Lecture new romance - Love en direct

Après avoir vu « Hard » au théâtre cet automne, je viens de lire « Love en direct », un roman qui soulève également la question d’une possible histoire d’amour dans le milieu de la pornographie. La pièce comme le livre sont des comédies et n’ont rien de glauque. Mais c’est de ce dernier, sorti en poche en décembre, dont je vais vous parler. Il s’agit d’une comédie romantique érotique, à mettre dans des mains adultes. Les personnages sont sympathiques et attachants, l’histoire aussi mignonne qu’explicite. Une lecture agréable !

« Love en direct » : l’histoire

Devi et Logan travaillent tous les deux dans l’industrie du porno. Logan est une star majeure du porno, c’est sa vie, il adore son métier et se donne à fond. Devi est une jeune femme qui débute juste, mais a déjà quelques scènes importantes à son actif. Logan l’a remarquée dès le premier jour sur le plateau et à tout de suite fantasmé sur elle.

Ensemble ils décident de créer une porno-réalité de 10 épisodes dans laquelle ils se mettent en scène. Mais à ce jeu, ils tombent amoureux l’un de l’autre. Mais peut-on tomber amoureux quand on travaille dans l’industrie pornographique ?

Source : Hugo & Cie

Lecture new romance - Love en direct

Mes impressions sur « Love en direct »

« Love en direct » se lit facilement et est bien écrit. Il n’y est pas question d’identification car rien dans l’histoire n’évoque une vie ordinaire (en tout cas, pas la mienne !). Mais il est vrai que, dans l’absolu, on peut se poser des questions sur la vie des acteurs qui tournent des films pornographiques : peuvent-ils gérer un couple ? Si oui, est-ce forcément avec quelqu’un du milieu ? Pourrait-on supporter que l’outil de travail de son conjoint soit son sexe (ça paraît compliqué, non ?) ? Que pensent les proches et les parents des acteurs pornos (Bon, je sais bien que l’on vit pour soi mais il est souvent difficile de sous soustraire au regard de ses proches, non ?) ? Peuvent-ils construire une famille ? Etc.

« En conduisant, le conflit que nous traversons me ronge l’âme. Le cyclone émotionnel tourbillonne de plus en plus vite, m’oppresse et ramasse des bribes d’idées pour les projeter dans le fil de mes pensées comme des déchets emportés dans une tornade. Et si c’était trop pour moi ? Et si je n’étais pas capable d’aimer une star du porno ? » (extrait du roman)

De même, la question du respect des personnes, et notamment des femmes, est posée. Où commence la dignité ? Comment poser des limites et se faire respecter dans un tel milieu ? À un moment donné, j’ai eu une pensée pour l’affaire Harvey Weinstein.

Les parents de Logan semblent tolérer de loin son activité professionnelle, qu’il doit s’efforcer de camoufler dans la mesure du possible. Ceux de Devi sont clairement « baba cool » et plus présents dans le récit. Leur vie se passe à coups de citations de Bouddha, c’est plutôt drôle. La cartomancie a aussi sa place dans l’histoire. J’en sais un peu plus sur deux ou trois cartes de tarot !

Dans « Love en direct », on suit alternativement le flux des pensées de Logan et de Devi. On sent les évolutions et la logique des deux partenaires. S’ils sont tout sauf candides, ils ont, dans la vie, une certaine naïveté. En règle générale, je préfère la littérature plus sentimentale / young adult, qui décrit davantage la profondeur des sentiments que la profondeur d’autre chose (sic ! ah ah). Mais je dois avouer avoir été émue et touchée à un moment de l’histoire. Les larmes me sont même venues aux yeux. J’ai été prise par la dernière partie.

En bref, j’ai été contente de découvrir « Love en direct » (qui a aussi une couverture vraiment réussie !). Les personnages sont attachants, l’histoire sympathique… Si le thème vous intéresse, vous avez toutes les chances de passer un bon moment !

Alors, tentées ?

Love en direct – Laurelin Paige et Sierra Simone
Sortie en poche le 6 décembre 2018
Retrouvez « Love en direct » en poche (7,60€) ou en grand format (17 €)

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 36 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis plus de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou Inspilia.