Si vous lisez de la new romance, il y a fort à parier que vous avez déjà entendu parler ou lu des romans de Brittainy C. Cherry, reine des drames psychologiques. La Force de renaître est le 7e roman que je lis d’elle et certainement pas le dernier (sa toute récente saga Compass me motive énormément !). Je l’ai débuté alors que je peinais à la lecture d’un autre roman, que j’ai mis sur pause au profit de celui-ci, « dévoré » en quelques jours pendant les moments où mon bébé dormait. Les thèmes de l’amour, de l’amitié et de la famille sont abordés mais aussi celui de la drogue, que je déteste en règle générale, mais le tout est digeste, se lit même d’ailleurs très bien, et écrit de façon raisonnable et sensible. Un très beau moment de lecture !

La Force de renaître : l’histoire

« C’est l’histoire de Hazel Stone et Ian Parker. Marqués tous deux par un environnement familial difficile, ils se débattent pour s’en sortir. Leurs points communs et leur relation sont électriques.

À force de se côtoyer en travaillant à la ferme, ils se défont peu à peu de l’armure qu’ils portent, pièce par pièce, laissant leurs espérances s’exprimer, et l’amour pénétrer dans leurs cœurs. C’est l’histoire de leur résilience« .

Mes impressions sur La Force de renaître

Si La Force de renaître, de Brittainy C. Cherry, a une couverture mettant en scène un homme torse nu, il faut imaginer que le roman est plus développé que cela le laisse entendre. Pour autant, le héros, Ian, travaille et vit dans le ranch de son grand-père et se destine à une carrière dans la musique. L’écrivaine souligne bien que sa musculature est un sacré atout physique (ah ah). De prime abord, le jeune homme, qui a la petite vingtaine, est un collectionneur de femmes et ne s’implique pas du tout dans quelle relation que ce soit en dehors de celles qu’il a avec ses amis, membres du groupe de musique, et ses grands-parents.

L’héroïne, Hazel, est toujours vêtue de noir et semble vouloir disparaître à chaque instant. Elle a été élevée par sa mère, pourtant de longue date dans l’incapacité de s’occuper d’elle correctement. En couple avec le célèbre dealer local, elle vit sous sa coupe et celle des substances qu’il distille… Un environnement des plus toxiques pour une enfant, adolescente et jeune adulte en devenir.

Quand j’ai découvert que la thématique de la drogue était présente dans le roman, j’ai été légèrement déçue car c’est un thème que je déteste et sur lequel je ne me projette pas du tout. Au final, cela passe bien car ce n’est pas omniprésent et les héros n’en consomment pas.

L’histoire se déroule en grande partie dans un ranch du Nebraska. Moi qui adore les Etats-Unis, je ne peux m’empêcher de rêver quand je lis cela et il me tarde que mon bébé soit plus grand (quoique… ;-)) pour retourner outre-Atlantique. Ce ranch est tenu par Big Paw et son épouse Holly (Bigflo et Oly ?), une main de fer et un gant de velours. Le couple est adorable, un vrai modèle pour tous. Bien sûr, Big Paw est aussi autoritaire et sérieux mais c’est bel et bien un ours au cœur tendre.

Un autre thème s’invite dans le roman : celui des bébés. Pour moi qui reste en pleine post partum, c’est quelque chose de touchant. Et j’ai aimé lire que les débuts n’étaient pas faciles malgré tout l’amour que l’on peut avoir. Il faut tellement le dire !

Brittainy C. Cherry est très forte pour tisser et décrire des liens qui se nouent peu à peu. La relation entre Hazel et Ian évolue naturellement, peu à peu, passant d’une distance de type fossé à quelque chose de riche, fort et indéfectible. C’est aussi l’amitié, avant l’amour, qui est mise en avant. Des héros qui se sentaient seuls peuvent ne plus jamais l’être. C’est très beau.

La plume de Brittainy C. Cherry, que je lis malgré tout en version traduite, est très fluide. Je n’ai eu aucune difficulté à avancer dans l’histoire et ai pris grand plaisir à ma lecture.

Et vous, lisez-vous des romans de l’écrivaine ? Et est-ce que celui-ci vous tente ?

La Force de renaître, de Brittainy C. Cherry
Hugo New Romance© – Publié le 9 septembre 2021
Grand format : 17€ – Poche à venir – E-book : 7,99€
Retrouvez le roman sur Amazon en grand format ou chez votre libraire !
Empruntez le roman à la bibliothèque de Paris

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. Jeune maman, j'ai 39 ans, vis avec Monsieur, notre petit garçon né en février 2022, et, au rythme d'une garde alternée, avec son ado Junior, en apprentissage. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.