Le Rouge et le noir, opéra rock : Julien Sorel et Mme de Rénal

Vous connaissez mon goût prononcé pour les comédies musicales. Je suis allée applaudir « Le Rouge et le Noir, l’opéra rock » en compagnie d’une amie mi-novembre. Elle, qui travaille dans le milieu du spectacle, comme moi avons été emportées par cette adaptation du célèbre livre de Stendhal. « Le Rouge et le Noir » aura été pour moi LA belle découverte musicale de ce début de saison culturelle. Cela faisait trop longtemps que je n’avais pas été touchée et conquise par une comédie musicale… ou un opéra rock plutôt. Mon amie et moi sommes sorties de la salle très enthousiastes, avec l’envie de réécouter les chansons (voire de fredonner discrètement sur le chemin du retour), d’en savoir plus sur le spectacle et sur les artistes qui nous ont charmées. Un beau spectacle à voir !

Le Rouge et le noir, opéra rock : le casting

Le Rouge et le Noir : l’histoire

Julien Sorel a 18 ans. Particulièrement brillant mais persécuté par un père charpentier et brutal, Julien rêve d’échapper à sa condition et se destine à une carrière ecclésiastique. Il est engagé comme précepteur chez M. de Rênal, aristocrate et maire de la petite ville de Verrières. Par défi de classe, le jeune homme séduit Louise, la femme du maire. Ils vivent alors une passion secrète. Les amours secrètes et adultères de Julien Sorel et de Mme de Rênal, font écho à des sentiments intemporels. L’ambition, la réussite sociale, la passion, la religion, la jalousie, la séduction, l’amour, la mort, sont les thèmes de cette bouleversante histoire qui met notre âme sans dessus dessous. Lorsque leur idylle est découverte, Julien n’a d’autre choix que de s’exiler pour Paris où l’attend un emploi de secrétaire particulier auprès du Marquis de la Môle. Par son intelligence et sa vivacité d’esprit, Julien gagne rapidement l’estime et du Marquis. Mais il séduit également sa fille, Mathilde. Cette dernière, enceinte de Julien, réussit à convaincre son père de consentir à leur mariage, malgré leur différence de rang et de fortune. Intervient alors la jalousie de Louise de Rênal…

Nos impressions sur « Le Rouge et le Noir »

Le premier acte met en scène « le parcours provincial de Julien Sorel, la montée de ses ambitions, sa passion pour Louise et son conflit intérieur entre Dieu et Bonaparte ». Le second acte nous conduit à Paris au milieu de la grande société et évoque « la trahison de la confiance d’un père, l’amour, le passé qui vous rattrape et la découverte des sentiments profonds ».

Notre révélation aura été Haylen, dans le rôle de Louise de Rênal. Elle est très élégante, vraiment belle et apporte beaucoup de noblesse au personnage. Sa voix est profonde et assez grave. Un pur plaisir à écouter. Sa dernière chanson nous a d’ailleurs particulièrement touchées et nous avons senti que les larmes n’étaient pas loin.

Le Rouge et le noir, opéra rock : Louise de Renal

Côme est un Julien Sorel au visage fermé et qui marmonne un peu. Le chanteur a indiscutablement une belle voix et du charme. Son personnage est complexe : il est timide, brillant, torturé. Julien Sorel est beaucoup plus intéressant que Monsieur de Rênal, un superficiel maire de Verrières, interprété par Philippe Escande.

Le Rouge et le noir, opéra rock : Julien Sorel

Si le personnage qu’il incarne, Monsieur Valenod, n’est pas du tout sympathique, Patrice Maktav a un très beau jeu de comédien et beaucoup de prestance. Elsa Pérusin joue son épouse superficielle et complice.

Le Rouge et le noir, opéra rock : M. Valenod
Le Rouge et le noir, opéra rock : Mme Valénod

Parmi les 16 chanteurs et comédiens, je n’oublie pas non plus :

  • Yoann Launay dans le rôle bienveillant de Géronimo, le narrateur
  • Julie Fournier qui incarne la jeune Mathilde de la Mole, qui s’ennuie dans son milieu aristocratique
  • Cynthia Tolleron qui prête ses traits à Élisa, la femme de chambre de Louise, qui est mauvaise car jalouse puisque amoureuse de Julien Sorel
  • Michel Lerousseau dans le rôle du Marquis de la Mole, conquis par son secrétaire, Julien Sorel

Le Rouge et le noir, opéra rock : M. de RénalLe Rouge et le noir, opéra rock : Mathilde
Le Rouge et le noir, opéra rock : la servante

Les décors sont des vidéos projetées sur des écrans, comme très souvent maintenant. Certains éléments de ce décor un peu artificiel nous ont semblé être un peu décalés, comme la table du festin. Nous avons été indulgentes car certains passages ne manquent pas d’humour et les projections ou quelques objets un peu carton-pâte peuvent passer à ce titre. Il n’en reste pas moins que je préfère les vrais décors.

Le Rouge et le noir, opéra rock : Julien Sorel et Mathilde

Nous avons aimé que les costumes soient de vrais beaux costumes qui nous plongent près de 200 ans en arrière.

Un orchestre joue en live à un étage installé sur scène. Le fait de voir les six musiciens et de savoir que la musique n’est pas qu’un simple enregistrement est un vrai plus.

La musique et le texte des chansons nous ont plu. Nous étions loin des chansons aux rimes faciles qui affligent un peu dans certains spectacles.

Le Rouge et le noir, opéra rock : Julien Sorel et Mathilde

Bien sûr, si l’on cherche, on peut trouver de mini-bémols mais l’ensemble est une réussite des plus agréables à découvrir.

Si « Timéo » (plus j’y pense, moins je pense que j’ai aimé) et « Les 3 Mousquetaires » m’ont un peu laissée sur le bord de la route, « Le Rouge et le noir » m’a réconciliée avec mes amours culturelles.

Vous l’aurez compris : si vous aimez les comédies musicales, celle-ci a de nombreux arguments ! J’ai beaucoup beaucoup aimé.

Avez-vous prévu le déplacement ? Ou déjà vu le spectacle ?

Le rouge et le noir, l’opéra rock
À Paris jusqu’au 29 janvier 2017
Le site de l’opéra rock

Le Palace
8, Faubourg Montmartre
75009 Paris
Le site du théâtre Le Palace

Merci à mon amie de m’avoir invitée ♥ (complètement hors cadre du blog, hein)

Découvrez tous mes billets « Comédies musicales et spectacles musicaux »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.