The Shakespeare sisters, tome 1 : Les promesses de l’été, de Carrie Elks

Mon coup de cœur littéraire de ce début mars va assurément au 1er tome de la saga « The Shakespeare sisters » : « Les promesses de l’été » de Carrie Elks. Cette comédie romantique est une réussite et incarne exactement ce que j’aime lire. Je n’ai refermé le roman que pour accomplir ce qui était obligatoire, en écourtant ma nuit au passage. En à peine plus d’une journée, je me suis régalée d’une belle histoire qui ne manque pas de piquant. A découvrir !

« Les promesses de l’été » : l’histoire

« Cesca Shakespeare peine à garder son job, son appartement, et végète à Londres, six années après que sa pièce de théâtre, promise à un grand succès, a été subitement déprogrammée. Elle pense avoir touché le fond lorsque son parrain lui offre de passer l’été dans le cadre idyllique d’une villa en Italie, pour l’inciter à se remettre à écrire. À contrecoeur, elle accepte et découvre, trop tard, que la maison appartient à son ennemi juré, Sam Carlton, le responsable de sa chute.

Sam Carlton, l’idole hollywoodienne, voit son nom traîné dans la boue par la presse à scandale et n’a plus qu’une idée en tête : se cacher. De sa famille, de ses fans… et, plus que tout, de l’homme qu’il est devenu. Il se réfugie pour la période estivale, dans la maison familiale inoccupée, au bord de lac de Côme. Sauf qu’à son arrivée, la résidence n’est pas aussi vide qu’il l’espérait..

Au cours de cet été torride, Cesca et Sam doivent affronter leur passé. Leur amitié, d’abord hésitante, évolue rapidement vers une vive attirance, puis bascule dans une aventure brûlante. S’agit-il d’une idylle aussi courte qu’un été, ou leur amour sera-t-il assez fort pour résister à toutes les tempêtes ? »

Source : Hugo & Cie

The Shakespeare sisters, tome 1 : Les promesses de l’été, de Carrie Elks

Mes impressions sur « Les promesses de l’été »

Je me suis délectée de chaque page des Promesses de l’été. L’histoire m’a transportée aux côtés des personnages et je suis suis sentie saisie par l’histoire, jusqu’à m’en sentir gentiment comprimée sous la tension, et émue. J’avais presque les larmes aux yeux pendant les moments forts.

J’ai adoré que le récit se passe au Nord de l’Italie, près du lac de Côme, dans une villa. C’est une destination que je n’ai pas encore le plaisir de connaître mais la beauté et la quiétude des lieux ne cessent de transparaître dans le récit. On sent l’émerveillement des personnages face à cela, le délice des mets et vins italiens (bien que je ne boive moi-même pas de vin), la chaleur du soleil, etc. Tout fleure bon la dolce vita. De quoi se donner envie de réserver des vacances en Italie !

Cesca, 24 ans, est très repliée sur elle-même au début du livre. Elle s’enferme dans de fausses excuses, trouve des coupables à ses malheurs, refuse d’être aidée. Elle se complaît presque dans sa haine du monde et la misère à laquelle elle semble condamnée. Bref, on peut sentir son potentiel mais elle est, au départ, agaçante et a des réactions un peu gênantes (on voudrait s’excuser pour elle auprès des autres personnages !).

Et pourtant : on apprend vite qu’elle a un talent, l’écriture. Elle écrit des pièces de théâtre… ou pourrait le faire. Car elle a tout stoppé à la première grosse difficulté. C’est très marrant car j’ai débuté le récit peut-être une heure après avoir écouté le début d’un assez long entretien avec Alexis Michalik, qui parlait de sa façon d’écrire des pièces, de son souhait de prendre soin de ses comédiens en composant une troupe et en offrant à chacun un vrai rôle. La boucle était bouclée.

The Shakespeare sisters, tome 1 : Les promesses de l’été, de Carrie Elks

Sam a 27 ans et est une star Hollywoodienne. Sur le papier et en photo, il a tout pour réussir et pour plaire et semble comme étaler sa réussite au monde entier. Seulement, tout le monde sait bien qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences et qu’il se pourrait bien que lui aussi aie ses blessures et quelques secrets familiaux bien gardés. Il est cependant aussi un parfait book boyfriend, adorable, séducteur et viril.

La saga « Shakespeare sisters » se distingue de nombreux autres livres de new romance car son narrateur est omniscient. Celui-ci nous décrit ce que pensent les uns et les autres mais sans se substituer à eux. A quelques occasions, j’ai même dû vérifier si je lisais les répliques de Cesca ou celles de Sam. Mais un peu d’originalité fait toujours du bien.

Deux ou trois scènes sont assez chaudes (évidemment, Monsieur en a lu deux pages, les plus explicites du livre, pour me le faire remarquer !).

Les personnages secondaires sont principalement les membres des familles de Cesca et Sam, le personnel de la villa et un voisin. J’ai tant aimé ces Promesses de l’été qu’il me tarde de découvrir les autres volets de la saga des sœurs Shakespeare !

Et vous, serez-vous au rendez-vous ?

The Shakespeare sisters, tome 1 : Les promesses de l’été, de Carrie Elks
Sortie le 14 mars 2019
Prix papier : 17€ / Prix numérique : 9,99€

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.