Ce matin en m’éveillant, j’ai vu mon coeur serré. Mon souffle court l’a pincé malgré lui. Alors en moi, je lui ai dit :

« Qui t’a piétiné ainsi ? »

Je l’ai pris dans ma main, il s’y est lové, a épousé ma paume. Mes doigts l’ont écouté. Il leur a dit ses peines, les a battus régulièrement, leur a appris son rythme.

« Mon coeur doux, qui t’a ainsi baigné de chagrin ? »

Blotti contre moi, il a senti la caresse de doigts bienveillants l’imprégner de baume. Lentement, j’ai pris soin de lui.

« Coeur, pardonne-moi de te cogner à la vie. Parfois, tu me fais mal et avec toi, tout mon corps se serre ».

« Tu ne seras plus meutri si je t’aime. La peine qui se rappelle à moi ne doit être tienne. Ne ressens-tu pas mon bonheur lorsque baignée de soleil, je sens le sucre sur mes lèvres ? Coeur, viens en ma poitrine et je te promets un jour de t’épanouir tout-à-fait ».

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, au rythme d'une garde alternée, avec son fils Junior, en internat pour sa 3e. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis 2003. J'aime voyager, bruncher, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique et je fais de la zumba et du body balance.

Vous pouvez me suivre sur Instagram (j'y ai ouvert un 2e compte dédié aux romances), Facebook, Twitter ou Pinterest.