Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Si vous passez rue de Richelieu à Paris, entre Palais Royal et la Bourse, peut-être remarquerez-vous la magnifique façade du XVIIIe siècle de l’hôtel Malte. L’établissement accueille des visiteurs depuis 1797 (parmi lesquels figurent Balzac ou Mirabeau) ! Il est aujourd’hui rénové dans un style à la fois moderne et authentique. Monsieur et moi avons eu l’occasion d’y séjourner et sommes conquis. L’hôtel Malte fait partie du groupe Astotel, qui regroupe 16 hôtels design trois et quatre étoiles dans les 2e, 8e et 9e arrondissements de Paris. C’est la famille Cachan qui en est à l’origine, depuis 1961.Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Notre chambre à l’hôtel Malte

L’hôtel compte 64 chambres pouvant accueillir d’une à quatre personnes, en duplex. Notre chambre privilège, la 610, nous a beaucoup plu. La décoration est dans les tons de blanc, crème, gris et noir, avec quelques touches de couleurs ici et là : le dessus de lit, les rideaux, l’orchidée, etc. Son mobilier est moderne et design. Il combine des éléments assez différents mais qui se marient bien les uns avec les autres et apportent un cachet certain à la chambre. Les objets ne servent pas qu’à décorer : ils sont utiles. Les luminaires, en nombre suffisant, ont des formes variées. Le lustre qui représente une capeline est particulièrement beau. La chambre compte, comme les parties communes de l’hôtel, une très belle peinture joliment encadrée. La « nôtre » nous a particulièrement plu. On remarque également le trompe l’œil haussmannien qui prend le rôle de tête de lit. Réaliste, non ?

La chambre est confortable et spacieuse, avec suffisamment d’espace pour poser des valises et des affaires sans se poser de questions. Il est appréciable de disposer d’un espace salon avec un canapé sur lequel on peut s’asseoir à deux sans problème pour papoter, lire, prendre des notes, etc.

Dans chaque chambre, un mini-bar propose des boissons sans alcool, qui sont offertes aux clients de l’hôtel. C’est d’ailleurs appréciable et reposant de payer sa chambre sans se demander à chaque tentation quel serait le supplément. Les prises électriques (et USB) sont nombreuses : pas besoin d’organiser tout un plan pour savoir qui chargera en premier son smartphone ou son appareil photos.

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

La vue de la chambre était juste parfaite !

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

La salle de bains – avec une baignoire donc – est elle aussi flambant neuve. Elle est de petite taille mais fonctionnelle. Sa décoration est blanche avec des carreaux marbrés et des miroirs qui agrandissent le lieu. Des produits Algotherm sont mis à disposition pour la toilette.

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Les parties communes de l’hôtel Malte

Lorsque l’on arrive à l’hôtel Malte, qui est sécurisé, l’on embrasse d’un regard les parties communes, elles aussi design et spacieuses, avant de se diriger vers le lobby. Que ce soit à l’accueil ou à tout moment, le personnel est très accueillant. Tous les espaces communs – le lobby, le salon et la salle de petit-déjeuner – sont aérés et forment un ensemble cohérent. Le salon compte des canapés, des fauteuils, deux jolies causeuses et de petites tables. La cheminée et cette jolie décoration signée Sophie Hanniet contribuent à rendre une belle impression de confort.

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Tout comme le trompe l’œil, le thème des orchidées revient régulièrement à l’hôtel Malte.

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Les reproductions d’œuvres rendent un bel hommage aux musées parisiens. Elles apportent un vrai charme à l’hôtel.

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Astotel accueille les familles avec plaisir et consacre un espace aux enfants.

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Si nous n’utilisons pas l’ascenseur pour trois étages, nous le prenons en revanche volontiers pour six. Mais avouez que l’escalier donne envie de l’emprunter.

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Aux beaux jours, la terrasse située au cœur de l’hôtel permet de prendre l’air en retrait de la rue, qui est calme par ailleurs.

Terrasse intérieure hôtel Malte

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Le petit-déjeuner de l’hôtel Malte

Le petit-déjeuner est servi de 7h à 11h le week-end et 10h30 en semaine. Il s’agit d’un buffet sucré et salé qui compte de quoi contenter tous les goûts.

Côté salé, il comptait, vers 9h le jour de notre visite, des œufs brouillés, des œufs, du bacon, des pommes de terre sautées, de la charcuterie, du fromage, des tomates cerises et de la feta, des concombres, etc.

Côté sucré, le buffet comptait les traditionnels croissants, de petites brioches suisses ou mini-drops – donc je suis très friande ! – des chaussons aux pommes, des pains aux raisins, des compotes, des yaourts, des céréales, des fruits, etc.

Les boissons chaudes sont servies à table. Pour notre part, nous avons chacun choisi un thé vert Touareg de Dammann frères. Le jus d’orange est un vrai jus pressé, de même que, j’imagine, le jus de pamplemousse.

Le choix est donc vraiment grand ! La qualité est au rendez-vous. Je ne suis pas sûre d’avoir déjà mangé dans un hôtel un bacon qui me plaisait autant ! Les œufs brouillés étaient à la bonne température et d’une douceur qui n’est pas toujours évidente dans les hôtels. Le rapport qualité-prix est très bon car c’est un vrai brunch que l’on peut faire pour 14€.

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

Une originalité propre à Astotel : l’open bar soft l’après-midi et en soirée

Tous les jours, de 13h à 2h, Astotel propose à ses clients de profiter, dans chacun de ses 16 hôtels parisiens, d’un open bar sans alcool. Peu importe l’hôtel dans lequel on séjourne : on peut s’arrêter se rafraîchir dans les 15 autres ! Au menu : des boissons – thé, café, eau, jus de fruits, ice tea, eau plate, eau gazeuse, etc. – et de quoi grignoter du salé et du sucré : petits gâteaux, gâteaux apéritifs, etc. J’ai eu une pensée pour la Louisiane, où nous avions vu il y a quelques années pour la première fois ce service !

Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili Hôtel de Malte, Astotel - Paris - Le blog de Lili

L’hôtel Malte a vraiment su nous conquérir. Un ensemble de petites et de grandes choses ont fait que le charme a opéré et l’expérience a été positive de bout en bout. Ajoutez à cela son emplacement idéal, qui permet une promenade dans les passages couverts notamment. Je ne saurais que trop vous le conseiller !

Hôtel Malte
63 rue de Richelieu
75002 Paris
Prix : chambre double à partir de 134€ petit-déjeuner inclus
Le site de l’hôtel

Un grand merci de cette invitation

Retrouvez tous mes billets « Hôtels parisiens »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.