabriel ?

Why women kill, saison 2 (M6)

L’histoire ? « En 1949, des femmes sont confrontées aux apparences trompeuses et aux conséquences du fait d’être ignorées. L’une d’elles va faire son possible pour être acceptée« .

Au registre des séries réussies figure Why women kill ! Là aussi, si la saison 1 nous avait beaucoup plu, nous avons trouvé la saison 2 vraiment excellente ! Les histoires s’entremêlent. Rita, épouse riche, conjugue réceptions mondaines et présidence d’un club de jardinage (sans toucher une fleur bien entendu), vieux mari à supporter et amant vénal à soutenir. Alma, épouse modeste d’un peu banal vétérinaire, ne rêve que d’intégrer le sélect club de jardinage (à tout prix ?), sécateur à la main. Une découverte va bouleverser son quotidien. Sa fille, serveuse, se retrouve sur le chemin de Rita et a la tête pleine de rêves amoureux. Entre personnages naïfs, manipulateurs voire incontrôlables, le spectateur a de quoi ouvrir de grands yeux et se régaler !

On reconnaît le sens de la narration de Marc Cherry, qui nous avait régalés avec Desperate Houseviwes mais a vraiment élevé son niveau. Une pépite !

À l’ombre des magnolias, saison 2 (Netflix)

L’histoire ? « Nouvelles relations, vieilles blessures, politique locale… Ensemble, les magnolias cherchent leur équilibre et jonglent entre plaisirs de la vie et contrariétés« .

Voilà près de deux ans que nous attendions la suite des aventures de Maddie, Helen, Dana Sue, de leurs enfants, amoureux et de toute la communauté de Serenity, jolie commune de Caroline du Sud.

Nous nous y sommes replongés avec plaisir, même si un rafraîchissement un peu plus en profondeur sur la fin de la saison 1 n’aurait pas été inutile. Nous trouvons des défauts à la série mais cela ne suffit pas à doucher notre enthousiasme. En effet, nous avons du mal avec le jeu de certains acteurs : Helen ou Dana Sue sont terriblement théâtrales mais la palme revient à Bill, l’ex-mari de Maddie, qui semble avoir toujours le soleil dans les yeux ou mal quelque part (ah ah). Il nous aura au moins bien fait rire… L’autre point qui nous fait sourire est le côté vraiment religieux de tout ce petit monde. Dieu est beaucoup invoqué et les ados se rendent aux vacances du catéchisme. Les personnes s’épanchent également plus facilement auprès d’un représentant de Dieu que d’un psy (quoique… l’idéal étant les deux !).

Malgré tous les clichés, la série fleure bon les États-Unis que nous aimons. D’autres personnages comme Maddie ou Tyler trouvent bien plus grâce à nos yeux et les petites intrigues restent vraiment plaisantes à suivre. Au menu : beaucoup de dilemmes amoureux, du rififi familial, un soutien amical souvent au rendez-vous, la quête de parents ou d’enfants, des magouilles communales, etc. Nous sommes plus que disposés à voir la suite lorsqu’elle sera tournée ! Netflix va certainement nous faire mariner un petit moment.

Et vous, regardez-vous ces séries ? Est-ce qu’elles vous font envie ? Ou que visionnez-vous en ce moment ?

Retrouvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.