Rock en Seine : les lettres se reflètent

Quel est le rapport entre la raclette et le rock ? Le Hot Cheese Foodtruck RichesMonts ! J’ai eu la bien agréable surprise d’être invitée par la marque n°1 de fromages à consommer chaud à découvrir des recettes estivales à base de raclette au domaine national de Saint-Cloud lors du célèbre festival qui se tient chaque année fin août.

Le foodtruck Richesmonts

Le hot chesse foodtruck RichesMonts

La marque RichesMonts était présente sur trois festivals cet été : les Eurockéennes, Musilac et Rock en Seine.  En 2015, elle avait vendu 10 000 bagels à la raclette en neuf jours. Autant dire qu’avec de tels chiffres, inutile de se demander si la raclette peut rencontrer son public en été !

En 2016, c’est la deuxième année qu’elle installait son foodtruck dans les Hauts-de-Seine. L’objectif ? Régaler les festivaliers en leur prouvant qu’il n’y a pas qu’une façon – hivernale – de manger de la raclette.

Les quatre recettes présentées (de 4 à 5€) étaient :

  • Bagel de New York à la raclette
  • Quesadillas de poulet à la raclette
  • Pita sucré-salée au bœuf et à la raclette
  • Tarte aux pommes et à la raclette

Sur le stand, nous avons testé la réalité virtuelle en nous équipant d’oculus. Cela a été l’occasion de se donner la sensation de skier sur de la bonne neige et sous le ciel bleu !

RichesMonts propose de la raclette mais aussi de la fondue et de la tartiflette.

Tentés par de la raclette en été ? RichesMonts donne des idées de recettes sur sa page Facebook.

Mon premier festival Rock en Seine

Cela fait de nombreuses années que je suis tentée par Rock en Seine mais n’ai jamais franchi le pas. Pour tout vous avouer, je suis souvent découragée à la lecture des témoignages de tous les festivaliers qui ont eu de la boue jusqu’aux genoux. Cette année, avec un thermomètre à 36°, la pluie n’a pas eu droit de cité. Ne sachant pas qu’il faisait finalement meilleur au domaine de Saint-Cloud – qui, si si, a des arbres et de l’ombre – nous avons tardé et ne sommes arrivés que peu après 19h.

Pendant que nous patientions sur le stand RichesMonts, nous avons profité à distance de la musique de La femme, qui investissait la scène de la cascade. Puis nous avons rejoint en cours de route Edward Sharpe and the Magnetic zeros avant de nous fondre dans la marée humaine qui écoutait Sigur Ros et, enfin, Massive Attack. À 23h30, nous avons levé l’ancre.

Concert sur la grande scène à Rock en Seine

Je dois confesser (ne m’envoyez pas de tomate, hein) que je ne connaissais pas très bien les artistes programmés et étais en mode découverte. J’ai été étonnée de découvrir que les scènes étaient toutes assez proches les unes des autres et surtout que l’on pouvait naviguer de l’une à l’autre sans trop de problème. J’avais en tête les Francofolies de la Rochelle, où l’organisation dans l’espace est vraiment différente. Nous avions un peu l’impression d’être sur un campus aux beaux jours. Si nous y retournions un jour, nous essaierions de nous focaliser sur des concerts en particulier, en préparant mieux de notre venue. Cela nous permettrait sans doute de ne pas être sur un côté, au milieu des conversations et des festivaliers qui poussent dans tous les sens pour passer, marée humaine oblige. Le comble ? La seule fois où c’est nous qui avions besoin de passer en file indienne derrière d’autres personnes, c’est nous qui nous sommes faits insulter. Ok…

Ne vous y méprenez pas : l’expérience aura été positive, musicale et fromagère. Je ne dirais plus « il faudra que j’aille un jour à Rock en Seine ». Et longue vie au fromage fondu !

Et vous, comment consommez-vous la raclette ? Et êtes-vous déjà allés à Rock en Seine ?

Merci à Julie et à l’équipe #RacletteOnStage de son invitation !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.