Monsieur et moi avons eu le plaisir d’aller voir la comédie musicale Ghost au théâtre Mogador. Curieusement, je n’avais jamais vu le film et savais juste qu’il y était question d’une histoire d’amour mettant en scène un fantôme. Monsieur l’avait vu une fois et ses souvenirs étaient donc limités. Ghost le musical a donc été une vraie découverte. Verdict : nous avons adoré le spectacle ! Amateurs de comédie musicale, vous avez (au moins ?) jusqu’au 31 janvier 2020 pour vous faire plaisir !

Ghost le musical : l’histoire

« Ghost navigue entre histoire d’amour, thriller et surnaturel : un jeune couple, Molly et Sam, s’installe dans un loft de Brooklyn pour s’y construire un radieux avenir mais tout s’effondre lorsque Sam est mortellement blessé dans une rixe. Du corps de Sam s’échappe un double fantomatique, qui ne se résout pas à quitter l’amour de sa vie, quand il comprend que sa mort n’est pas aussi accidentelle qu’elle peut paraître et qu’un danger plane sur Molly. Par l’entremise d’une cartomancienne haute en couleurs (irrésistible Whoppi Goldberg à l’écran), Sam va parvenir à entrer en contact avec Molly… »

Nos impressions sur Ghost le musical

Une histoire originale

L’histoire est pour le moins originale et a pour cadres principaux une banque, un loft et le cabinet d’une professionnelle extra-lucide. L’on passe d’un cadre financier au personnel pris dans un quotidien harassant aux petites embrouilles et magouilles d’une pseudo-voyante en passant par les galeries d’art qui font rêver Molly.

Une vie après la mort ?

On se demande ce qu’il peut y avoir après la mort et ce qu’il en est des dons de voyance voire de prise de contact avec l’au-delà. Il y a presque quelque chose de l’ordre de l’ange gardien dans l’histoire. « Ghost » offre de quoi frissonner à plus d’un titre !

Des artistes parfaits pour leur rôle

La distribution du spectacle est affichée dès l’entrée du théâtre Mogador : une super idée ! Moniek Boersma, originaire des Pays-Bas, incarne Molly Jensen. J’ai adoré sa voix, qui a vraiment su trouver une résonance en moi. Lorsqu’elle chante la souffrance de son personnage, quelques larmes m’ont échappé…

Grégory Benchenafi prête ses traits et sa voix à Sam Wheat, jeune homme plein de projets et aux préoccupations ordinaires en dehors de son job à responsabilités. Son collègue et ami Carl Brunner est parfaitement joué par Philippe Touzel. Je ne vous en dis pas plus si vous ne connaissez pas l’histoire !

Son nom est sur toutes les lèvres : Claudia Tagbo est une formidable et très charismatique Oda Mae Brown. Elle irradie complètement, apporte un humour fou à une histoire triste voire pique un peu la vedette à celui auquel elle vient en aide. Exceptionnelle !

Le fantôme du métro est aussi l’un des personnages marquants. tous les rôles secondaires sont parfaits dans leur rôle. La danse s’invite régulièrement dans le spectacle pour notre plus grand plaisir. Un orchestre live accompagne le show. La présentation des musiciens fait vraiment la différence.

Des décors et costumes aboutis

Décors et costumes sont eux aussi aboutis. Le loft, la banque, etc. nous ont plu. Mention spéciale à la première scène du métro : la mise en scène est vraiment géniale et rend formidablement visuellement ! Les costumes de la voyante sont tous plus colorés les uns que les autres. Les costumes de banquier, éléments du quotidien dans de nombreuses entreprises, rendent aussi très bien sur scène.

La réservation des places

Le seul micro-regret que je peux avoir est le fait que la salle est peu en pente et que, de ma place de première catégorie en orchestre, environ un tiers de la scène – celui du canapé dans le loft, des tables de consultation, etc. – était occulté par la jeune femme devant moi pendant la deuxième partie (j’avais la chance de n’avoir personne devant moi au départ). Choisissez soigneusement vos places si vous le pouvez. Des endroits de la salle sont plus inclinés et d’autres places offrent une meilleure visibilité.

En bref

« Ghost » est une comédie musicale au bon équilibre entre drame et comédie. L’amour est présent mais le suspense n’est pas mis de côté avec des scènes dignes d’un thriller. 2h10 – hors entracte – de bonheur !

Et vous, avez-vous prévu d’aller voir « Ghost, le musical » ?

Photos de l’article faisant apparaître les artistes : © Alessandro Pinna

Ghost le musical
Jusqu’au 31 janvier 2020
Théâtre Mogador
25 Rue de Mogador
75009 Paris
Retrouvez toute l’info sur le site du théâtre

Merci beaucoup de cette invitation !

Retrouvez tous mes billets « Spectacles »

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.