Le court Philippe Chatrier, un jour de demi-finale à Roland Garros

Après avoir assisté aux superbes demi-finales hommes à Roland Garros il y a deux ans, j’ai eu la chance de pouvoir y être cette année encore, aux côtés de Youggie.

Je n’ai pas de belles photos à montrer car, du 3e rang du court central en partant du haut (3e catégorie, 86€), il nous aurait fallu du matériel digne des meilleurs paparazzi pour proposer des images correctes ! Mais nous n’avons pas été volées car, de 13h à 20h30, les joueurs se sont affrontés sous nos yeux.

La première confrontation a eu lieu entre Novak Djokovic et Rafael Nadal. C’est LE match que j’attendais ! Et il a tenu ses promesses car l’Espagnol l’a emporté 6-4, 3-6, 6-1, 6-7, 9-7 en 4h37 ! Si les joueurs faisaient des fautes au départ, le jeu s’est vraiment précisé, couronnant celui qui a déjà gagné sept fois Roland Garros. Un très bon moment !

À Roland Garros pour les demi-finales hommes 2013
À Roland Garros pour les demi-finales hommes 2013À Roland Garros pour les demi-finales hommes 2013

À Roland Garros pour les demi-finales hommes 2013À Roland Garros pour les demi-finales hommes 2013À Roland Garros pour les demi-finales hommes 2013

En fin d’après-midi, ce sont David Ferrer et Jo-Wilfried Tsonga qui sont arrivés sur le court Philippe Chatrier. Le jeu du premier était très bien réglé tandis que le Français a proposé un spectacle en dessous de ce que le public attendait. L’Espagnol a donc gagné 6-1, 7-6, 6-2 en 2h04.

Je ne vous cache pas que je ne supporte pas le joueur français et que je suis contente que la presse et le monde des chauvins arrêtent de s’emballer. Tous les ans, ils espèrent une victoire française. Dans les années 90, ils voyaient Pioline puis, tour à tour, ils disent des meilleurs français : « c’est lui ! c’est cette année ! cette fois, c’est sûr ». Fatigant !

Le 3e match de la journée a été celui des parfums des boules de glace Häagen-Dazs. J’avais choisi deux saveurs chocolatées accompagnées de banane, caramel, praline… tout ce qui est bon ! Youggie a plutôt sorti la carte de la fraîcheur et de la framboise.

À Roland Garros pour les demi-finales hommes 2013
À Roland Garros pour les demi-finales hommes 2013

Le tout dernier match a opposé le soleil à ma peau. Et, à coups de tartinage de Laroche-Posay indice 50, j’ai gagné haut la main !

Trève de plaisanteries, rendez-vous cet après-midi pour la finale qui opposera Nadal à Ferrer. Allez-vous regarder ?

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.