Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris

Monsieur et moi avons profité d’une belle journée de juillet pour découvrir Yoom, un restaurant spécialisé dans les dim sums, de « petits mets variés, salés comme sucrés, cuits à la vapeur, au wok, rôtis ou pochés ». Ils sont réalisés à partir de produits frais et pliés à la main selon la méthode traditionnelle chinoise. Yoom compte plusieurs adresses parisiennes. Sa cuisine aux accents asiatiques est servie dans un lieu magnifique, aux couleurs de Petrossian. Et oui, ce célèbre nom du luxe est aussi celui de Mikaël Petrossian, cofondateur de l’enseigne aux côtés de Benoît Guilbeau. 

L’idée est que chaque convive commande quatre à cinq variétés de dim sums puis les partage avec les autres gourmets.

Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris

Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris

Yoom à l’heure de l’apéritif

En apéritif, Monsieur a commandé un cocktail T. Caipirhina (8,50 €). Selon lui, « il s’agit d’un cocktail très parfumé, acidulé et rafraîchissant, que l’on aimerait rallonger (de glaçons, hein) ». Il se marie très bien aux saveurs exotiques du repas. Ce choix lui a valu un « vous êtes endurant » au moment où le verre lui a été servi !

Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris

Pour ma part, j’ai commandé un thé vert sencha de Chine, présenté comme ayant un parfum frais et aux notes fruitées (5€). Il est servi dans une magnifique théière.

Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris

Nos dim sums salés

Du côté des plats, nous avons choisi  :

– À partager

  • Dim sum crevettes aux sauvages et légumes verts (6,50€ les deux) : très bons, bien remplis et au goût délicat
  • Salade croquante, sauce aux cacahuètes : une agréable touche de fraîcheur bienvenue pour accompagner les dim sums. Nous avons opté pour la salade plutôt que pour le riz et avons été très contents de notre choix mais les appétits solides apprécieront sans doute d’accompagner leur repas de riz.
  • Dim sum de bœuf charolais fumé (viande française) : un excellent choix, qui vaut le détour.
  • Dim sum de bœuf charolais (viande française) sauté au basilic thaï (6,20€ les deux) : un autre excellent choix. L’émincé de bœuf aux petits légumes est parfait.
  • Raviolis aux légumes sautés (5€ les deux) : Monsieur est amateur de gyozas, que ces dim sums ne manquent pas de rappeler, mais c’est peut-être le plat qu’il a le moins apprécié.

– Séparément

  • « Tête de lion » de poulet au curry vert et sauce au lait de coco (5,20€ les deux), pour Monsieur. Il l’a trouvé très parfumé mais aussi un peu épicé. Il a trouvé cette tête de lion joliment présentée dans sa sauce. Celle-ci était parfumée et se marierait très bien avec du riz.
  • Dim sum aux légumes sautés (5,70€ les deux) pour moi :  je ne suis pas très friande d’épinard mais il est toujours essentiel de choisir des légumes !

Nos dim sums chouchous auront été ceux au bœuf mais tous sont jolis, avec pâte bien souple. On sent que les ingrédients sont bien frais, c’est également très agréable.

Je n’ai pas forcément un palais très habitué aux saveurs d’ailleurs et j’ai apprécié cette initiation. C’est très personnel mais il m’a peut-être manqué une sauce qui aurait vraiment fait mouche pour mettre en valeur les bouchées.

Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris

Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris

Nos dim sums sucrés ♥

Si je peux me permettre un conseil : gardez une place pour le dessert !

  • Tang Yuan, des boules de riz gluant au sésame noir servies dans une soupe au lait de coco et gingembre (3 pièces, 6,20€) : un dessert succulent et original servi tiède. C’est une vraie découverte qui vaut le détour. Monsieur, particulièrement amateur de sésame, a été tout aussi comblé.
  • Dim sum au chocolat et praliné (2 pièces, 6,80€) : des bouchées super gourmandes, comme des moelleux au chocolat venu d’Asie. Miam !
  • Assortiment de mochis glacés Ayami mangue, litchi et passion (3 pièces, 8€) : les mochis sont très agréables et j’en suis vraiment amatrice. C’est presque le litchi qui a été mon préféré alors que je ne consomme que peu ce fruit sous sa forme première !

Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris Yoom dim sum Paris - Rue des Martyrs - Blog food Paris

L’addition totale de notre repas aurait été de 87,10€. Notez qu’il existe des menus hors boisson :

  • menu du dragon : 26€
  • menu du paon, végétarien : 21€
  • menu du petit dragon : 12€

La force du concept de Yoom repose sur les petites portions qui permettent de découvrir une multiplicité de saveurs à partager entre convives. C’est à la fois gourmand, ludique et une invitation au voyage.

Nous sommes aussi complètement sous le charme de la décoration du Yoom de la rue des Martyrs : les luminaires, la peinture rouge, les touches de turquoise, le mobilier en bois, le parquet au sol, etc. Le restaurant est ouvert sur la rue et a sa petite terrasse. Une réussite !

Et vous, avez-vous déjà goûté des dim sums ?
Yoom Martyrs
20 rue des Martyrs
75009 Paris
Tél. : 01 56 92 19 10
Ouvert tous les jours de 12h à 15h et de 18h30 à 23h
Deux autres restaurants : Saint-Germain des Prés (Paris 6e) et Batignolles (Paris 17e)
Le site du restaurant

Retrouvez tous mes billets « Restaus à Paris » :

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.