Ce mois de mai, nous avons voyagé en Autriche pendant 11 jours, une première pour Monsieur comme pour moi. Nous nous sommes décidés pour cette destination deux mois avant de partir environ. Sur place, le séjour a été découpé en deux : une partie road trip et découverte des montagnes et quelques jours citadins à Vienne. Cela nous a conduit dans les régions de Basse-Autriche, Haute-Autriche, Salzburg, Styrie et à Vienne. Nous avons parcouru 1200 kms en voiture – la notion de kilomètre est à mettre en regard avec la quantité de routes de montagne ! – 135 kms à pieds en 197 595 pas et l’équivalent de 177 étages montés. Nous avons eu un temps plus estival que printanier. C’était un beau voyage, dépaysant sans trop l’être (deux heures d’avion, pas de décalage horaire, paiement en euros, etc.), entre culture et nature. Je vous en parle aujourd’hui dans ses grandes lignes, plutôt en mode « organisation, impressions et premiers retours » !
Préparation de notre voyage en Autriche - Le blog de Lili

Pourquoi avoir choisi l’Autriche ?

Chaque printemps, nous faisons habituellement un « grand voyage ». Cette année, nous avons décidé de voyager moins loin car nous étions épuisés – ça ne s’est d’ailleurs pas beaucoup amélioré (ah ah) – et je n’ai pas été en forme ou en état de préparer un voyage cet hiver. L’Europe a paru toute indiquée. Nous avons pensé à l’Écosse, qui nous fait rêver, et à ses paysages. Mais deux bons mois avant les dates du voyage, le temps d’avoir une ébauche de circuit, il était trop tard pour trouver un hébergement près de certains sites majeurs. Il nous fallait trouver un plan B, et vite ! Je précise que nous ne sommes malheureusement pas souples sur nos dates de vacances. Monsieur est tombé sur un blog qui revenait sur une semaine de voyage en Autriche suite à un partenariat avec l’office du tourisme autrichien. Ce « plan B » laissait lui aussi une belle part à la nature. Pris par le temps et séduits par ce que nous voyions, nous nous sommes décidés !

La préparation de notre séjour en Autriche

Les sites visités dans l’article que nous avions lu nous tentaient tous les deux : nous avons suivi la trame générale qui était proposée, en prévoyant de rester à Vienne pour compléter le séjour puisque nous disposions de 11 jours.

Au départ, j’étais tentée d’adapter la distribution des jours du séjour à nos repérages mais Monsieur m’a prouvé que cela nous retarderait trop, prenant ainsi le risque de se retrouver une nouvelle fois un peu en galère au moment de chercher des hébergements qui nous plairaient. Nous ne regrettons pas même si le rythme de la partie road trip du séjour nous a paru trop intense et rapide (et pourtant, nous n’avons pas la réputation de passer nos voyages à mettre nos doigts de pieds en éventail !). Cela nous faisait passer vraiment beaucoup d’heures en voiture chaque jour, 4-5h assez régulièrement… À refaire, nous allongerions certaines étapes ou aurions ajouté une journée plus calme à notre itinéraire pour faire baisser le stress (nous étions au départ un peu nerveux et l’esprit pas complètement en vacances avec le rythme à tenir !). D’autant que nous aurions facilement pu retirer un jour à Vienne sans nuire à la découverte de la capitale. Rien de dramatique mais il y aurait sans doute des adaptations à prévoir si vous souhaitez vous baser sur cet itinéraire ! Je vais vous les expliquer.

Nous utilisons toujours des guides de voyage pour préparer nos visites et en emportons une partie sur place :

  • guide du Routard Autriche, qui est celui qui a été le plus utile, complet et consulté pour l’ensemble du voyage
  • guide du Routard Vienne, prêté par ma sœur et qui peut faire doublon si vous avez déjà le précédent
  • Cartoville Vienne, qui m’a été offert par Gallimard
  • Guide Voir Vienne, qui nous a également été prêté
  • Lonely planet Autriche, emprunté par Monsieur à la bibliothèque. Il est plutôt team Lonely planet (je ne l’ai même pas ouvert) et moi team le Routard, question d’habitude. Mais tout se complète bien !

Monsieur a aussi acheté la carte IGN Autriche, qui complète le travail du GPS.

Si vous préférez d’autres éditeurs, le choix est plus que vaste !

Attersee, un lac du Salzkammergut en Autriche - Le blog de Lili, voyage

Attersee

Notre itinéraire de 11 jours en Autriche

Les principales étapes de notre séjour ont été les suivantes :

  • Jour 1 : vol pour Vienne et route vers Linz – visite d’abbayes
  • Jour 2 : route vers Salzburg – lacs du Salzkammergut
  • Jour 3 : route vers Tröpolach – visite de Salzburg puis Grossglockner
  • Jour 4 : route vers Graz – visite de château et vue sur un lac
  • Jour 5 : Graz
  • Jour 6 : route vers Vienne en passant par Grüner See
  • Jours 7 à 10 : Vienne
  • Jour 11 : Vienne et retour à Paris

C’est un beau voyage. Nous aurions volontiers ajouté un jour près de Salzburg, pour visiter plus de sites naturels, et un près de Tröpolach. Le fait que les conditions météorologiques aient été excellentes en montagne joue aussi sur le fait que nous y aurions volontiers passé plus de temps alors que nous avons souffert de la chaleur à Vienne. Pour zoomer, vous pouvez retrouver la carte de notre itinéraire – la même que celle de l’image ci-dessous – sur Travelmap.

Itinéraire de voyage en Autriche sur 11 jours

Mai : une bonne saison pour partir en Autriche ?

Le climat autrichien n’est pas à l’opposé de celui que l’on connaît en France. Nous sommes partis fin mai.

En montagne, le temps était très agréable : beau soleil, 20-25 degrés, averses quotidiennes mais courtes donnant lieu à de magnifiques couleurs dans le ciel. Parfait pour nous ! Pour parcourir la route de montagne Grossglockner et voir le Grüner See, qui naît de la fonte des neiges, mieux vaut ne pas venir avant mai.

À Vienne, le thermomètre affichait à 30. En ville, une telle chaleur est souvent éprouvante. Vive les saucisses à la place des doigts dès 8h du matin ! Cela nous a freiné dans nos visites mais nous avons tout de même réussi à voir ce que nous voulions, en rasant les murs pour avoir de l’ombre, en limitant la prise de photos si elle nécessitait d’aller au soleil, etc.

En tout cas, aucun vêtement chaud ne nous aura été utile, que ce soit en ville ou en altitude.

Notre aller-retour Paris-Vienne avec Air France et Austrian airlines

Nous avons pris nos billets via Austrian airlines. Nous évitons autant que possible les compagnies low cost pour différentes raisons. Le voyage commence avec l’avion et nous voulons que cela reste un plaisir. En partant un mardi matin et en revenant un vendredi soir, nous avons payé nos A/R 275€ chacun. Le vol dure à peine 2h.

L’aller a été opéré par Air France. Au moment de l’achat des billets, il n’a donc pas été possible de réserver gratuitement des sièges. La veille, le site d’Austrian airlines nous indiquait toujours qu’il n’était pas possible d’avoir des places attribuées. Nous sommes allés faire un tour sur le site d’Air France et là, bingo, nous avons pu nous enregistrer ! À Roissy, le dépôt de bagage était à faire entièrement soi-même pour tous. Dans l’avion, nous avons eu pour le petit-déjeuner des brioches, de l’eau et une boisson chaude.

Au retour, le vol a été opéré par Austrian airlines sur l’heure du dîner. Nous avons reçu chacun un snack, salé ou sucré, et la ou les boisson(s) de notre choix. Tout s’est passé plutôt facilement malgré un retard d’une vingtaine de minutes, qui semblait plutôt relever de l’aéroport et de la météo.

Aller à Vienne en Autriche avec Air France - Le blog de Lili

La location de voiture

Nous avons loué une voiture et l’avons rendue à l’aéroport de Vienne. Nous avions trouvé le loueur – Bundbinder – via Autoescape, un comparateur que nous utilisons pour chaque voyage, et avions réservé et payé à l’avance. La prise de véhicule a été laborieuse. Nous avons fait la queue une heure. Toutes les files de tous les loueurs s’entrecroisaient, les formalités étaient longues. Un peu pénible ! Nous voulions une voiture routière pour avoir de la place pour nos valises et avons eu… un SUV. Si le conducteur additionnel était inclus, seul Monsieur a conduit. J’étais trop impressionnée par la taille du véhicule pour conduire. Ça devient la même blague tous les ans : on choisit un modèle, on a un peu plus gros et je prends peur #lol Cela dit, le SUV était parfait pour les routes de montagne et les nombreuses heures à passer quotidiennement à l’intérieur. Nous avons emporté un GPS, dans lequel Monsieur avait déjà entré quelques adresses phares. Nous n’avons pas emporté notre permis international car nous avons déjà un permis européen sous forme de carte.

Location de voiture avec Bundbinder en Autriche - Le blog de Lili, voyage

La réservation des hébergements et quelques points communs entre établissements

Monsieur a effectué quelques pré-repérages concernant les hôtels avant que nous ne fassions les choix finaux et le règlement ensemble. Il s’est tourné vers le site Booking, qui peut proposer des hôtels différents de ceux sur Hotels.com, que nous utilisons aussi régulièrement. J’ai de longue date sur mon iPhone l’appli de chacun des deux sites. Cela reste très pratique sur place, pour visualiser les réservations et avoir toutes les informations sous la main. Avant de payer, nous sommes allés voir certains des sites des hôtels : les prix étaient toujours plus élevés que par ces plateformes. Via ce lien, vous pouvez avoir 10% sur votre réservation sur Booking.

Nous avons loué des chambres d’hôtel à Linz, Salzburg et Graz, une chambre dans un club de vacances (sans l’avoir compris !) à Tröpolach et un appartement à Vienne.

#LiliInAustria, jour 5 – Nous nous apprêtons à passer une journée à #Graz, 2e ville d’#Autriche dont on ne parle pourtant pas beaucoup en France (non ?). Notre promenade d’hier soir nous a laissé entrevoir de très belles surprises avec des façades magnifiques et travaillées mais aussi quelques bâtiments modernes et originaux 💁🏼‍♀️ L’hôtel que nous avons réservé pour deux nuits nous plaît beaucoup beaucoup ❤ L’#HotelWiesler est situé dans le centre et à des chambres spacieuses à la déco minimaliste mais travaillée. On adore !! Le rythme de ces premières journées autrichiennes a été très soutenu ! Comme une dette de sommeil alors je suis peu sur Instagram 😇 Je me rattraperai 😉 . . . . . . #instahotel #FeelAustria #VisitAustria #Austria #VisitGraz #austriantime #wonderful_places #passionpassport #TeamTravelers #TeamVL #découvrirensemble #cettesemainesurinstagram #goexplore #neverstopexploring #travelblog #roomdecoration #picoftheday #pictureoftheday #roominspiration #voyage #hotel #beautifuldestinations #paradise #instahotel #beautifulhotels #beautifulhotel #room

Une publication partagée par Le Blog de Lili (@blogdelili) le

L’hôtel le plus cher, à Salzburg, est aussi celui qui nous a le moins plu. Trop de cérémonie à l’entrée sans pourtant que cela corresponde à la réalité de la chambre, un plafond bas, peu de luminosité, un parfum fort, des bruits de travaux, etc. Nous n’avons regretté aucun autre choix.

Le club de vacances était un hasard. Nous l’avons compris le soir lorsque l’on nous a montré « notre » table, celle, fixe, réservée pour nous à tous les repas. Ça avait un petit côté Dirty dancing avec le fils du directeur qui vient servir les clients ah ah. Nous aurons une bonne image des clubs Falkensteiner.

Nous avions déjà loué des appartements mais au sein de bâtiments dédiés avec une réception comme à l’hôtel. Cette fois, c’était différent : pas de réception ni rien. Cela veut dire que l’on ne peut pas laisser sa valise à une éventuelle réception si besoin le dernier jour. Une option à préférer lorsque l’on dispose d’une voiture ou si l’on est relax sur les horaires. Par contre, rentrer chez soi avec peu de linge sale et pouvoir laver les vêtements dont on aurait besoin une seconde fois sur place est un luxe auquel on a pris goût (Tokyo, Surfers paradise et maintenant Vienne) !

Tous nos logements avaient un certain nombre de points communs :

  • ils étaient parfumés ou avaient une source de parfum. Allergique, j’ai fait la chasse aux bâtonnets qui trempaient dans du liquide parfumé pour les mettre entre les deux vitrages par exemple (atchoum !)
  • les lits étaient grands mais les couettes étaient individuelles et pliées en trois
  • la salle de bain était souvent une pièce ouverte ou en transparence
  • il n’y avait jamais de cafetière ou de bouilloire à disposition, sauf à l’appartement

Hôtel à Linz en Autriche - Le blog de Lili, voyage

Les repas au restaurant

Nous avons alterné les repas pris au restaurant et ceux achetés au supermarché (Spar était notre ami), que ce soit en montagne ou à l’appartement.

Au restaurant, il arrivait régulièrement que les cartes soient traduites en anglais, notamment à Vienne, mais ce n’était pas systématique. Du wifi était parfois accessible pour une petite session Google trad.

Il n’a pas été rare que l’on doive payer en liquide au restaurant. À Vienne, plusieurs restaurants n’avaient pas la possibilité d’accepter la carte. Si le pays est lui aussi à l’euro (pratique !), il est bon d’avoir un peu plus que de la monnaie avec soi.

Les guides ne parlent pas tellement du pourboire. Nous avons lu que le salaire des serveurs était bien inclus dans les prix mais qu’il était apprécié de laisser 10% de la note et d’arrondir ensuite. Les serveurs étaient parfois très enthousiastes parfois inexpressifs quand on leur donnait la somme à prélever. Mystère et boule de gomme !

En Autriche, l’eau servie à table est payante, quelle qu’elle soit. Nous avions lu que le couvert était payant, notamment le soir, mais nous n’avons pas eu le cas. Cela tient certainement au type de restaurants choisi (nous n’avons pas mangé d’escalope viennoise, pour tout vous dire !).

Je n’ai pas goûté toutes les spécialités locales mais la #SacherTorte, j’y suis déjà revenue ! 😇 Cette spécialité chocolatée me plait beaucoup ❤ La première fois, c’était au Café central. Cette fois, nous sommes allés en manger une originale au #SacherCafe du #SacherHotel 🍽🍽 Plus chère, toute aussi bonne avec un cadre un peu plus feutré et tout autant touristique. Le thé blanc était bon dans les deux cas. Bref, pourquoi choisir quand on peut goûter les deux ? 😉 #LiliInAustria . . . . . . #ViennaNow #FeelAustria #VisitAustria #Austria #Autriche #austriantime #wonderful_places #découvrirensemble #cettesemainesurinstagram #travelblog #chocolat #picoftheday #pictureoftheday #voyage #chocolate #chocolatelover #foodie #food #foodstagram #instafood #instagood #sachertortecake #cake #chocolatecake #miam #dansmonassiette

Une publication partagée par Le Blog de Lili (@blogdelili) le

Le budget de notre voyage autrichien

Ces 11 jours de voyage auraient coûté, pour une seule personne dans un voyage de deux, 1782€. Si les frais d’avion sont moins élevés que pour des destinations lointaines, le coût de la vie était proche de celui que l’on connaît en France.

Budget d'un voyage de 11 jours en Autriche

Quelle langue parler quand on visite l’Autriche ?

Le tiroir de mon cerveau qui contient mes cours d’allemand était loin loin loin ! J’ai eu toute la peine du monde à aligner trois mots, seulement en cas d’extrême nécessité. J’ai passé le bac avec un bon niveau, bien meilleur qu’en anglais. 17 ans plus tard (hum…), je ne comprends que les panneaux en anglais, seule langue qui me vienne quand je veux m’exprimer à l’étranger. J’ai passé le séjour à m’interroger sur les mots mais n’ai pu que constater que des notions d’allemand étaient très utiles. Les Autrichiens étaient très friands de nos « grüß Gott » (n’essayez même pas « Guten tag » !) et, sitôt un mot en allemand entendu, ils n’hésitaient pas à nous parler dans leur langue, jusqu’à ce que l’on leur demande s’ils parlaient anglais… Dans l’hôtellerie, l’anglais n’est pas un problème. Dans la restauration, selon les lieux, il y a toujours quelqu’un qui se dépatouillera aussi mais l’allemand reste évidemment le plus pratique et augmente les chances d’être compris. Pour être compris en français, il faut chercher avant de partir des adresses francophones. Il est arrivé deux ou trois fois que l’on nous réponde en français.

Si vous souhaitez retrouver quelques photos du voyage avant que je n’écrive mes différents articles, n’hésitez pas à chercher #LiliInAustria sur les réseaux sociaux ! Monsieur l’a utilisé aussi sur Instagram. Comme d’habitude, les billets sur les différents lieux apparaîtront au fur et à mesure de leur publication sur la GoogleMap des voyages du blog de Lili, que vous voyez en fin d’article !

J’espère que ce billet vous aura intéressés et/ou pourra vous être utile ! Si vous êtes déjà partis en Autriche ou si vous souhaitez apporter votre contribution, n’hésitez pas à commenter cet article !

Retrouvez tous mes récits de voyage sur une carte :


Afficher Les voyages du blog de Lili sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis près de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.