Ces dernières semaines, j’ai commencé à lire plusieurs mangas, et en particulier des shōjos. J’ai ainsi notamment commencé à découvrir L♥DK et Waiting for Spring à travers le 1er tome de chacune de ces deux séries. Les deux se déroulent dans l’univers du lycée. Dans le 1er, l’héroïne se retrouve en colocation avec une figure masculine du lycée. Dans le second, elle tisse des liens avec quatre basketteurs en vue. Je vous en dis plus dans ce billet !

L♥DK

L’histoire ? « Aoi vit seule dans son appartement et le garçon qui vient d’emménager juste à côté n’est autre que Shûsei Kugayama, le prince du lycée qu’elle déteste depuis qu’il a froidement rejeté les avances de sa meilleure amie. Mais ce n’est que le début de ses soucis puisqu’elle va inonder l’appartement de ce dernier par accident et devoir l’abriter chez elle le temps des travaux. Shûsei prend alors un malin plaisir à la taquiner dès que l’occasion se présente. Aoi se trouve ainsi tiraillée entre son amie, à laquelle elle n’ose pas révéler la situation et son nouveau colocataire, qui se révèle peu à peu bien différent de ce qu’elle imaginait… »

L♥DK est une comédie romantique que l’on peut lire à partir de 12 ans. J’ai lu le 1er tome de la série, qui compte 24 volumes au total et est terminée.

Ce manga met en scène des lycéens et en particulier deux jeunes voisins qui, au départ, ne se connaissent pas mais auraient plutôt envie de se fuir. Aoi est aussi posée qu’emportée. Elle vit déjà seule et maîtrise de bons petits plats. Shûsei suscite l’admiration de toutes les filles mais n’en fait pas grand cas.

Le manga se lit assez vite et m’a bien plu, même si j’aurais pu aimer quelques approfondissements pour en savoir davantage sur les personnages, dont on sait peu de choses et dont les liens changent assez rapidement. Ceci dit, il reste 23 tomes pour développer ce pan de l’histoire !

Dans les mangas, je suis toujours amusée par le côté très naturel dans la façon de s’exprimer et par les petites interventions plus personnelles des mangakas. L♥DK ne fait pas exception et ne manque pas d’humour. Le bonus de fin nous explique aussi la méthode de travail pour « construire » le manga.

Je ferme le livre avec quelques attentes mais aussi avec intérêt et curiosité pour la suite !

Retrouvez la présentation du manga sur le site de Pika

Waiting for Spring

L’histoire ? « Mitsuki Haruno a du mal à aller vers les autres, mais elle a décidé de prendre un nouveau départ en entrant au lycée. Pourtant, malgré ses efforts, elle n’arrive pas à se faire des amis aussi vite qu’elle le voudrait. Tandis qu’elle commence à désespérer, voilà qu’elle tombe sur les quatre membres les plus populaires du club de basket dans le café où elle travaille… »

J’ai vraiment passé un bon moment à la lecture de Waiting for spring. Ce manga est toujours en cours. Le 12e tome est sorti fin mai 2020 et le 13e est prévu pour le 2 septembre.

L’héroïne est une lycéenne de seconde très douce et discrète. Elle doute d’elle et espère vraiment nouer des amitiés dans son établissement, sans se douter que quatre « grands gaillards », de populaires joueurs de basket du lycée, pourraient endosser ce rôle. Comme de nombreuses héroïnes de mangas, Mitsuki a un petit boulot dans un café, auprès d’un patron gentil et paternel. Ses parents ne font pas encore partie du paysage : on rencontre une Mitsuki en société.

Les quatre basketteurs et amis sont tous assez différents et s’entendent très bien. Towa est davantage que le plus fatigué d’entre eux (il semble avoir une bonne dette de sommeil !). C’est un peu LA star devant laquelle soupirent toutes les lycéennes.

La mangaka a donné à tous de beaux traits et un excellent capital sympathie, qu’ils soient souriants ou non. Les dessins sont soignés et réussis et l’histoire se lit toute seule. Pour la suite, on sent qu’une amitié va resurgir, tout en s’interrogeant sur la tournure que vont prendre les événements et les relations entre les personnages.

Un manga adorable, que je poursuivrais avec plaisir !

Consultez la présentation du manga sur le site de Pika

Et vous, connaissez-vous l’un de ces deux mangas ? Est-ce que leur lecture vous tente ?

Merci Pika édition !

Retrouvez mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.