Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler un peu différemment. Au fil des années, certains d’entre vous, l’ont remarqué, j’ai en grande partie cessé de parler de moi pour privilégier mes récits d’expériences. Ce blog n’a pas la vocation d’être mon journal intime même si mon caractère et mes goûts doivent beaucoup transparaître à la lecture de mes articles. Ces derniers temps, je me positionne, momentanément, un peu différemment par rapport à cet espace. Cela ne se voit pourtant probablement pas. Un gentil message d’une nouvelle lectrice m’a finalement donné envie de revenir vous dire un peu autre chose que mon goût pour le chocolat et les voyages. Cela dit, si vous êtes abonné à ma lettre d’info bimensuelle, vous recevez déjà, un dimanche sur deux, quelques nouvelles qui reviennent aussi sur ce que j’ai fait les jours d’avant notamment.

Comme beaucoup en hiver, je me sens particulièrement fatiguée ces derniers temps et ai plus de mal à rallumer mon ordi le soir et à écrire. Cela a sans doute un peu commencé avec la longue panne de mon PC. Fait rarissime au moment où j’écris (samedi soir) : je n’ai aucun article programmé. J’ai des brouillons en cours « bien sûr » mais pas mes cinq ou dix billets planifiés habituels. Rassurez-vous : je ne vais pas filer comme ça sans rien dire et ai déjà quelques projets de sortie dont je sens que je serai ravie de vous parler. Mais je ressens un certain besoin de lenteur, de décompression. Il est possible que, pour quelques temps, je ne publie pas mes cinq articles hebdomadaires habituels. Est-ce aussi le contrecoup de la lourde migration du blog l’an dernier ?

De nombreux blogueurs doivent le ressentir : lorsqu’on aime écrire et partager, il arrive malgré tout un moment où l’on se sent dans une épuisante quête perpétuelle du « faire plus » ou du « faire mieux ». Se pose alors la question du positionnement du curseur : jusqu’où ce que je fais a un sens ? Après quoi je cours ? Il y a à l’heure actuelle des sites ultra pros avec des montages vidéos et autres photos ultra léchées. Si on lit d’autres blogs, il faut résister à la tentation de la comparaison et se souvenir de pourquoi l’on fait les choses et de ce que l’on cherche pour soi et pour ses lecteurs. Tous vos messages pour me dire qu’un récit de voyage vous a aidé à préparer vos vacances me fait toujours très plaisir par exemple.

Il faut dire aussi que Monsieur et moi avons un projet qui demande de l’attention et du temps : un grand voyage en avril… en Australie ! Nous allons passer une quinzaine de jours sur place, de Sydney à Brisbane, et nous avons encore beaucoup beaucoup de temps de préparation en perspective. Si vous connaissez cette région, n’hésitez d’ailleurs pas à me faire part de vos impressions. Nous souhaitons fixer vraiment notre emploi du temps avant de partir – nous en sommes à la répartition des jours prévisionnelle – et devons trouver le bon rythme pour ne pas faire trop ni pas assez de visites et d’étapes.

Fleur de lotus - Photo : Pixabay

Lorsque je sais que j’ai des choses à faire – comme m’imprégner des guides de voyage par exemple – j’ai tendance à ne pas m’autoriser à lire des romans à côté. Je sais aussi que je perds du temps à regarder des photos sur Instagram. Ce n’est pas très fatigant, j’aime bien ça, mais ça ne m’avance, dans le fond, pas à grand chose. Je voudrais trouver du temps pour méditer un peu par exemple : j’ai déjà essayé et suis étonnée de voir comme c’est un effort de se forcer à ne rien faire ! Parfois, pour me poser, il m’arrive d’écouter une séance d’hypnose sur Youtube. La voix de Delphine Bourdet, que j’avais appréciée lors d’un événement blog justement, m’apaise beaucoup par exemple. Je ne sais pas si vous avez déjà essayé mais c’est toujours bon à prendre !

Je pourrais sans doute encore longuement vous faire part de mes considérations du moment mais j’ai l’impression de vous en avoir dit déjà pas mal. J’espère que, de votre côté, vous allez bien, vous souhaite une bonne semaine et vous dis à bientôt !

Photos : Pixabay

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.