Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Si la porte d’Auteuil est, dans mon esprit, très associée à Roland Garros, il existe heureusement plus d’une bonne raison pour se rendre dans ce secteur du XVIe arrondissement parisien ! Tout récemment, c’est au Murat, un très élégant restaurant parfaitement situé, que Monsieur et moi avons eu le plaisir d’être invités à déjeuner. Le mois gourmand de RestoPartner a motivé notre choix d’aller découvrir cet établissement, d’après sa recette signature de ce printemps.

En passant la porte, on découvre un très beau restaurant au cadre de l’époque napoléonienne. Des sièges rouges et de chaque détail se dégagent une belle impression de confort et de chaleur. J’avais noté ces adjectifs et m’aperçois que le site du restaurant décrit les lieux de la même façon. C’est donc un objectif plus qu’atteint pour l’équipe !

Le Murat, créé initialement en 2001 par Jean-Louis Costes, se prête aussi bien aux moments familiaux ou entre proches qu’aux échanges plus professionnels. Il est ouvert du petit-déjeuner à la fin de soirée.

Sa cuisine se veut à la fois inventive, avec, parfois, des saveurs inspirées par l’Asie, et simple avec une mise en avant de bons produits. Tous les goûts ont de quoi être comblés. Il est possible de manger à la carte ou de profiter d’une formule entrée-plat ou plat-dessert à 35€ pour le déjeuner.

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Nos boissons

Pour l’apéritif, j’ai choisi de déguster une citronnade. Elle était servie dans un grand verre et présentée avec un côté ludique : ses deux niveaux étaient séparés par une tranche de citron. J’étais heureuse de voir que le verre était généreux et ne suis pas restée sur ma soif ! Monsieur a dégusté un Spritz (13€), un cocktail très justement dosé. Il a trouvé que c’était une agréable entrée en matière. Nous avons grignoté quelques olives vertes et noix de pécan en accompagnement.

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Des petits pains et du beurre doux nous ont été servis avec le repas. Nous avons tenté de rester raisonnables pour bien profiter des plats !

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Le Murat côté salé

Moi qui aime beaucoup les entrées et les plats frais, je dois dire que j’ai été conquise par la belle liste d’entrées du Murat.

Monsieur et moi avons partagé un tartare avocat daurade, yuzu et poivre timut (17€). Il était vraiment très bon, agréablement parfumé et bien frais ♥ Il était aussi particulièrement fondant. L’avocat était d’une grande délicatesse et l’assaisonnement très justement relevé. Une entrée agréable et réussie !

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Nous avons également partagé un « King crab », à base d’avocat, de laitue, d’huile d’olive et de jus de citron vert (23€). C’était une entrée vraiment généreuse, ou un plat très doux. Le crabe était très parfumé et le tout relevé délicatement par une sauce et de la coriandre, qui ne viennent pas prendre le dessus sur le crabe.

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Monsieur a dégusté un nem de poulet « Maison Yoom« . Il l’a trouvé délicat, avec une feuille fine et croustillante.

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Nous avons continué avec le plat signature à base de quinoa, légumes verts croquants, kumquats et vinaigrette agrumes. Le quinoa était servi très frais, le met est croquant avec une légère acidité.

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Monsieur a continué avec le tigre qui pleure (34€), que j’ai aussi un peu goûté. Il s’agit d’un plat emblématique du Murat et de bœuf mariné avec de nombreuses herbes parfumées puis tranché finement et snacké selon l’envie (saignant, pour Monsieur). Il est servi accompagné d’une sauce très parfumée dans laquelle il est particulièrement agréable de baigner les très tendres tranches de bœuf. La coriandre et autres herbes apportent la touche finale. Monsieur vous encourage à découvrir ce plat particulièrement réussi ! J’ai moi aussi trouvé la viande vraiment tendre. Il n’y a pas besoin d’être féru de saveurs asiatiques pour apprécier le tout !

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Photo : Le Plus un

Il a été suggéré à Monsieur d’accompagner le Tigre de pommes allumettes maison. L’accompagnement des plats est au choix des convives.

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

Nos desserts

Pour terminer le repas, j’ai choisi la mousse soufflée au chocolat minute, glace vanille (14€). Elle est en réalité présentée sous la forme d’un fondant avec un tour cuit et un intérieur tiède et presque coulant. Une valeur sûre pour les amateurs de chocolat !

Monsieur a opté pour le millefeuille minute aux fraises (15€), un incroyable feuilleté qui sait se faire remarquer lors de son arrivée sur la table. Ce dessert est tout en longueur – certainement plus de 20 centimètres – et en délicatesse. La pâte est fine et croustillante, légèrement caramélisée sur le dessus : cela forme un joli miroir. Les jolies fraises sont parfumées, la crème légère accompagne discrètement et délicatement l’ensemble. Il s’agit d’un dessert printanier et léger, parfait pour conclure cet agréable déjeuner.

Restaurant Le Murat, Paris 16e - Mois gourmand de Restopartner

La recette de la salade de quinoa, légumes verts croquants, kumquats et vinaigrette agrumes

La recette de la salade de quinoa, légumes verts croquants, kumquats et vinaigrette agrumes a été imaginée par le chef Philippe Quemard du restaurant le Murat. Il s’agit du plat signature de ce mois gourmand.

Type : Entrée (ou plat) végan
Difficulté : Facile
Préparation : 60 minutes
Cuisson : 20 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 100 g de quinoa bio
  • 1 botte de persil frisé
  • 50 g de kumquats
  • 8 asperges vertes
  • 100 g de petits pois frais écossés
  • 200 g de courgettes
  • 100 g de haricots verts
  • 100 g de pois gourmands
  • 40 g de tomates séchées
  • 1 dl de jus d’orange
  • 1 dl de vinaigre de Xérès
  • 2 dl d’huile d’olive
  • Sel et poivre
  • Quelques feuilles de moutarde métisse (facultatif, pour la décoration)

Préparation :

  • Cuire le quinoa bio et le rafraîchir à l’eau froide puis l’égoutter. Mettre au réfrigérateur.
  • Tailler tous les légumes verts en petits cubes de 1 cm environ.
  • Les cuire ultra croquants à l’eau bouillante et les rafraîchir dans des glaçons pour stopper la cuisson.
  • Tailler les tomates séchées en deux.
  • Pour la vinaigrette, réduire le jus d’orange de moitié puis incorporer le Xérès et monter à l’huile d’olive avec un
    mixeur.
  • Tailler le persil frisé le plus finement possible et les kumquats en quatre.
  • Mélanger le quinoa avec le persil frisé et le kumquat (en garder quatre pour la décoration).
  • Assaisonner avec la moitié de la vinaigrette, saler et poivrer.
  • Mélanger tous les légumes verts (gardez les 8 têtes d’asperges).
  • Assaisonner avec la vinaigrette (en garder un peu aussi).

Dressage :

  • Cercler dans quatre cercles votre quinoa et vos légumes verts assaisonnés dans une assiette plate.
  • Finisser avec vos têtes d’asperges, tomates séchées et kumquats.
  • Mettre quelques feuilles de cerfeuil et si vous trouvez des feuilles de moutarde métisse, sur le dessus.
  • Mettre le reste de votre vinaigrette autour

Les mois gourmands de RestoPartner

RestoPartner regroupe vingt familles de restaurateurs parisiens passionnés et leurs 60 restaurants qui ont tous pour ligne « L’amour d’une cuisine de qualité pour le bonheur des clients ». Jusqu’à l’an dernier, RestoPartner organisait trois quinzaines gourmandes par an, pendant lesquelles les chefs des restaurants partenaires dévoilaient une recette secrète. En 2018, le principe reste le même mais au travers d’un mois gourmand à chaque saison. C’est à chaque fois en fonction de ces recettes que je choisis dans quel restaurant nous allons déjeuner. Ce mois de mai est placé sous le signe du lapin, une viande que je ne mange pas (oups !) mais l’offre des restaurants reste variée.

Notre découverte du Murat aura été des plus agréables. J’espère vous avoir donné envie !

Le Murat
1 Boulevard Murat
75016 Paris
01 46 51 33 17
Le site du restaurant

Merci à Valérie et à toute l’équipe du Murat, et notamment à Laurent Carsault pour son accueil toujours irréprochable !

Retrouvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.