Le joueur de tennis allemand Tommy Haas à la journée des enfants de Roland Garros en 2013

La journée des enfants de Roland Garros, c’est de plus en plus le cirque !

La journée des enfants de Roland-Garros, anciennement appelée Benny-Berthet, elle-même créée en 1977, est une journée de bienfaisance toujours très attendue. Elle a lieu le samedi 25 mai. Sur les trois courts principaux (Philippe-Chatrier, Suzanne-Lenglen et n°1), les champions participant au tournoi disputent des rencontres exhibition en une seule manche. Cette véritable répétition générale – avec arbitres et ramasseurs – constitue une belle opportunité pour les spectateurs d’admirer leurs champions préférés, tout en faisant un beau geste. Spectacle, bonne humeur et surprises de dernières heures sont au rendez-vous. Le célèbre DJ français, Bob Sinclar y assure une nouvelle fois l’ambiance aux platines !

Le site officiel de Roland Garros

La journée des enfants de Roland Garros, c'est de plus en plus le cirque !

Comme tous les ans – ou presque ? – depuis 1996, je suis allée hier à la journée des enfants de Roland Garros. Cette journée précédant le début du tournoi rencontre un tel succès qu’il n’est plus possible d’y aller sans avoir réservé son billet (21 € avec les frais) à l’avance.

La météo a été clémente avec nous. Même si le cachemire et la veste étaient de rigueur, la pluie était si faible qu’elle n’a pas dérangé le bon déroulement de la journée. Ouf !

Je ne suis que peu passée sur le court Philippe Chatrier, le temps de quelques minutes pendant que Richard Gasquet jouait puis quand Bob Sinclar et Big Ali regardaient les vétérans jouer.

L’exclu de cette année a été la visite de deux des infirmeries du stade pour ma sœur qui s’est blessée à la cheville (si si, être spectateur peut être dangereux).

Mais nous avons pu voir différents entraînements, à commencer par celui David Ferrer puis celui, entier, de Novak Djokovic.

Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic
Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic

Sur le court 2 pour la journée des enfants de Roland Garros : Novak Djokovic

Nous ne sommes arrivés devant l’entraînement de Roger Federer que 10 ou 15 minutes à l’avance (nous avions infirmerie avant !) et, du coup, nous avons passé une heure à tenter d’apercevoir la star suisse entre les jambes des personnes qui s’amassaient devant le court. Difficile… Autant dire que si nous avons vu 3 ou 4 minutes de quelque chose, ça aura été un maximum !

Le pire est que pas mal de personnes sont au bord du court et regardent distraitement ailleurs en monopolisant les places… Certains enfants souhaitent juste un autographe – Roger Federer part la plupart du temps sans en signer – et attendent donc pour cela pour rien. Vraiment dommage que les grands joueurs ne permettent pas aux spectateurs de les voir, même pendant les journées d’exhibition.

Rafael Nadal était le matin sur le même court et je n’en ai pas vu la couleur alors que je n’étais qu’à quelques mètres.

Roger Federer, l'homme qui concentrait la foule
Roger Federer, l'homme qui concentrait la foule
Roger Federer, l'homme qui concentrait la foule
Roger Federer, l'homme qui concentrait la foule
Roger Federer, l'homme qui concentrait la foule
Roger Federer, l'homme qui concentrait la foule

Roger Federer, l’homme qui concentrait la foule

En sortant de cet entraînement, j’ai vu Tommy Haas ! Oui oui, le joueur allemand avec lequel je rabats les oreilles de tout le monde depuis une quinzaine d’années ! Dire que j’aurais pu le voir facilement au lieu de lutter pour apercevoir une oreille de Roger Federer

Tommy Haas, toujours à Roland Garros
Tommy Haas, toujours à Roland Garros
Tommy Haas, toujours à Roland Garros

Tommy Haas, toujours à Roland Garros

En fin de journée, nous avons testé la photocabine Babolat dans un stand… Amusant !

Finalement, même si nous avons vu peu de tennis, cela nous a fait une bonne journée, qui change du quotidien au bureau (sic !) et nous sommes repartis vers 18h30.

J’ignore si j’arriverai à regarder un peu de matchs (« je peux pas, j’ai travail ») mais j’ai le plaisir d’aller voir les demi-finales hommes avec Youggie.

Et vous, allez-vous suivre le tournoi cette année ?

Retrouvez tous mes billets tennis : Roland Garros & Cie

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.