Visite des ateliers de couture Kenzo

C’est surtout l’effet d’opportunité qui a fait que nous sommes allés visiter la maison Kenzo lors des dernières journées particulières LVMH. Nous avons donc découvert le 18, rue Vivienne, un « bâtiment historique datant du XVIIe siècle et composé de deux hôtels particuliers – Vivienne et Desmarets« . Ce type de visite est toujours intéressant, même si je ne suis pas une inconditionnelle de ce que commercialise Kenzo, côté vêtements.

Visite de Kenzo lors des journées particulières LVMH

Kenzo, la célèbre marque de prêt-à-porter ouvre les portes de son siège, 18, rue Vivienne, au grand public et montre son esprit précurseur à travers des visites guidées. Les visiteurs comprendront comment Kenzo repousse les limites de la mode traditionnelle. Ils saisiront l’âme revitalisée d’une marque qui approche la modernité à travers une vision unique et novatrice.

Depuis juillet 2011, Humberto Leon et Carol Lim ont pris la direction de la création de Kenzo. Avec eux, la griffe, fondée en 1970 par le créateur Kenzo Takada, retrouve l’esprit précurseur à l’origine de son succès.

Véritables capteurs de tendances, au cœur des aspirations de la nouvelle génération, Humberto et Carol font cohabiter avec ingéniosité mode, skate, musique et art, sophistication radicale et fonctionnalité. Avec un sens instinctif de what comes next, ils mixent les influences les plus hétéroclites sans se soucier des convenances.

Sous leur impulsion, Kenzo s’est rapidement doté de créations iconiques, symboles de son renouveau : le désormais célèbre pull Tigre, comme les fruits des collaborations avec Vans et New Era. Incarnations parfaites du streetstyle, ces innovations donnent une énergie incomparable à Kenzo.

En incluant le siège, les bureaux et les magasins, Kenzo emploie directement 270 personnes en France et en Europe. Parmi ces 270 personnes, 56 possèdent un véritable savoir-faire artisanal. Au total, dans le monde, en prenant les effectifs des usines avec lesquelles Kenzo travaille, l’entreprise touche plus de 10 000 personnes.

Le site des journées particulières

La visite guidée a commencé dans la cour, après avoir dégusté un délicieux smoothie Zumo. Puis nous sommes entrés dans des ateliers reconstitués de Kenzo, pour rencontrer des artisans de la maison. Un à un, ils ont expliqué en quoi consiste leur métier, de la recherche de tendances à la fabrication du vêtement en passant par celle du patron. On a bien compris que les validations étaient nombreuses et importantes !

Le motif de l’œil est omniprésent sur leurs tissus… On aime ou on n’aime pas !

Visite de Kenzo lors des journées particulières LVMH
Visite de Kenzo lors des journées particulières LVMH
Visite de Kenzo lors des journées particulières LVMH
Visite de Kenzo lors des journées particulières LVMH
Visite de Kenzo lors des journées particulières LVMH

La visite s’est terminée sur le visionnage d’un défilé en 3D tout en hologrammes : pas mal du tout comme projection !

Un dernier coup d’œil au « tiger » – que je n’aime pas non plus – et nous sommes repartis !

En bref, une visite plaisante dans un cadre architectural vraiment sympa… mais pas un incontournable ! La prochaine fois, j’aimerais réussir à visiter Dior !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.