J’ai poursuivi mes lectures de Noël en plein été avec Un jour en décembre, de Josie Silver, roman déniché au catalogue de la médiathèque. Contrairement à d’autres titres dont je vous parle, ce livre ne s’adresse pas qu’aux amatrices de romance. Un caractère rêveur ou passionné y trouvera certainement son compte. J’ai passé un bon moment en compagnie des personnages et ai apprécié le côté réaliste du récit. Je vous en dis davantage ?

Un jour en décembre : l’histoire

« Laurie est presque sûre que le coup de foudre n’existe que dans les films. Mais un jour de neige en décembre, à travers la vitre embuée d’un bus londonien, elle aperçoit un homme. Leurs regards se croisent… et le bus redémarre. Certaine qu’ils sont voués à se retrouver, Laurie passe une année à scruter les coins de rue, les arrêts de bus et les cafés. Sans succès.

Jusqu’à ce soir de Noël où sa meilleure amie et colocataire lui présente le nouvel homme de sa vie, celui qui l’a convaincue d’abandonner les histoires d’amour éphémères… Jack, l’homme du bus. Dix ans de chassé-croisé, de déchirures, de retrouvailles et d’occasions manquées commencent alors pour Laurie et Jack« .

Mes impressions sur Un jour en décembre

Si Un jour en décembre commence par un coup de foudre entre deux inconnus qui se croisent et voient en l’autre un idéal, n’imaginez pas que le roman est simple et rempli de clichés. Josie Silver partage avec nous dix ans de vie des personnages, retraçant leur vingtaine.

Il est question d’amitié, et notamment entre Laurie et Sarah. Laurie est assez rêveuse mais aussi loyale avec un petit côté « comme tout le monde ». Sarah est la plus solaire des deux amies et engage sa carrière comme elle le souhaite tandis que Laurie piétine davantage. Mais les deux jeunes femmes ne se souhaitent que du bien. Un triangle amoureux s’invite pourtant dans le récit, narré alternativement du point de vue de Laurie et de celui de Jack.

Un jour en décembre a de quoi rendre sa lectrice un peu mélancolique car on y sent le temps suspendu comme le temps qui passe, on y lit les coups durs de la vie, les choix difficiles, les moments de grâce. On aimerait parfois qu’une issue heureuse ou évidente s’y tisse facilement pour nous mettre du baume au cœur.

Mais le choix est celui d’une histoire crédible. Dans la vraie vie, les rendez-vous manqués existent, les doutes et les décisions difficiles aussi. Laurie écoute et son cœur et sa raison et cherche à être honnête et juste avec ce que la vie lui réserve. Chaque lectrice pourra retrouver des éléments de sa propre existence. J’ai pu avoir les larmes aux yeux ou le cœur qui se serre. La vie est belle et dure.

Le rythme du roman n’est pas toujours soutenu. Une fois entrée dans ma lecture et après avoir traîné un peu sur les premières pages, j’ai eu envie de m’y plonger un peu, le soir après le dîner, les impératifs et de grandes journées de travail. Je me suis parfois couchée un peu trop tard pour profiter de cette parenthèse anglaise et échapper au métro-boulot-dodo. La lecture du roman ne m’aurait pourtant pris que 5h47 (les statistiques de la lecture numérique !).

En bref, Un jour en décembre est une lecture douce et une romance assez réaliste qui ne manquera pas de rappeler à chacune des fragments de sa vie. On imaginerait aisément une adaptation au cinéma.

Et vous, est-ce que cette lecture vous tente ?

Un jour en décembre, de Josie Silver
Publié le 5 novembre 2019 aux éditions Charleston
Prix grand format : 22,50 € – Prix poche : 8,40 €
Retrouvez « Un jour en décembre » sur Amazon… ou chez votre libraire !
Empruntez le livre numérique auprès de la médiathèque de Troyes

Découvrez tous mes billets lecture

Appelez-moi Lili. J'ai 37 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior, collégien. J'habite à Paris ou sa proche banlieue depuis plus de 16 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram ou Pinterest.