Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne

Entre Sentier et Arts et métiers se niche une belle adresse parisienne : le Klay, à la fois club de sport, coiffeur et restaurant. C’est pour ce dernier, le Klay Saint Sauveur, que je m’y suis rendue un soir en compagnie d’autres blogueuses. J’ai découvert un lieu fraîchement rénové, divisé en différents espaces extrêmement bien décorés. S’il est possible de se restaurer dans sous une impressionnante verrière au milieu de plantes, c’est à proximité du bar, autour d’une table de deux, que je me suis installée et ai pu apprécier mon dîner « fait maison ».

Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne

Tous les plats à la carte du Klay Saint Sauveur sont faits maison. Les vegan et sans gluten peuvent y trouver leur bonheur.

L’apéritif

J’ai goûté deux boissons sans alcool :

  • une boisson protéinée au chocolat, Recovery, à base de lait d’amande, de banane, de miel, de protéines végétales à base de riz brun germé, de pois jaunes et de chanvre (9€). Gourmande mais digeste !
    C’est le moment où je vous rassure : je suis allée quatre fois à ma salle de sport cette semaine là et ai bien marché plus de 10 000 pas par jour !
  • une adaptation avec du kiwi du cocktail Troublemaker, initialement à la carotte, au gingembre, citron (8€). Un cocktail frais et plaisant.

Nous avons partagé :

  • une bruschetta à la crème d’artichaut (8€) : j’ai dû me raisonner pour n’en goûter qu’un morceau car elle était vraiment divine… J’ai pourtant quelques comptes à régler avec les artichauts.
  • des gougères au fromage (8€) : des valeurs sûres !

Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne

L’entrée

En entrée, j’ai choisi de déguster un œuf parfait à la carbonara (10€). Œuf bio, croûtons, lardons et crème fraîche se conjuguent parfaitement dans cette entrée bien nommée. J’ai eu peur que la carbonara ne soit un peu « too much » mais j’ai été rassurée dès que l’assiette a été posée devant moi. Un succès tout en finesse !

Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne

Le plat

J’ai choisi un plat sans gluten : les noix de Saint-Jacques (25€), déclinaison de carottes, poivre timut et sauce lait de coco. Les noix de Saint-Jacques étaient délicieuses et parfaitement cuites. L’ensemble du plat était à dominante sucrée. Un bon choix pour les amateurs de sucré-salé… mais pas seulement !

Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne

Le dessert

En dessert, j’ai choisi le mi-cuit chocolat Amarena (11€) : un dessert classique mais efficace et bien réussi. Les amateurs trouveront trois cerises alcoolisées au cœur du dessert. Si je n’avais qu’une piste d’amélioration à proposer pour donner un aspect encore plus gourmand à l’assiette, ce serait de servir le mi-cuit dans un plus petit contenant.

Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne Le Klay Saint Sauveur, une bonne adresse parisienne

En bref, vous l’aurez compris, j’ai été séduite par la carte du Klay Saint Sauveur. Une cuisine maison, des saveurs au rendez-vous, un cadre charmant… : et si vous vous laissiez tenter ?

Restaurant Klay Saint Sauveur
4 bis rue Saint-Sauveur
75002 Paris
Métro : Réaumur-Sébastopol (je suis arrivée par Strasbourg-Saint-Denis et partie par Étienne Marcel)
Tél. : +33 (0) 1 40 26 69 66
Ouvert tous les jours de 7h à 1h
Le site du restaurant

Retrouvez tous mes billets « Restaurants à Paris » sur une carte !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.