Stockholm - Djurgården

Parmi les visites qui m’ont marquée lors de notre séjour à Stockholm figure celles qu’offre l’île de Djurgården. Nous y avons consacré une journée, qui nous a vraiment plu. Elle a commencé par la découverte du musée ludique consacré à Abba avant de nous emmener sur les traces de l’incroyable navire de guerre Vasa, resté sous les eaux plusieurs siècles durant, et en exploration au Skansen, grand parc qui nous plonge dans le passé de la Suède. Trois visites très différentes et tout aussi passionnantes !

ABBA the Museum

Comme vous le savez sans doute, le célèbre groupe Abba est originaire de Suède. Je suis loin d’être incollable sur son œuvre – le groupe s’est séparé quand j’avais trois ans – mais j’ai vu le film Mamma mia ainsi que la comédie musicale et connais quelques uns de ses titres.

Le musée consacré au groupe récompensé à l’Eurovision nous permet à la fois d’en savoir plus sur Abba et ses membres mais aussi de se divertir et de s’amuser. Tenues de scène, objets et extraits télévisés côtoient les espaces où se mettre soi-même en scène à travers des chansons et danses ! On retrouve en ligne quelques souvenirs de notre passage ! Nous avons passé deux heures sur place sans tout lire ni regarder dans le détail.

Stockholm - Djurgården - Musée Abba Stockholm - Djurgården - Musée Abba

Stockholm - Djurgården - Musée Abba Stockholm - Djurgården - Musée Abba

En marge de l’exposition permanente, nous avons pu parcourir une expo temporaire sur les guitares.

Stockholm - Djurgården - Musée Abba

ABBA the Museum
Djurgårdsvägen 68
115 21 Stockholm
Prix d’entrée : 25,11€ (août 2018)
Le site du musée Abba

Vasamuseet

Je ne m’attendais pas à admirer un tel navire en me rendant au musée Vasa ! J’avais pourtant déjà vu des musées abritant des bateaux, y compris en Norvège, mais le navire de guerre découvert à Stockholm est vraiment particulièrement impressionnant.

La construction du Vasa

La Vasa est un navire royal bâti dans années 1620. Son nom vient de celui de la dynastie qui l’a commandé.  Ce navire de guerre a été conçu pour être le plus puissant sur la mer Baltique et l’un des plus puissants du monde. Le Vasa a collectionné les chiffres impressionnants pour sa construction : 1000 chênes, 8000 boulons, 64 canons avec des tonnes de bronze, 5 à 6000 arbres au total.

Un chef d’œuvre techniquement destiné à sombrer

Mais il n’a eu droit qu’à 10-20 minutes de navigation dans le port de Stockholm avant de sombrer. En effet, les canons étaient trop lourds et répartis sur deux ponts de batterie – au lieu d’un – et n’étaient pas conçus pour la flotte. À l’époque de Louis XIII et des Mousquetaires et avant la construction du Taj Mahal, on construisait des navires sans dessin, juste avec des tables de proportion. C’était avant la révolution scientifique. Le roi était le premier à vouloir toujours plus d’éléments illustrant sa puissance. Les proportions du navire étaient bonnes pour un pont de batterie mais pas pour deux. La hauteur de la coque et la disposition de ce qui la composait ont trop réagi trop au vent et aux vagues.

Stockholm - Djurgården - Musée Vasa

L’histoire d’un naufrage

Le Vasa était prévu pour 445 hommes dont 300 soldats. Le jour de son inauguration et de son naufrage, le 10 août 1628, il comptait 200 personnes à bord : 100 marins, 50 officiers et des invités pour le voyage inaugural. Sur les quelques dizaines de personnes qui ont effectué ce jour-là leur dernier voyage, heureusement toutes n’ont pas péri. Celles qui ont été sauvées ont notamment pu l’être en s’accrochant à ce qui dépassait de l’eau. La coque faisait 20 mètres de haut et les mâts 30 mètres : cela faisait une belle hauteur !

Après le naufrage du Vasa, le constructeur n’a pas été « puni » pour la bonne raison qu’il était déjà mort ! Il n’a pourtant fallu que 18 mois pour construire le navire.

Le navire a passé 333 ans sous l’eau et en a été sorti en 1961. Le bois a été conservé par la vase mais des milliers de pièces du bateau étaient tombées. Le Vasa a rejoint son magnifique musée dans les années 90.

Stockholm - Djurgården - Musée Vasa

Le Vasa et son musée aujourd’hui

Aujourd’hui, la température du musée Vasa est maintenue en permanence à 17 degrés et la luminosité est faible. Le bois, tel qu’il a été traité, dort au moins pour 200 à 300 ans. Les boulons désormais en acier mettront au moins 300 ans à rouiller. 5000 à 6000 boulons ont déjà été changés : il n’en reste plus que 200 à remplacer. D’autres travaux sont prévus : le berceau du bateau, etc. 95 % du bateau sont d’origine.

L’exposition permanente du musée Vasa montre comment les centaines de sculptures étaient peintes de couleurs vives mais aussi de nombreux éléments de contexte : la vie à bord, etc.

Notre visite

Nous avons passé 1h45 sur place sans tout lire ni voir mais avons pris le temps de suivre la visite guidée en français et de regarder un peu d’un film de présentation en anglais. Il en existe une version française mais nous n’avions pas le temps de patienter autant.

Stockholm - Djurgården - Musée Vasa Stockholm - Djurgården - Musée Vasa Stockholm - Djurgården - Musée Vasa

Vasamuseet
Prix d’entrée : 130 Kr (environ 13€)
Le site du Vasamuseet

Le Skansen

Le Skansen est une autre visite vraiment propre à la Suède à prévoir lors d’un séjour à Stockholm, que vous soyez en famille ou non. Il s’agit du plus vieux musée en plein air au monde : il a été créée en 1891. L’idée de départ était de conserver la culture populaire traditionnelle de la Suède. On y découvre des habitations typiques du XIVe siècle jusqu’au début des années 1920.

Les visiteurs se promènent au milieu de nombreuses bâtisses : maisons, manoirs, ferme, église, chapelle, moulins, boulangerie, café, etc. Toutes ne sont pas forcément ouvertes en même temps mais la visite reste de toute façon complète. Il vaut mieux venir avant 17 heures pour avoir le plus de chances de visiter les intérieurs. Des personnes en costume d’époque sont là pour renseigner les visiteurs curieux, donnant l’impression que l’on va un peu chez elles. Nous ne nous y sommes pas attardés mais le Skansen abrite aussi un zoo. Nous avons passé environ 3h30 sur place !

Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen

Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen

Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen Stockholm - Djurgården - Skansen

Skansen
Djurgårdsslätten 49-51
115 21 Stockholm
Prix d’entrée : 195 Kr (environ 19,50€)
Le site du Skansen

Mais aussi…

Sur l’île de Djurgården, les familles pourront aussi aller par exemple s’amuser au Gröna Lund Tivoli et les amateurs de culture visiter le musée nordique.

Parc d'attractions de Stockholm

J’espère que ce récit de nos visites – des incontournables selon moi – sur l’île de Djurgården vous aura donné envie ! J’essaie de vous parler bientôt de nos visites « royales » (les châteaux ♥) et de nos autres découvertes à Stockholm.

À très vite !

Retrouvez tous mes récits de voyage sur une carte :


Afficher Les voyages du blog de Lili sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.