Volontiers lectrice de new romance, je m’étais régalée l’an dernier de la saga « After » signée d’Anna Todd.  Les aventures de Tessa et Hardin m’avaient globalement tenue en haleine (j’espère d’ailleurs toujours voir sortir rapidement l’adaptation au cinéma). J’ai donc été contente de la sortie de « Landon », sorte de spin-off littéraire mettant en scène le meilleur ami de l’héroïne. Avec ce nouveau roman, direction New York pour un focus sur la vie sentimentale du jeune étudiant. Si j’ai hâte de lire la suite, la saison 2, je ne vous cache pas que le premier volume m’a laissée un peu sur ma faim.

Landon, Anna Todd - New romance - Blog lecture

Présentation de l’éditeur

New York. Landon se fait à sa vie de jeune étudiant, bien décidé à prendre en main son destin. Dans ses moments libres, il travaille dans un café branché et s’est mis à la course à pied. Il se fait de nouvelles amies, comme Posey et Ellen. Et, bien sûr, il y a Tessa, sa coloc, presque sa sœur, qui vit les heures noires de sa séparation d’avec Hardin. Mais le sentiment de solitude créé par l’absence de Dakota, son ex-petite amie de longue date, ne s’atténue pas. Il désire commencer une nouvelle histoire avec Nora, une fille libérée et sensuelle qui l’attire physiquement. Mais le sort en a décidé autrement et, lors de son premier rendez-vous avec Nora, il se retrouve face à Dakota.

Sa longue et belle histoire avec Dakota va-t-elle renaître ou est-ce la jalousie qui la fait revenir vers lui ? Pourra-t-il construire une relation forte avec Nora alors qu’elle cache des secrets qu’il n’arrive pas à percer à jour ?

Landon est devant un dilemme : choisir entre son premier amour (mais le fait-il encore rêver ?) ou l’aventure excitante de l’inconnu…

Landon, Anna Todd - New romance - Blog lecture

Mon avis sur « Landon »

Dans « Landon », Anna Todd n’a pas misé sur beaucoup d’action et ne nous fait pas vraiment visiter New York non plus. Le lecteur a droit à pas mal de souvenirs et de pensées du héros. On sait ce qu’il pense lorsqu’il regarde quelqu’un, ce que chaque situation lui évoque, etc. Anna Todd semble aussi tenter d’apporter quelques unes de ses réflexions sur la société dans son livre : Uber et les pourboires (…), ce que l’on donne ou non aux mendiants, etc. J’en suis restée légèrement perplexe.

Landon est présenté comme sage, nouvellement musclé (sic !), attentionné et pas mal guidé par ses hormones. Le récit de son attirance pour Nora fait partie des meilleures parties du livre.

Dakota, sa petite amie de toujours, est détestable – manipulatrice, capricieuse, égoïste – et je lui préfère Nora, pourtant tout juste présentée. Peut-être est-ce parce que je suis plus âgée que les personnages mais j’ai souvent eu envie de dire « ah non mais n’importe quoi, il ne faut pas faire ça » ou « tu te fais avoir ! ». Les ficelles et ressorts sont assez gros et l’on arrive à imaginer la fin du deuxième tome. Ce n’est évidemment pas très grave en soi.

Ce n’est pas rare, quand un livre met au second plan un personnage que l’on connaît ou que l’on adore, que l’on soit dérouté voire qu’on le trouve sans saveur. Dans « Landon », Tessa – en version dépressive – semble errer un peu et ne suscite pas grand intérêt.

« Landon » ou « Nothing more » s’arrête en plein milieu d’une scène dont on est curieux. J’ai donc hâte de lire « Between » ou « Nothing more », qui devrait heureusement apporter son lot de nouveautés ! Cela devrait permettre de rattraper ce premier volume un peu plat et qui ne maintient que peu de suspense. Je devrais le lire et vous en parler prochainement !

Retrouvez :

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.