Je vous parlais il y a peu du blog des paresseuses (ici), que je consulte régulièrement. Fin novembre, son équipe a organisé un concours de poésie. Le thème était simple : « Ode aux paresseuses » et les dix meilleurs poèmes allaient se voir récompensés d’un lot incroyable les distinguant au milieu de toutes les autres paresseuses : un agenda 2009 ! eh eh. Je ne pouvais pas faire autrement que de participer, espérant fébrilement que mon poème serait retenu (faut pas déconner, c’est une question d’orgueil !) et… ça a été le cas ! Aucun classement n’a été établi, il a visiblement été déjà suffisamment dur pour l’équipe de départager les contributions.


En bonne paresseuse, j’ai écrit ce poème sur mon canapé douillet en regardant « Clara Sheller » !

Et vous fait découvrir le résultat (on ne rigole pas !) :

J’ai vendu mon corps à la paresse
Me suis pervertie cédant à l’ivresse
A l’ombre d’un vieux saule pleureur
Je me suis abandonnée durant des heures
A des rêves voluptueux ou insensés…

Dans ma main alanguie sur l’herbe taillée
Un doux manuel mon esprit a suscité.
Ses précieux conseils telles des perles nacrées
Ont leur savoureux mélange en moi distillé.
Système D, feng shui, sexualité, tout y est !

Si le quotidien n’est pas toujours en liesse,
Ce dont je peux me targuer, c’est ma paresse !

Post du lancement du concours de poèmes : par là
Résultats du concours de poésie : par ici
Les dix poèmes gagnants : par là

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.