Série Victoria - Avec Albert

Il n’y a pas si longtemps, je vous parlais séries. Monsieur et moi avons mis à profit les soirées automnales pour en découvrir d’autres, mises à disposition sur notre box, après avoir fini les six premières saisons de « Game of thrones » (nous avons visionné la 7e depuis, le père Noël s’en est chargé) : « Les Médicis : Maîtres de Florence » et « Victoria ». Les deux nous ont vraiment plu, avec un coup de cœur particulier pour la vie de la célèbre reine anglaise. Ces deux séries ont en commun de ne compter que huit épisodes pour leur première saison.

Les Médicis : Maîtres de Florence

On connaît tous de nom les Médicis mais sans forcément en savoir grand chose. Une série est consacrée à la célèbre famille. Seule la saison 1 est disponible pour le moment mais une saison 2 arrive et, qui sait, peut-être y aura-t-il encore une suite ? Croisons les doigts !

L’histoire ? « Florence, 1429. Fils de berger, Giovanni de Médicis a transformé la banque familiale en une puissance économique et politique sans précédent. Mais le pouvoir fait des envieux. Lorsqu’il est assassiné, ses fils Cosimo et Lorenzo ne manquent ni de suspects, ni d’ennemis. Au sein même du clan Médicis, l’entente est fragile. Mais l’ennemi est aussi intérieur… S’il sait qu’il faut parfois faire un mal pour un bien, jusqu’où Cosimo sera-t-il prêt à aller pour défendre les Médicis, Florence – et une révolution qu’on appelle aujourd’hui Renaissance ? »

Les Médicis, maîtres de Florence

La série se définit comme un « drame historique ». Elle est vraiment tournée en Italie, et même en bonne partie à Florence. Quelques acteurs italiens sont au casting. Au menu : des guerres de pouvoir, des rapports complexes avec les hommes à la tête de l’Église, des histoires de famille, de couple, quelques meurtres, des doutes sur ses proches, des trahisons, etc. Si l’on a déjà été plus tenus en haleine dans notre vie, cette saison 1 se suit avec plaisir et un réel intérêt. Je me suis vraiment inquiétée pour le sort de certains personnages et les rebondissements sont de la partie ! Il faut savoir qu’il s’agit malgré tout d’une fiction : on ne sait pas grand chose de la vraie histoire personnelle des Médicis.

Les décors, à la ville et à la campagne, et les costumes sont réussis. Le tout est plutôt réaliste même si les acteurs, fils et père, doivent avoir bien trop peu de différence d’âge !

Les Médicis, maîtres de Florence

Cosimo, jeune

Les Médicis, maîtres de Florence

Le fils de Cosimo et son épouse

« Les Médicis : Maîtres de Florence » a un beau casting, qui permet de faire la transition en douceur entre « Game of thrones » et d’autres séries. En effet, Richard Madden, le célèbre Robb Stark, incarne Côme de Médicis, le personnage principal de cette saison 1 (le voir aux côtés de David Bradley, l’interprète du détestable Walder Frey (pour ceux à qui ça parle, j’avais vu l’épisode de la tourte à la viande la veille, j’en ai la nausée rien que de l’écrire), dans une autre série était des plus troublants !).

Et force est de constater que, si la personnalité de Côme est plus droite que celle de son défunt père, Jean de Médicis, incarné par Dustin Hoffman, il n’est pas franchement l’adorable héros auquel on s’attache facilement. Il reste assez sombre et surtout pas des plus agréables avec sa courageuse épouse, Contessina, cachée derrière les si beaux traits d’Annabel Scholey. Celle-ci est peut-être mon personnage préféré de cette première saison, même s’ils sont nombreux à avoir de la saveur : l’intrigant Marco Bello, le détestable Rinaldo Degli, etc.

Les Médicis, maîtres de Florence Les Médicis, maîtres de Florence

Peut-être ne faut-il pas trop s’y attacher car le casting est prévu pour être renouvelé à chaque saison pour avancer dans le temps ! Le héros de la saison 2 pourrait bien être le petit-fils de Côme.

Pour une série dont nous n’avions jamais entendu parler, « Les Médicis » a été une très bonne surprise !

Les Médicis, maîtres de Florence

Commander Les Médicis, Maîtres de Florence – L’intégrale de la saison 1 en DVD (25€ en janvier 2018)

Victoria

Toute personne qui est allée à Londres ou s’est intéressée un minimum à l’histoire de la monarchie britannique a connaissance de l’existence, par le passé, de la reine Victoria et du prince Albert, aussi nommés V&A. J’avais vu, à sa sortie, le film « Victoria ». Si la série du même nom m’attirait, le premier épisode de « The Crown » m’avait tellement déprimée que je ne savais pas si j’accrocherais, au cas où les deux séries auraient été dans le même esprit. La réponse est : un grand oui ! « Victoria » est une vraie jolie bulle de fraîcheur et l’histoire ira droit au cœur des romantiques, dont je fais évidemment partie.

Série Victoria - Avec Albert

L’histoire ? « Les jeunes années de la vie de la Reine Victoria, de son arrivée sur le trône à l’âge de 18 ans en passant par ses premiers émois et son mariage avec le Prince Albert. »

La série se passe autour des années 1840, à une période où de nombreux changements arrivaient… et je ne parle pas que de la locomotive !

La toute jeune femme est devenue reine jeune. On la voit infantilisée par certains proches et hommes de pouvoir. Tous essaient de la conseiller voire de la mettre sous tutelle. Heureusement, Victoria est volontaire, fière et très bien accompagnée par son aimé et dévoué Lord M, joué par Rufus Sewell. La personnalité de Lord Melbourne s’accorde très bien à celle de la reine, attachante, sensible et forte à la fois.

Cette dernière est magnifiquement incarnée par Jenna Coleman, absolument radieuse. Mais le Premier ministre n’est pas le seul homme de la vie de Victoria, loin de là. On fait bientôt connaissance avec Albert, interprété  par Tom Hughes. J’ai rapidement été séduite par cet Allemand sombre et amoureux. J’ai même demandé à revoir la fin d’un épisode, qui m’a tellement plu ♥ Je pourrais regarder encore certains d’entre eux, juste pour le plaisir de les savourer.

Série Victoria - Avec Albert

Aux côtés de ces prestigieux personnages évoluent certains membres du personnel, et notamment le pâtissier et Skerrett, qui coiffe la reine. Leur histoire fait partie des intrigues secondaires auxquels l’on s’intéresse. Vous l’aurez compris : le spectateur n’approche pas de trop près la politique. On suit la vie de la reine sous tous ses aspects et notamment familiaux. Un vrai plaisir !

La saison 2 n’est pas (encore ?) mise à disposition sur notre box. Mais, excellente nouvelle : il y aura bien une saison 3 ! Vivement la suite !

Série Victoria - Avec Albert

Commander Victoria – Saison 1 en DVD (25,07€ en janvier 2018)

J’espère vous avoir donné des envies !

Après « Victoria » et « Les Médicis : Maîtres de Florence », quelle série ?

Nous voici presque à jour dans les séries que nous regardons, exceptée la saison 2 de « Victoria ». Nous en cherchons une à regarder facilement. On nous a beaucoup conseillé de regarder « This Is Us » et la série va commencer à être diffusée ce mercredi 24 janvier sur 6ter. Nous avons commencé « The Magicians » mais les deux premiers épisodes ne nous ont pas totalement embarqués. La série pourrait être un peu déprimante. Dernier essai prévu : j’ai acheté les DVD des saisons 1 à 4 de « Les Tudors (20€) et nous venons tout juste de voir le premier épisode. L’un de nos prochains essais pourrait être OutlanderÀ suivre !

Et vous, quels sont vos derniers coups de cœur ? Que projetez-vous de regarder ?

Retrouvez tous mes billets « Séries »

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.