La promesse - Mia Sheridan - Hugo Poche

.Le second roman Hugo & Cie que j’ai choisi de lire en ce mois de janvier est « La Promesse », de Mia Sheridan. Publié en France pour la première fois en avril dernier, il l’est au format poche ce jeudi 11 janvier. Si les romans new romance s’écrivent et se lisent volontiers par sagas, « La Promesse » est un récit autonome, que l’on dévore le temps d’un unique tome déjà bien riche. Il s’agit d’une histoire d’attirance magnétique entre deux personnages, jeunes, beaux et torturés (forcément). Le cadre enchanteur de l’évolution de leur relation est Napa et ses vignes, en Californie. Si vous aimez les romances, vous ne devriez pas résister au couple Kira-Grayson.

La promesse - Mia Sheridan - Hugo Poche

« La promesse », de Mia Sheridan : la présentation d’Hugo Poche

« Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle.

Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira. Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre. Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier. »

Source : Hugo & Cie

La promesse - Mia Sheridan - Hugo Poche

Mon avis sur « La Promesse »

En l’espace d’une semaine, j’ai lu plusieurs livres et ai dû m’adapter à de nouveaux personnages sans vraie transition. Il m’a fallu quelques dizaines de pages – je vous rassure, le livre en compte plus de 530 – pour vraiment entrer dans « La Promesse », avant de le terminer en à peine plus d’une journée. En effet, le début est un peu farfelu : on fait tout juste connaissance avec deux personnages, dont l’un propose à l’autre de l’épouser contre de l’argent. Je me suis un peu accrochée au récit le temps que mon intérêt soit vraiment éveillé. Heureusement, cela n’a pas manqué. A certains moments, j’avais hâte que l’intrigue avance ou que les obstacles finissent par céder un peu mais, de façon plus générale, j’ai vraiment apprécié ma lecture et les personnages.

Le point fort est évidemment la tension, et notamment physique, entre Kira et Grayson. A chaque rapprochement, voire à chaque baiser, la lectrice reste sur sa faim et se demande comment les deux héros vont réussir à se retrouver ensuite. Le récit est tantôt fait par le jeune homme de 28 ans, tantôt par la jeune femme de 22 ans. L’on sait ainsi précisément ce que l’un et l’autre ressentent. L’écrivaine a vraiment tenu à faire ressentir à son lectorat la profondeur des sentiments des personnages, y compris secondaires (le couple au service de la propriété de Grayson est adorable), et à décrire leurs tourments. Ces descriptions assez détaillées de leurs ressentis nous touchent et les rendent sympathiques. Le roman est bien écrit et ne pourrait pas se résumer en une simple histoire sentimentalo-érotique. Les scènes que l’on pourrait nommer « suggestives » sont d’ailleurs peu nombreuses, au profit de la construction d’une forte attirance.

La promesse - Mia Sheridan - Hugo Poche

De même, le cadre de « La Promesse » est parfaitement décrit. On imagine aisément un domaine à la belle demeure avec sa « cabane » de jardinier et des vignes sous le soleil californien. Si je ne suis pas allée jusqu’à imaginer le goût du vin, c’est bien parce que je n’en bois pas ! L’évasion est totale. Petit détail : j’ai aimé qu’il y aie un labyrinthe dans le domaine. Peut-être suis-je la seule à avoir cette référence mais j’avais adoré, il y a 20 ans (oups) un roman – « L’Ange de la nuit » de Virginia C. Andrews – dans lequel il était question d’un couple (Heather et Troy, de mémoire !) et d’un labyrinthe… Une dernière comparaison et je reviens à Kira et Grayson : j’ai eu une pensée pour le sympathique téléfilm « Coup de foudre à Harvest moon » vu il y a quelques semaines et qui mettait en scène un jeune homme travaillant dans un domaine familial, ses proches qui habitaient avec lui, une jeune femme élevée dans la richesse, etc. Mais revenons à nos héros !

Kira et Grayson se donnent des surnoms peu communs, qui font sourire et montrent toutes les nuances de l’attachement qui s’est construit entre eux. Grayson est le personnage qui évolue sans doute le plus, grâce à la pétillante Kira. Certains passages de « La Promesse » sont assez dramatiques. Vers la fin, les larmes n’étaient pas bien loin (notamment au moment d’une conversation entre hommes, je ne vous en dis pas plus).

La promesse - Mia Sheridan - Hugo Poche

Vous l’aurez compris, j’ai passé un bon moment de lecture avec « La Promesse » de Mia Sheridan. J’ai adhéré à l’histoire entre Kira et Grayson et espère qu’elle vous plaira aussi !

Retrouvez « La Promesse » au format poche (7,60 €) ou au format original (17€) sur Amazon ou chez votre libraire

Merci aux équipes d’Hugo & Cie !

La guirlande lumineuse est signée de La Case de cousin Paul.

Découvrez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.