Viens, on s’aime – Morgane Moncomble

Morgane Moncomble a reçu le prix de la meilleure new romance française lors du dernier festival de new romance. Cela a été le prétexte pour me donner envie de découvrir les mots de cette jeune romancière française publiée chez Hugo new romance. C’est ainsi que je viens de lire « Viens, on s’aime », son premier roman, récemment paru en poche. J’y ai trouvé tout ce que j’aime dans un livre. J’ai ri, j’ai pleuré (beaucoup plus d’émotion que de tristesse, et cela dès la première partie !), j’ai été transportée, je me suis identifiée à Violette, j’ai adoré Loan. Gros coup de cœur ! ♥

« Viens, on s’aime » : l’histoire

Beaucoup s’accordent à dire que l’amitié fille-garçon n’existe pas. Et pour cause ! Lorsque Loan et Violette se sont rencontrés, ce fut un véritable coup de foudre platonique. À cette époque, Loan était en couple avec Lucie depuis quatre ans, si bien qu’il n’avait d’yeux que pour elle.

Mais seulement un an plus tard, beaucoup de choses ont changé : Loan est un homme abattu depuis que sa petite-amie l’a quitté. Quant à Violette, elle commence tout juste une idylle avec le beau Clément – chose que Loan se surprend à détester. Alors quand sa meilleure amie, encore vierge, le supplie d’être son premier, il hésite. La proposition de Violette sent la mauvaise idée à plein nez… mais après tout, il ne s’agit que d’une fois. Rien qu’une. Pas vrai ?

Source : Hugo & Cie

Viens, on s’aime – Morgane Moncomble

Le livre entouré de la boîte de chocos de Noël 2018 de Leonidas, du panettone Picard, du thé Paris rendez-vous, de souvenirs d’Anvers et d’Autriche, etc.

Mes impressions sur « Viens, on s’aime »

« Viens, on s’aime » est un concentré de douceur et un cadeau pour les âmes romantiques. Ce roman est pétillant et très bien écrit.

Violette…

On y fait la connaissance de Violette, 19 ans et étudiante dans une école de mode. J’ai beaucoup aimé son personnage.  La jeune femme est à côté de la norme et il est facile de s’identifier à elle quand on se sent soi-même en décalage avec une sorte de moule auquel il faudrait correspondre. Elle s’en veut de trop parler, se demande comment gommer tout ce qui dépasserait de sa personnalité.

… et Loan

On découvre également Loan, pompier (j’ai eu du mal à l’imaginer exercer cette profession !) et meilleur ami en puissance. Il a tout du parfait book boyfriend. Il est attentionné sans être soumis, doux avec du caractère, parfois impassible mais à l’écoute et a toujours le mot juste. Le fil qui conduit ses jours depuis sa rencontre avec Violette, un an plus tôt, semble être d’embellir son quotidien. Le tout sans perdre ne serait-ce qu’une once de sa virilité !

Autour de Violan

Les deux héros n’ont pas eu une enfance tranquille et ont un problème particulier avec leur mère. Mais ils ont un entourage solide, pouvant d’une part compter l’un sur l’autre et d’autre part sur leurs amis. Zoé et Jason sont d’ailleurs les héros du second roman de Morgane Moncomble. Ethan est l’ami de confiance et de bons conseils. Et je garde Clément, le petit ami de Violette, pour la fin. D’un autre univers, ses réactions poussent Violette à s’adapter. La jeune femme lui trouve bien des qualités et veut se conformer à ses attentes.

Un homme, une femme, une amitié ?

L’histoire est alternativement racontée par Violette et par Loan, avec pas mal de bonds dans le temps au départ. Elle peut pousser à s’interroger sur l’amitié homme-femme, qui ne reste amitié que s’il n’y a vraiment pas autre chose (ce qui arrive évidemment !). J’y crois comme je crois aussi qu’il faut que certaines conditions soient réunies. Je vis avec quelqu’un qui est d’abord devenu un ami, m’a couverte d’attentions, m’a fait me sentir spéciale et acceptée avec mes potentielles « bizarreries ».

Des vies comme les nôtres

Les références au chocolat que l’on ne partage pas m’ont bien fait rire car c’est aussi un peu ma philosophie ! L’histoire se passe à Paris et les rappels de notre époque et nos modes de vie ne manquent pas : Game of thrones, etc. Regarder les mêmes séries que les héros des livres que l’on aime fait forcément sourire. Je verrais d’ailleurs bien une adaptation de l’histoire au cinéma.

Touchée au cœur ♥

Et j’en viens au plus important. « Viens, on s’aime » m’a conquise. Je lui ai cédé quelques heures de sommeil et y ai pensé pendant mes réveils. J’ai pleuré, pendant des pages, d’émotion voire même de rire (la scène des post-its). Je me sentais tellement dans l’histoire qu’un rien me faisait vibrer. Les premiers vrais liens physiques entre Violette et Loan m’ont vraiment bouleversée. De façon générale, j’ai pu frissonner dès la première page d’une reprise de lecture, même dans le métro ! Il n’existait plus d’autre monde que le leur.

Âmes romantiques, je fais plus que vous conseiller cette lecture ♥

Viens on s’aime – Morgane Moncomble
Sortie en poche le 25 octobre 2018
Retrouvez « Viens, on s’aime » en poche (7,60€), en grand format (17 €) ou au format numérique (9,99€)

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.