Lecture new romance - Paris by night

En ce mois de décembre, j’ai bousculé un peu mes habitudes de lecture avec « Paris by night », de Robyne Max Chavalan. Ce roman français inédit est paru en poche en cette fin d’année. Ce choix était un petit pari pour moi car bien qu’il s’agisse d’un drame psychologique, c’est aussi un récit qui s’annonçait, à juste titre, plus épicé voire libertin que les romans sentimentaux que j’ai l’habitude de lire. Prise dans l’histoire et dans ce livre original, je l’ai finalement bien lu avec intérêt. Je vous en parle !

« Paris by night » : l’histoire

« Circée est danseuse au Night Birds, un cabaret parisien parmi les plus réputés. Son métier : faire rêver, la nuit, sous la lumière artificielle des projecteurs…

Mais lorsqu’un homme mystérieux vient l’observer à chacune de ses représentations, son monde bascule. Surtout lorsqu’il se décide enfin à l’aborder et lui propose de passer cinq nuits blanches avec lui. Cinq nuits, pour explorer chacun des cinq sens… et découvrir qui elle est vraiment ».

Source : Hugo & Cie

Lecture new romance - Paris by night

Mes impressions sur « Paris by night »

Aurais-je deviné, si je ne l’avais pas su, que ce roman était français ? En tout cas, l’écrivaine ne manque pas de style et joue beaucoup avec les mots dès le départ. Elle vient chercher son lecteur avec un phraser saccadé, découpé, qui donne envie de tourner les pages pour connaître le fin mot de l’histoire. Les cinq sens sont mis à l’honneur et le champ lexical qui tourne autour est bien déployé.

Avant de savoir que le Crazy horse avait servi d’inspiration pour créer le Night Birds, je m’étais déjà figurée que c’était ce cabaret qui se cachait sous les décors. Même si je n’y suis jamais allée, j’ai bien imaginé le cadre dans lequel Circée et Adam se sont découverts, l’une depuis la scène, l’autre depuis la salle, soir après soir.

Adam est un personnage assez complexe et aux intentions cachées. Il sait créer une ambiance mystérieuse et intriguer la jeune femme. L’activité sensorielle qu’il a développée (au sens économique du terme) m’a fait lever un sourcil, tout comme un pan de son passé qui l’a transformé (je ne peux pas vous spoiler), mais, après tout, nous sommes dans de la fiction ! Circée est déterminée et s’illustre dans un métier qui l’a sortie d’une enfance dans un milieu difficile.

Le récit est tour à tour fait par l’un puis l’autre, ce qui nous permet de bien comprendre leurs ressentis et motivations. L’attirance mutuelle est palpable dès les premiers instants.

J’ai trouvé qu’il n’y avait rien de glauque et c’est quelque chose que j’apprécie. Pas d’histoire de viol ou de je-ne-sais-quoi pour aller dans la surenchère. Les personnages en ont bavé mais comme il serait possible de souffrir dans la vraie vie.

J’ai parfois du mal à me laisser embarquer par l’histoire quand les scènes érotiques s’enchaînent, parfois un peu froidement dans certains romans, dans un livre. Ici, les choses sont claires mais ne nous perdent pas en route. C’est une dimension assez présente mais qui fait partie intégrante de la progression de l’histoire. J’ai dû mettre huit jours à lire « Paris by night » mais ne l’ai jamais laissé de côté. Une histoire est vraiment mise en scène et enrobe les cinq nuits dealées par Adam auprès de Circée.

Ce roman aura su m’embarquer et s’est avéré être plus à mon goût qu’imaginé. Le suspense est au rendez-vous. Une lecture plaisante !

Paris by night – Robyne Max Chavalan
Sortie en poche le 6 décembre 2018
Retrouvez « Paris by night » au format poche (7,60€)

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.