Hippopotamus nouvelle carte 2017 - tartines

Aujourd’hui, nous allons parler gourmandises avec des (re)découvertes food que Monsieur et moi avons faites. Au menu : le coup de jeune d’Hippopotamus, que l’on ne connaît peut-être pas aussi bien qu’imaginé, les plus qu’agréables Louiselles de Brioche dorée, les tubes des 80s des Smarties et les insectes (sic !) Jimini’s. À table !

Hippopotamus se réinvente : un atelier à l’heure de l’apéritif

J’ai reçu une bien mystérieuse invitation destinée à me faire redécouvrir une marque au travers de deux ateliers, l’un culinaire, l’autre dédié aux cocktails. Et qui se cachait donc derrière des cocktails soft ou alcoolisés et de délicieuses tartines colorées ? Hippopotamus !

Il y a fort à parier que vous avez déjà mangé au moins dans l’un des 186 restaurants Hippopotamus. Peut-être cela fait-il cependant longtemps que vous n’y avez pas passé un moment ? Je dois avouer que c’est mon cas : mon dernier repas en famille dans une adresse située près des Halles ne date pas d’hier.

J’avais entendu parler il y a quelques mois du nouvel Hippopotamus installé à Bastille. C’était peut-être l’un des premiers pas visibles vers une certaine modernisation. Il a été suivi par un restaurant à Opéra. Peu à peu, des adresses vont être rénovées. Mais l’assiette n’attend pas : il est déjà possible, partout en France, de goûter une nouvelle carte. Celle-ci comprend un ensemble de cocktails mais aussi des tartines. L’on peut aller chez Hippo avant un ciné ou pour prendre un apéritif entre amis. Que les carnivores se rassurent : la viande reste « au cœur de l’ADN » de la marque.

Pendant la soirée, nous avons préparé et dégusté des tartines. L’alliance fourme d’Ambert-poire est assez fabuleuse.

Hippopotamus nouvelle carte 2017 - tartinesHippopotamus nouvelle carte 2017 - tartines Hippopotamus nouvelle carte 2017 - tartines Hippopotamus nouvelle carte 2017 - cocktails

Nous avons pu préparer un cocktail avec ou sans alcool, au choix parmi quatre recettes. La première était une limonade au pamplemousse rose.

Hippopotamus nouvelle carte 2017 - cocktails

J’ai choisi de préparer une virgin pina colada, dont voici les ingrédients :

  • 15 mL de sirop de rhum
  • Fruit Monin coconut
  • Le jus d’un demi citron
  • Mettre des glaçons
  • Compléter avec du jus d’ananas

Il faut bien sûr shaker le tout !

Hippopotamus nouvelle carte 2017 - cocktails

Les mojitos sont indémodables.

Hippopotamus nouvelle carte 2017 - cocktails

Dans les restaurants, les cocktails sans alcool sont tous à 5,90€ et avec alcool à 6,90€.

Hippopotamus m’avait gâtée pour Pâques !

Hippopotamus nouvelle carte 2017 - chocolat

La Louiselle de Brioche dorée

Pour la petite histoire, Brioche dorée a ouvert en 1976 (une bonne année, Monsieur ne vous dira pas le contraire) à Brest. Son concept était un mariage entre le fast food à l’Américaine et le goût français. 10 ans après sa création, le réseau comptait 20 restaurants en France. En 2016, Brioche dorée comptait 500 restaurants dans 22 pays pour servir 300 000 clients par jour.

Dès 1976, la brioche feuilletée au goût de beurre aux évocations de kouign-amann a été imaginée par le fondateur. 40 ans plus tard, la Louiselle de Brioche dorée a été revisitée par Philippe Urraca, meilleur ouvrier de France pâtissier. Faite avec du beurre AOP Charentes-Poitou, elle est pensée comme une brioche régressive.

En version individuelle, Monsieur, Junior et moi avons pu goûter quatre saveurs :

  • L’Originale, au sucre
  • Caramel
  • Chocolat
  • Nougat-framboises

Elles étaient très belles et peuvent faire leur effet pour le goûter ou le dessert avec des invités. Lorsqu’on les coupe, elles se tiennent bien. La texture de la pâte est belle et bien aérée. Les Louiselles se coupent très bien. En goût, elles sont très gourmandes : tout n’est que plaisir. Nous avons été tous les trois séduits. Leur qualité est supérieure à ce que l’on avait imaginé de l’enseigne Brioche dorée.

Nous avons commencé par goûter celle au sucre et celle aux pépites de chocolat. Ce sont probablement nos préférées. Nous avons également beaucoup apprécié la brioche au caramel mais peut-être, et unanimement, un petit peu moins celle à la framboise, surmontée d’un bonbon.

La Louiselle Brioche dorée La Louiselle Brioche dorée La Louiselle Brioche dorée La Louiselle Brioche dorée La Louiselle Brioche dorée

Tarifs :

  • La Louiselle, format individuel (110 grammes) : de 2,50 à 2,90€
  • La Louiselle, format familial (450 grammes) : 6€ pour l’originale et 6,50€ au chocolat

Les Smarties ont 80 ans

Pour ses 80 ans, Smarties a relancé le tube des années 80 en édition limitée. La douceur chocolatée est née en 1937 en Angleterre et est arrivée en France en 1963. Le chocolat qu’elle contient est au lait, pur beurre de cacao. Ses couleurs sont d’origine naturelle et proviennent de concentré de fruits et de plantes. Je l’ignorais complètement ! Le tube géant (150 grammes) est vendu 2,19€. Evidemment, il n’en reste plus un seul dans ma cuisine !

Smarties

Jimini’s et les insectes à déguster

Cela faisait longtemps que Monsieur me parlait de la marque Jimini’s et des insectes qu’elle propose pour l’apéritif. Déjà pas très viande, j’avoue n’avoir pas été tentée par l’expérimentation. Jusque là, Monsieur n’en trouvait pas dans le commerce et il ne se voyait pas en commander une unique boîte sur le site Internet avec les frais de port que cela engendre. Du coup, lorsque l’on m’en a proposé via le blog, il a été tout de suite emballé.

Il a trouvé le packaging très réussi graphiquement et amusant car il oscille entre le côté sérieux/qualité du produit/réponse à un besoin basique (« Je veux des gâteaux apéro ») et le côté déroutant d’une situation nouvelle dans nos contrées (« Mmh, j’hésite : je prends des vers ou des criquets ? » Voyons, par la lucarne en plastique ce qui me paraît le plus sympa »).
Il a apprécié l’humour et les jeux de mots à la « Les deux vaches », Michel et Augustin » ou « Ben et Jerry’s ». Par exemple : « On se fait une partie de criquet ? » ou « Ce soir, j’me mets aux vers ! ». Cela permet de dédramatiser la situation.

C’est à l’occasion d’un week-end en famille que les petites boîtes Jimini’s ont été sorties pour l’apéritif. Il a bien présenté les produits et proposé aussi des alternatives. Finalement, il était le seul à être vraiment emballé à l’idée de cette expérimentation. Sa maman l’a suivi je crois mais Junior n’a pas été plus tenté que moi.

À l’ouverture, il a trouvé que le contenu des paquets sentait vraiment bon. Les odeurs connues l’ont rassuré : thym, origan, cumin, etc. La potentielle inquiétude vient du visuel : un insecte, c’est déroutant et inhabituel pour nous. Les insectes, surtout les vers, sont, depuis notre enfance, assimilés à des parasites ou à la saleté.

Pour lui, la promesse gustative est tenue : les criquets ont un goût de gâteaux apéritifs à la Grecque, les molitors, de cumin et sésame. La texture est proche, elle aussi, du petit gâteau apéro. Les inquiétudes sont focalisées sur l’aspect et une fois celles-ci levées, il n’y aurait, selon Monsieur, plus de souci.

Il est content de son expérimentation. Il a trouvé ça plutôt bon et est sans doute aussi un peu fier d’avoir vaincu ces petites bêtes et d’appartenir maintenant à la communauté de ceux qui peuvent dire à la cantonade « Et oui, Mesdames et Messieurs, j’ai déjà mangé des insectes, hé hé ».

Bref, sortir des Jimini’s à l’apéro, c’est l’occasion de parler des différents cultures culinaires du monde, des raisons de nos dégoûts et de l’origine de nos peurs, de l’avenir de la planète et des alternatives à la viande et, de se lancer un petit défi de « Cap ou pas cap ».

Insectes Jimini's Insectes Jimini's

Et vous d’ailleurs, cap ou pas cap ?

J’espère que cette revue gourmande vous aura plu !

Quels sont les produits qui vous tentent le plus ?

Retrouvez tous mes billets « En cuisine »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.