Grossglockner - Autriche

L’une des visites incontournables lors d’un séjour en Autriche est celle d’une route : celle du Großglockner. Elle serpente dans le parc national des Hohe Tauern, jusqu’à plus de 3000 mètres. Si nous y sommes allés fin mai, la petite laine et la neige étaient au rendez-vous. Sur 48 kilomètres, chaque virage offre un panorama superbe sur une nature magnifique et préservée. Un superbe souvenir !

Grossglockner - Autriche

Même s’il a plu, le soleil n’était jamais loin et nous avons été plutôt épargnés par la météo. Nous avons fait de nombreux arrêts sur la route, même si nous en aurions bien fait davantage, ainsi que de petites promenades, si nous n’avions pas été aussi pressés. Nous avons pris 2h20 pour notre découverte de péage à péage (26€ pour l’accès de notre voiture ce jour-là). Un dépliant nous est remis et permet d’avoir des informations sur les points de vue et stops conseillés.

Notre premier arrêt a été dédié à notre pique-nique. Difficile de faire mieux !

Sur la route du Grossglockner en Autriche Sur la route du Grossglockner en Autriche

La route du Großglockner, ce sont aussi des expositions gratuites, sept chemins de randonnée, 14 restaurants et auberges et quatre aires de jeux. Elle n’est ouverte que de mai à octobre pour des raisons évidentes d’enneigement.

Nous n’avons pas pu accéder au sommet Kaiser-Franz-Josefs puisqu’il a été fermé dès 15h30 pour raisons de sécurité. Nous n’avons eu aucune chance d’y accéder. Le sommet aurait ce nom car l’empereur François-Joseph et l’impératrice Elizabeth (Sissi) auraient fait l’ascension de ce glacier. Cela m’a fait penser au « oh, un edelweiss » dans le film « Sissi impératrice ». Je ne sais pas si nous avons les mêmes références ?

Sur la route du Grossglockner en Autriche Sur la route du Grossglockner en Autriche Sur la route du Grossglockner en Autriche

Nous avons pu en revanche accéder à l’Edelweiss-Spitze par une petite route aimée des motards et non accessible aux cars. De l’Edelweiss-Spitze, à 2571 mètres, on a une vue panoramique sur plus de 30 sommets de 3000 mètres. C’était chouette ! ♥ Au registre des joies simples, nous avons vu une marmotte.

Sur la route du Grossglockner en Autriche Sur la route du Grossglockner en Autriche Sur la route du Grossglockner en Autriche Sur la route du Grossglockner en Autriche

Sur la route de Grossglockner

À la sortie de la route du Großglockner, on redescend au milieu d’un décor lui aussi enchanteur. La vue sur l’église d’Heiligenblut, qui date du XVe siècle, est très jolie. Nous ne sommes pas entrés dans l’église mais il se dit qu’on y trouverait du sang sacré du Christ (euh ?).

Église à la sortie de Grossglockner

Il nous aura ensuite encore fallu deux heures de route pour atteindre notre bel hôtel, près de la frontière italienne. Nous y avons trouvé le réconfort nécessaire, bien épuisés par une grande journée en voiture et bien secoués par les dizaines (centaines ?) de virages (une pensée pour les gens réellement malades dans les transports car j’y suis pourtant très peu sensible !). L’étape suivante fera l’objet d’un article dédié.

Moulin dans la campagne autrichienne

Campagne autrichienne Campagne autrichienne Campagne autrichienne

Alors, êtes-vous prêts à emprunter la route du Großglockner ?

Vous préparez votre voyage ? Découvrez le site consacré à la route des Alpes !

Retrouvez tous mes récits de voyage sur une carte :


Afficher Les voyages du blog de Lili sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.