Moi, moche et méchant 3

Cela fait déjà deux ans que nous avions vu « Les Minions » au cinéma et quatre ans se sont écoulés depuis « Moche, moi et méchant 2«  ». Alors que Junior, qui rentre en sixième à la rentrée, commence doucement à se désintéresser des films d’animation (ben zut alors, on ne peut pas choisir les domaines dans lesquels il grandit ou non ?), l’accompagner dans les salles obscures pendant les vacances nous a servi d’excuse pour aller voir « Moi, moche et méchant 3 », sorti le 5 juillet. Nous étions prévenus : la critique était un peu moins bonne que pour les précédents opus. Si, en effet, le film est moins « indispensable », nous avons tout de même passé un bon moment. Je vous raconte ?

Moi, moche et méchant 3

L’histoire

« Alors que Gru, totalement déprimé par sa mise à pied, tente de trouver une nouvelle voie, un mystérieux individu se présente pour l’informer du décès de son père. Dans la foulée, il lui annonce l’existence d’un frère jumeau prénommé Dru qui a exprimé le désir d’une rencontre. Ébranlé par la nouvelle, Gru interroge sa mère qui avoue son secret : après avoir donné naissance à des jumeaux, elle a divorcé en faisant la promesse à son ex-mari de disparaître totalement de sa vie en échange d’un des enfants. Tout en précisant, en substance, qu’elle n’a pas eu son mot à dire et que Gru n’est somme toute qu’un second choix.

Si Gru, tout d’abord enthousiasmé à l’idée d’avoir un frère, se rend avec Lucy et les filles dans son île natale, Freedonia, pour rencontrer son jumeau, il déchante vite quand il découvre que Dru est nettement supérieur à lui, et ce en tout point. Gru est rapidement miné par un sentiment d’infériorité, quand Dru lui révèle sa faille: leur père n’a jamais vu en lui l’étoffe d’un méchant, et de ce fait ne l’a pas formé dans cette direction qui est pourtant la marque de fabrique de la famille. Avec son aide, ils pourraient à eux deux perpétuer la tradition familiale. »

Moi, moche et méchant 3

Alors, alors ?

« Moi, moche et méchant 3 » nous a plutôt bien plu, même s’il ne nous laissera pas un souvenir éternel. Les ingrédients de la réussite sont toujours en place. Le film est de qualité et tous ne l’égalent pas. Le petit bémol qui pointe son nez est le côté un chouillas réchauffé. Serait-il vraiment utile de créer un « Moi, moche et méchant 4 » par exemple ? Pourtant, la fin peut laisser imaginer que la porte est ouverte à une suite. Les Minions sont toujours adorables mais on ne rit plus devant eux comme au premier jour. On ne les découvre plus (je suis presque presque de remords de dire ça alors qu’ils sont tous mignons en photo après coup).

Moi, moche et méchant 3 Moi, moche et méchant 3

En revanche, je ne me lasse pas des filles, et notamment de l’adorable petite Agnès. L’aînée se retrouve aussi prise dans une drôle de situation, amusante pour le film.

Moi, moche et méchant 3

Gru et Dru sont doublés par Gad et Arié Elmaleh. Audrey Lamy prête sa voix à Lucy. Cela m’a d’ailleurs un peu perturbée car sa voix est si reconnaissable que j’avais l’impression de voir l’actrice.

Moi, moche et méchant 3

Le plus enthousiaste de notre groupe de quatre à la sortie du film aura sans doute été Monsieur. Les critiques n’étant pas dithyrambiques, il y est allé sans grandes attentes mais avec une tendresse particulière pour les personnages attachants. Au final, il a beaucoup apprécié cette nouvelle aventure de Gru et de sa petite famille. Il attend même une suite. Dans ce 3e film, il a particulièrement aimé les nouveaux personnages :

  • Dru, le frère de Gru : son caractère, sa demeure incroyable et ses cochons
  • Balthazar Bratt, un personnage aigri, bloqué dans les années 80 et qui ne rêve que d’une chose : prendre sa revanche envers les gens qui l’ont abandonné. Ce nouveau méchant lui a rappelé le Joker de Batman ou le méchant dans Indestructibles. Monsieur est très friand de ce type de personnages. Le méchant est vraiment tout droit sorti des années 80 avec références à gogo à Madonna & Cie. Voilà qui montre que les adultes sont aussi la cible de « Moi, moche et méchant 3 ».

Moi, moche et méchant 3

En bref, si vous aimez l’univers de « Moi, moche et méchant », il serait dommage de passer à côté de « Moi, moche et méchant 3 ». Le film reste bon mais il est peu probable que vous en gardiez un grand souvenir à moyen terme. J’ai entendu à ce propos que les blockbusters américains n’avaient jamais fait aussi peu d’entrées qu’en cet été 2017 et que c’était probablement lié au fait qu’il sort beaucoup de suites et moins de créations.

Mais peut-être avez-vous déjà vu le film ?

Le film sort le 7 novembre 2017 en DVD (il est déjà en précommande !).

Vous n’avez pas vu les précédents films ? Retrouvez (les prix sont ceux d’août 2017) :

Retrouvez tous mes billets « Cinéma »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.