Le Royaume en danger, Erin Watt, Hugo new romance - Blog lecture

La saga littéraire « Les Héritiers » aura accompagné ce début d’année 2018. Au rythme d’une sortie par mois, Elle Kennedy et Jen Frederick, sous le pseudonyme d’Erin Watt, nous ont présenté la famille Royal, le lycée Astor Park et leur univers. J’ai adoré voir se former le couple Ella-Reed dans les trois premiers volumes. Le quatrième tome faisait entrer en scène une jeune femme, Hartley, sous les yeux d’Easton, le troisième fils Royal. Ce roman ne m’avait pas suffisamment captivée à mon goût. Heureusement, le dernier et cinquième tome m’a fait passer un bon moment et a apporté une belle conclusion à une saga qui m’aura marquée, je pense, durablement. Je vous en parle plus en détails ?

« Le Royaume en danger » : présentation de l’éditeur

Depuis que Hartley Wright a rencontré Easton Royal, sa vie n’est plus la même. Elle se découvre des ennemis à chaque coin de rue. Lorsque se produit l’accident qui lui vole ses souvenirs, elle ne peut plus faire confiance à personne, pas même au garçon aux yeux bleus qui lui promet que tout ira bien.

Parce que, si la mémoire de Hartley est pleine de trous, son instinct lui dit que Easton est dangereux. Elle ne sait pas s’il va la sauver ou la détruire. Le chaos qu’il apporte partout où il va est trop dur à gérer, les sentiments intenses qu’il évoque sont trop confus pour être démêlés. Easton veut qu’elle se souvienne. Hartley pense qu’il vaut mieux oublier. Elle a peut-être raison.

Source : Hugo & Cie

Le Royaume en danger, Erin Watt, Hugo new romance - Blog lecture

Mes impressions sur « Le Royaume en danger »

Cet article peut comporter des spoilers puisqu’il porte sur la fin d’une saga. Je vous parle dans un billet dédié du premier tome, « La Princesse de papier« .

Le quatrième tome se terminait sur un accident qui a conduit deux personnages importants à l’hôpital. J’ai craint que cela ne fasse que d’énièmes rebondissements qui nous useraient un peu mais, heureusement, la perte de mémoire d’Hartley apporte finalement une dimension intéressante au récit. « Les Héritiers », c’est un peu comme les séries télé américaines : les personnages vont beaucoup à l’hôpital et les drames s’enchaînent ! La réussite du « Royaume en danger » tient notamment au fait que les personnages, et en particulier Hartley et Easton, évoluent. Il fallait vraiment qu’Erin Watt aide la première à surmonter son côté distant – au risque que l’on ne l’apprécie jamais – et le second à lâcher un peu sa bouteille pour nous faire entrer de nouveau comme il se doit dans l’histoire.

Cette saison 5 est écrite alternativement du point de vue d’Hartley et de celui d’Easton. Cela nous permet de nous attacher davantage à la lycéenne – que je tolère plus que je ne l’adore (oups) – et de nous mettre un peu à sa place. La lectrice ressent comme les deux personnages sont sincères et quelles sont leurs quêtes. J’ai pardonné à Easton ses errements. Dans « Le Royaume en danger », j’ai eu l’impression qu’Hartley était dans le rôle de la roturière ou de n’importe quelle fille qui se sentirait soudain l’élue d’un prince beau comme un Dieu et aussi épris d’elle que le voudraient les rêves des jeunes filles.

Le dernier chapitre de la saga m’a attendrie et émue. Dans mon cœur de lectrice, Hartley et Easton ne peuvent pas rivaliser avec Ella et Reed mais, tout comme la famille est soudée, il faut lire toute la série pour connaître toute l’histoire des personnages. C’est resté un plaisir jusqu’à la dernière page. Le style des écrivaines est fluide et l’on passe un bon moment en leur compagnie !

Il semblerait qu’il existe un roman supplémentaire en anglais, portant sur Gideon, le frère aîné. Je le lirai évidemment s’il sort en français mais j’ai senti qu’il était bien de clôturer l’histoire des Royals avant l’histoire ou la blessure de trop.

Le Royaume en danger, Erin Watt, Hugo new romance - Blog lecture

En bref, j’ai aimé « Le Royaume en danger » même s’il ne s’agit plus du coup de cœur des débuts !

Les héritiers, tome 5 : Le royaume en danger – Erin Watt
Sortie le 16 mai 2018
Prix papier : 17€ – Prix numérique : 9,99€
Retrouvez « Le royaume en danger » sur Amazon ou chez votre libraire !

Un grand merci aux équipes d’Hugo & Cie !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis près de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.