Tag

Marc Levy

« La Dernière des Stanfield » : une saga familiale signée Marc Levy

In Culture, Lecture

Année après année depuis 2000, je découvre avec intérêt et curiosité les romans de Marc Levy. J’ai eu le grand plaisir de recevoir cette année La Dernière des Stanfield, édité par Robert Laffont et Versilio, quelques jours avant sa sortie, le 20 avril. J’ai dû attendre mai et mon retour de voyage pour le lire mais peux vous assurer sans plus attendre que je me suis une nouvelle fois régalée. Le récit fait naviguer entre différentes époques et entre l’Europe occidentale et l’Amérique du Nord. Une belle histoire qui tente de nous montrer que l’on ne connaît pas toujours bien les personnes qui nous sont les plus proches.Continue reading

More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa

Elle et Lui : quand Marc Levy nous régale d’un livre moderne et romantique

In Culture, Lecture

En matière de lecture, je n’ai pas peur des préjugés et avoue être une bonne cliente de Marc Levy. J’attends souvent que les livres sortent au format poche pour les acheter et c’est ce que j’ai fait avec « Elle et lui ». J’ai passé un très bon moment de lecture avec ce roman.

« Elle est actrice. Lui, écrivain. Elle s’appelle Mia. Lui, Paul. Elle est anglaise. Lui, américain. Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais. Elle a beaucoup de succès. Lui, pas vraiment. Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas. Elle se sent seule. Lui aussi. Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses. Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus. »

« Elle et lui » se lit très facilement. L’histoire est simple et la rencontre originale. Les deux se prêteraient très bien à une adaptation en comédie romantique au cinéma.Continue reading

More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa

[Lecture] « Si c’était à refaire », de Marc Levy

In Culture, Lecture

Sans le savoir, j’ai fait les choses à l’envers car j’ai découvert le personnage d’Andrew Stilman, journaliste au New York Times, dans le roman « Un sentiment plus fort que la peur« , de Marc Levy, alors qu’en réalité, cet attachant New Yorkais était le héros d’un précédent roman : « Si c’était à refaire ». Les deux enquêtes du journaliste n’ont rien à voir l’une avec l’autre. Mais j’ai une nouvelle fois passé un bon moment !Continue reading

More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa

« Un sentiment plus fort que la peur », de Marc Levy

In Culture, Lecture

Mine de rien, j’ai lu presque tous les romans de Marc Levy. Je trouve qu’ils sont souvent distrayants, réussis, originaux et faciles à lire. J’ai profité de la sortie au format poche d' »Un sentiment plus fort que la peur » pour l’acheter. Après avoir lu quelques pages en avion (le livre commence d’ailleurs par des références à un crash, hum), je l’avais laissé de côté, déconcentrée par les distributions de boisson et autres annonces et n’ayant pas encore grand intérêt pour l’histoire. En m’y remettant cet été, je n’ai mis que quelques jours pour m’y replonger et le terminer. Une sympathique lecture d’été !Continue reading

More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa
More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa
More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa
More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa

« Le premier jour » : du Marc Levy simple, efficace mais peu marquant

In Lecture

Comme je l’évoquais dans ma pile à lire virtuelle de l’automne, j’ai un peu de retard dans la lecture des romans de Marc Levy. Je ne suis pas une inconditionnelle mais quelques-uns de ses livres m’ont bien plu donc je lui laisse souvent sa chance !
premier-jour-couverture

L’histoire

 

« Un étrange objet trouvé dans un volcan éteint va révolutionner tout ce que l’on croit savoir de la naissance du monde.

Il est astrophysicien, elle est archéologue. Ensemble, ils vont vivre une aventure qui va changer le cours de leur vie et de la nôtre. »Continue reading

More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa

Lecture : Guillaume Musso et Marc Levy au-delà de la mort

In Lecture
Marc Lévy et Guillaume Musso font partie de ces écrivains « à la mode », aimés ou décriés, qui vendent comme des petits pains leurs livres ces dernières années. J’ai lu tout récemment coup sur coup « Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites » de Marc Lévy et  « Seras-tu là ? » de Guillaume Musso. Les deux auteurs nous livrent des histoires improbables qui défient la raison et les lois de la vie. Et j’ai aimé.

« Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites »

L’histoire

Quelques jours avant son mariage, Julia reçoit un coup de fil : son père est mort… le deuil est le jour de son mariage. Julia peste : son père, qui a toujours brillé par son absence, a trouvé le moyen de faire encore changer sa vie à sa guise. Elle découvre le lendemain de l’enterrement de son père, Anthony Walsh, qu’il lui a laissé une bien étrange surprise, un moyen de s’avouer toutes les choses qu’ils ne se sont pas dites. Commence alors un long voyage…

Alors, alors ?

Je dois dire que je suis ravie d’avoir renoué avec les livres de Marc Lévy. Prudente, je l’avais emprunté à la bibliothèque plutôt que de l’acheter mais je l’ai lu très rapidement et me suis laissée emporter par l’histoire. L’idée est assez ingénieuse et même si une partie de l’intrigue est relativement prévisible, une autre l’est vraiment beaucoup moins. En fermant le livre, j’ai même marqué un temps d’arrêt histoire de me dire « je rêve ? ».

Bref, en dehors d’éventuelles longueurs à percevoir vers la moitié du roman (les messages historiques m’ont un peu saoûlée), le tout reste bien soutenu, rythmé. Bien sûr, quand on lit du Marc Lévy, il faut savoir qu’on va peut-être déjà passer sur quelques petits arrangements avec le plausible mais une fois cette information de départ bien assimilée, « Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites » est une autoroute. C’est sympa, émouvant, simple et efficace.

Mon baromètre Marc Lévy

J’avais adoré : « Et si c’était vrai ? »
J’avais aimé : « 7 jours pour une éternité », « La prochaine fois »
Je n’en ai gardé aucun souvenir : « Vous revoir »
Je n’avais pas aimé : « Où es-tu ? »
Je n’avais pas fini : « Mes amis, mes amours »
Je n’ai pas lu : « Les enfants de la liberté »

« Seras-tu là ? »

L’histoire

Elliott a 60 ans, est malade et médecin passionné. Il vit à San Francisco et y traîne son malheur depuis 30 ans. Lorsqu’il avait 30 ans, un tout petit instant a tué la femme qu’il aimait, Ilena. Par une circonstance étrange, il se retrouve à rencontrer celui qu’il était peu de temps avant que sa vie ne bascule. Changer son destin est à sa portée mais passer à l’action reviendrait à changer celui de beaucoup d’autres personnes…

Alors, alors ?

J’ai lu le livre en moins de 24 heures, c’est un bon indice, non ? Le moins que l’on puisse dire est que le suspens est vraiment bien préservé et nous suspend aux mots du début à la fin. Le thème est fédérateur : « et si nous pouvions modifier un instant de notre passé ? ». Le face-à-face entre Elliott jeune et Elliott âgé est explosif, l’imbracation du destin de gens qui s’aiment nous torture doucement. Nos personnages sont presque des petits pantins exposés au sort. Ils peuvent modifier consciemment ou non leur passé, leur avenir de mille façons. Dans « Seras-tu là ? », pas de longueurs… et j’ai dû retenir un peu mes larmes.

Je conseille !

Mon baromètre Guillaume Musso

Ce baromètre ne propose pas beaucoup d’alternatives car je n’ai lu auparavant qu’un livre de lui.

J’avais aimé mais sans plus d’emphase que ça : « Parce que je t’aime »

Bonne lecture !

More like this
[Rentrée littéraire 2017] Vera, de Karl Geary
[Concours] Un grand week-end à Paris 2018, des éditions Hachette
J’ai toujours cette musique dans la tête, 5e roman d’Agnès Martin-Lugand
« Landon » saison 1, d’Anna Todd : la vie sentimentale du meilleur ami de Tessa