Après avoir lu les tomes 5 et 6 de La Chronique des Bridgerton, consacrés à Eloise et à Francesca, je me suis plongée dans les tomes 3 et 4. Julia Quinn y raconte les histoires de Benedict et Sophie et de Colin et Penelope. J’ai emprunté ce beau semi-poche à la bibliothèque. Je ne lis pas la saga dans l’ordre mais chaque tome reste autonome même si l’on a des nouvelles des personnages qui pourraient nous spoiler quelque peu. Honnêtement, j’ai (bien) moins été embarquée par l’histoire des 2e et 3e frères Bridgerton que par celles des 2e et 3e sœurs ! Il n’en reste pas moins que la lecture est restée agréable, que je serai contente de voir la suite de la série en ayant déjà un regard sur l’histoire et que je vais poursuivre cette saga de romances historiques ! Et, bonus : dans ce livre, j’ai retrouvé la plume de lady Whistledown, qui n’apparaît pas dans les tomes 5 et 6.

La Chronique des Bridgerton, tomes 3 & 4 : l’histoire

« La saison mondaine commence à peine que les mères ambitieuses et leurs filles sont déjà sur le pied de guerre. Qui attrapera dans ses filets l’un des rejetons de la famille Bridgerton, grande pourvoyeuse de beaux partis ? Une course d’obstacles s’annonce, d’autant que les ragots vont bon train.

Ainsi, le fringant Benedict a beau clamer qu’il ne souhaite pas se marier, le bruit court qu’il a croisé le regard d’une éblouissante inconnue lors d’un bal masqué. Et alors, me direz-vous ? Et alors, la belle a disparu à minuit ! Ce qui ne la rend que plus désirable aux yeux du jeune Bridgerton…

Et qu’en est-il du charmant Colin, enfin de retour de ses pérégrinations sur le Continent ? Il a beau caracoler en tête de liste des célibataires les plus prisés, s’il est en quête d’une fiancée, il le cache bien. Au grand dam d’une certaine débutante, qui pourrait bien voir là un défi à relever.

Mais n’ayez crainte, chers lecteurs, votre dévouée chroniqueuse a plus d’un tour dans son sac lorsqu’il s’agit de donner un coup de pouce au destin« .

Coffret de Noël offert par La Maison du chocolat

Mes impressions sur le tome 3 de La Chronique des Bridgerton

Au visionnage de la série, j’avais compris que Benedict était bi ou homosexuel. Dans le roman, son personnage est hétérosexuel et il n’est pas mentionné d’attirance particulière pour les hommes. Je me demande comment cela sera traité lors d’une possible adaptation Netflix et si c’est la raison pour laquelle la saison 3 correspondra au tome 4, écartant momentanément le 2e fils de la fratrie Bridgerton. De même, dans le roman, personne ne sait qu’il est artiste. À suivre donc !

Ce tome 3 commence sur le même schéma que celui de Cendrillon : un père titré défunt, une belle-mère acariâtre et ses deux filles, une fille qui se retrouve domestique sous son ancien toit, un bal et la limite de minuit. Je dois avouer que le début du roman est particulièrement réussi et rythmé. L’on fait la connaissance de Sophie, une vraie gentille dont on perçoit la solitude. Puis arrivent Amaranta et ses deux filles, dont l’aînée est la réplique.

La rencontre lors d’un bal, marque de fabrique des Bridgerton et temps fort qui rythme les saisons londoniennes, est très bien décrite. Un vrai conte de fées !

Benedict semble légèrement oisif. Il habite près de sa famille, se montre aux bals sans avoir la moindre intention de sa marier et a une résidence campagnarde.

Une fois la rencontre nouée, j’ai eu l’impression d’une légère perte de rythme : Benedict veut Sophie, qui ne veut pas, en tant que bâtarde, devenir une maîtresse puisqu’en tant que domestique, elle ne peut guère aspirer à mieux. Mais l’histoire se lit facilement et a parfaitement joué son rôle de divertissement. Peut-être pas mon tome préféré mais qu’importe ?

Mes impressions sur le tome 4 de La Chronique des Bridgerton

Le tome 4 de La Chronique des Bridgerton, consacré à Penelope et à Colin, est malheureusement celui qui m’a le moins plu pour le moment (j’ai préféré mes autres lectures, à savoir les tomes 3, 5, 6 et le tome 1 de La Chronique des Rokesby). Il n’était pas question d’abandonner mais je n’ai pas été emportée et ai trouvé que le roman manquait de quelque chose : d’action ? de piment ?

Penelope est une héroïne sympathique. Elle reste discrète bien qu’elle soit pétillante et intelligente. Je me suis amusée de lire qu’elle était du 8 avril, comme ma sœur. Colin est le 3e frère Bridgerton. Dans ce 4e tome, il a 33 ans, ce qui revient à dire qu’il commence à prendre de l’âge lorsque l’on pense aux mariages de l’époque. Colin cherche un sens à sa vie, tout comme Benedict l’a fait un peu avant lui. Il voit le verre à moitié vide. J’ai trouvé qu’il manquait un peu de dynamisme. Il semble très gourmand, presque un peu obsédé par la nourriture, ce qui ne ressort pas pour le moment dans les deux premières saisons de la série. Je me demande d’ailleurs comment sera traitée l’histoire car l’intrigue tourne ici beaucoup autour de Lady Whistledown et de la recherche de son identité, élément dont le téléspectateur – et donc moi ! – est déjà informé.

Ce tome 3 se déroule, je crois, en exclusivité à Londres, rompant avec la campagne et les différentes provinces dont j’ai aimé profiter dans les autres volumes lus. Ici, l’on boit le thé, l’on va au bal… et l’on croise Lady Danbury, une dame âgée qui ne mâche pas ses mots et s’est prise d’affection pour Penelope.

Ce tome parle de l’écriture : qui écrit les chroniques ? Qui prend plaisir ou non à écrire un texte ? Et pour quelle diffusion ? Je l’ai lu pourtant un peu sans passion, en six jours, pendant des trajets et les siestes de mon bébé.

Je vais enchaîner sur la lecture des tomes 7 et 8, dédiés à Hyacinthe et à Gregory. Connaissant peu leurs personnages, j’ai hâte de me faire mon idée !

Et vous, avez-vous lu ou vu tout ou partie de La Chronique des Bridgerton ?

La Chronique des Bridgerton, tomes 3 & 4, de Julia Quinn
J’ai lu – Paru le 17 mars 2021 – 768 pages
Prix papier : 15,90€ – Prix numérique : 11,99€
Commander le livre sur Amazon ou chez votre libraire
Emprunter le livre auprès des bibliothèques de Paris

Retrouver tous mes billets lecture

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.